Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités pour  vous! JE ME LANCE

Réaliser un business plan pour une start-up

Mis à jour le 19/02/2018

La réalisation d’un business plan est utile pour une start-up, qui devra convaincre des investisseurs et des partenaires pour financer et mener à bien le projet. Le business plan comprend : l’executive summary, l’étude de marché, le plan de financement et les aides financières éventuelles. Le business plan aide l’entrepreneur à matérialiser son projet, à constater sa viabilité et ses limites. Il peut être présenté à un banquier , un investisseur potentiel, des futurs associés, des partenaires ou employés et lors de concours de start-up.


L-Expert-Comptable.com s’occupe de vos démarches de création d'entreprise. C’est GRATUIT ! Je me lance

Qu’est-ce qu’une start-up ?

La plupart des professionnels s’accordent à dire qu’une start-up est une entreprise qui se cherche encore, dont l’ambition est de dominer son marché et dont le modèle économique est industrialisable et scalable. Ces derniers points intriguent. Ils signifient que le chiffre d’affaires d’une start-up peut augmenter de manière exponentielle, mais aussi plus vite que les charges de structure qui l’accompagnent. (La définition provient de Steve Blank, entrepreneur à la Silicon Valley.)

L’objectif du business plan pour une start-up

Le business plan est une étape incontournable pour tout porteur de projet. Pour les start-ups, ayant en général des moyens de financement très limités, ce document sera l’outil utilisé pour convaincre des tiers (banque, organismes privés, business angels ) de la pertinence du projet. Le business plan permet :

  • D’envisager les limites, les obstacles et les moyens à mettre en place pour les surmonter

  • De confirmer la faisabilité financière et la rentabilité

  • De convaincre des investisseurs potentiels d’apporter leur contribution au projet

  • De solliciter des dispositifs d’aides à la création, de participer à des concours…

Le business plan sert à la communication externe mais également interne, au sein même de la startup. Il retranscrit la vision de l’entrepreneur et permet de la transmettre à ses associés.

Le business plan n’est pas un document destiné à rester figé dans le temps. Il devra évoluer en fonction des décisions qui seront prises et de l’évolution du marché, de l’offre, de la demande.

Comment construire son business plan pour sa start-up ?

L’étude de marché et la stratégie d’une start-up dans le business plan

L’étude de marché montre l’ambition de la start-up de conquérir son marché. Casser les codes, devenir leader nécessite au minimum une étude de marché au niveau national. Une étude locale est insuffisante.

La stratégie de pénétration du marché doit montrer l’ambition de la start-up. On ne devient pas leader de son secteur avec une stratégie de communication basée sur la distribution de flyers dans son quartier, par exemple. Le volet stratégique du business plan doit révéler un plan marketing et un plan de communication à hauteur de la vision start-up (supports de communication, charte graphique, argumentaire commercial ambitieux et budget adéquat).

Le plan de financement et les prévisions financières pour une startup

Le plan de financement liste les besoins au démarrage de l’activité, leur coût et les ressources mobilisées pour les financer. Il chiffre la stratégie de pénétration du marché et les budgets peuvent vite s’envoler dans le cas d’une start-up (financement du plan de communication, des différents prototypes, notamment lorsqu’il s’agit d’un produit/service innovant qui nécessite de nombreux ajustements...).

Le business plan d’une startup peut prévoir des financements par levée de fonds (business angels) couplé (ou non) à du financement participatif pour certains aspects de la stratégie.

Le statut juridique d’une start-up

Une start-up qui finance ses besoins par l’investissement externe accueille de nouveaux associés à son capital social. Dans ce contexte, pour permettre aux fondateurs de garder la main, malgré la présence financière majoritaire de business angels, les start-ups ont pour habitude de créer une Société par Actions Simplifiée (SAS) dont les règles statutaires sont modulables et adaptables à chaque situation (répartition des pouvoirs et des bénéfices). Un pacte d’actionnaires viendra compléter la situation.

N’oubliez pas l’executive summary : l’incontournable pour le business plan d’une start-up !

L’executive summary synthétise les éléments forts du business plan en deux pages maximum. Ce résumé opérationnel intervient en début de document, en guise de mise en bouche pour susciter l’envie de lire le business plan dans son intégralité. L’executive summary est né de la communauté Start-up destination des business angels, trop souvent sollicités et dont le temps manque pour pouvoir lire tous les projets qu’on leur soumet.

Les aides fiscales et sociales en faveur des start-ups innovantes

Si vous créez une start-up dans le domaine des nouvelles technologies ou si vous envisagez un projet innovant, pensez à vous renseigner sur de potentielles aides financières et/ou fiscales dédiées. Le statut de Jeune Entreprises Innovante (JEI) concerne souvent les start-ups. Il ouvre droit à des crédits d’impôt. Attention, vous devrez valider avec certitude votre éligibilité à ces aides si vous décidez de les inclure dans les prévisions financières de votre start-up. N’hésitez pas à vous tourner vers un expert-comptable pour effectuer vos simulations.

A qui est destiné le business plan pour start-up ?

Le business plan peut être rédigé pour :

  • l’entrepreneur lui-même : il s’assure ainsi du bien fondé de son idée, détaille les différentes étapes sur papier, ce qui l’oblige à en faire une analyse poussée.

  • Le banquier : le business plan montre la viabilité du projet. Il peut permettre d’ouvrir un compte d’entreprise ou de demander un prêt.

  • Les investisseurs potentiels : ce document est indispensable pour effectuer une levée de fonds.

  • Les futurs associés ou employés : le business plan les convainc de vous accompagner dans ce projet.

  • Pour les concours de start-ups : le business plan sert d’outil de comparaison des différents projets.

A savoir : le business plan devra être adapté en fonction de l’interlocuteur à qui il s’adresse (selon que l’intérêt soit financier, commercial, social etc.).

Confiez-nous votre création d’entreprise  Rédaction du dossier de création & démarches, on s’occupe de tout !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (1 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
5
Moyenne: 5 (1 vote)