Webinar 17 Octobre à 13h30 : Création d'entreprise : quel statut juridique  choisir ?  JE M'INSCRIS !

Le plan de financement : définition, utilité et prérequis pour les prévisions financières

Mis à jour le 08/02/2018

Le plan de financement fait partie des tableaux qui constituent les prévisions financières d’une entreprise. Il liste, d’un côté les investissements nécessaires pour lancer l’activité et de l’autre, les ressources mobilisées pour financer ces besoins. Il évalue le coût total d’un projet de création d’entreprise. Il s’apparente à un tableau à deux colonnes : les besoins (appelés « emplois ») et les ressources. Ce plan définit la stratégie de financement de l’entreprise et ses données auront des répercussions sur les autres tableaux prévisionnels. La création d’entreprise nécessite de réaliser un plan de financement initial et un plan de financement sur trois ans.


L-Expert-Comptable.com s’occupe de vos démarches de création d'entreprise. C’est GRATUIT ! Je me lance

Définition du plan de financement

Le plan de financement est l’un des tableaux clés en création d’entreprise et des prévisions financières du business plan . C’est un tableau à deux colonnes destiné à lister :

  • les besoins du créateur d’entreprise pour lancer son activité

  • les ressources mobilisées pour financer ces besoins

Le plan de financement fait apparaître une liste des investissements nécessaires pour lancer son projet d’entreprise. Le total des besoins représente le coût du projet de création d’entreprise. Dans la liste des ressources apparaissent les différents financeurs mobilisés et le montant de leur participation.

Dans un plan de financement, les besoins et les ressources sont appelés « emplois » et « ressources ».

À quoi sert le plan de financement ?

Le plan de financement :

  • évalue le montant du projet

  • identifie les partenaires financiers à mobiliser et connaît le montant de leur participation

  • connaît le montant d’un prêt bancaire ou d’un investissement au capital

Le plan de financement est la première étape du prévisionnel financier. Il définit la stratégie de financement de l’entreprise, ce qui aura des répercussions sur son modèle économique (et sur les tableaux suivants dans les prévisions financières). Pour illustrer ces propos, par exemple :

Le plan de financement et la banque

Le plan de financement permet de savoir si un financement bancaire est envisageable. Les banques ont tendance à ne financer que les besoins immobilisés (garantie directe sur le bien financé). Elles ne financent que très peu les besoins en trésorerie au démarrage, achat de stock de départ, frais de communication au lancement de l’entreprise...

Les banques ont tendance à n’accepter que les projets dont le créateur d’entreprise apporte une partie des fonds nécessaires (apport personnel). Généralement, la capacité d’apport personnel doit être entre 30 % et 50 % du coût du projet annoncé dans le plan de financement.

Lorsque ces critères, visibles dans le plan de financement, ne sont pas respectés, le créateur d’entreprise devra envisager des alternatives (augmenter sa capacité d’apport personnel en sollicitant un prêt à taux zéro auprès d’une plateforme d’initiative locale, par exemple ou encore financer une partie de son plan de financement par une campagne de financement participatif ...).

Comment construire un plan de financement ?

Le plan de financement initial

Il est nécessaire d’établir un plan de financement initial, à savoir la liste des emplois et des ressources nécessaires au lancement de l’activité.

Liste non exhaustive des emplois nécessaires au lancement de l’activité

  • Valeur du fonds de commerce (dans le cadre de la reprise d’un fonds de commerce)

  • Matériels nécessaires à l’activité (camion, four à cuisson, caisse enregistreuse…) – appelés immobilisations corporelles en comptabilité

  • Démarches telles que l’enregistrement d’une marque, le dépôt d’un brevet - appelées immobilisations immatérielles

  • Frais d’immatriculation de l’entreprise (frais d’avocat pour la rédaction des statuts, frais administratifs...)

  • Besoin en fonds de roulement (stock de départ, trésorerie de départ, frais de communication au démarrage et autres besoins non immobilisables…)

Liste non exhaustive des ressources au départ de l’activité

  • Apport personnel et apport des associés en capital, en compte courant ou en nature

  • Montant du financement à prévoir pour couvrir les dépenses de départ et liste des financeurs complémentaires

Le total des emplois doit être égal au total des ressources.

Un plan de financement sur 3 ans

Le business plan d’une création d’entreprise doit plus exactement prévoir un plan de financement sur les premières années d’exercice de l’activité, de 3 à 7 ans (idem que le nombre d’années anticipées dans le compte de résultat). Généralement, le business plan est sur 3 ans.

Concernant les années suivant celle du plan de financement initial, la société devra intégrer le remboursement annuel de l’emprunt (sans les intérêts puisqu’ils sont déjà intégrés dans le compte de résultat) et éventuellement le montant des prélèvements de l’exploitant dans le cas d’une entreprise individuelle.

Concernant les ressources, elle devra incorporer la capacité d’autofinancement (CAF) , qui est égale au bénéfice après impôt majoré des dotations aux amortissements.

Il faut déterminer si la société effectuera de nouvelles acquisitions après le lancement de l’activité, fixer l’augmentation de son besoin en fonds de roulement ou encore décider d’une augmentation de capital dans les années à venir.

Le plan de financement et les prévisions financières

Le plan de financement est partie intégrante des prévisions financières pour une création d’entreprise. Il est nécessaire de l’imbriquer dans la stratégie financière globale (stratégie de financement et d’investissement) et

dans le modèle économique de l’entreprise. Nous vous recommandons de vous faire accompagner par un expert-comptable pour ces aspects financiers.

Bénéficier des aides de Pôle Emploi à la création d'entreprise  Accre, Arce et Aide au retour à l'emploi : quand et comment les demander quand  on devient entrepreneur.   TÉLÉCHARGER Confiez-nous votre création d’entreprise  Rédaction du dossier de création & démarches, on s’occupe de tout !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (5 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
3
Moyenne: 3 (5 votes)
JE ME LANCE !

Créez votre entreprise facilement

On s'occupe de toutes les formalités administratives pour vous

GRATUIT Nous sommes un cabinet en ligne, au service des entrepreneurs depuis 10 ans ! Notre cabinet est membre de l'Ordre des Experts-Comptables