Le plan d’un dossier financier : quels tableaux, quelle utilité ?

Mis à jour le 07/12/2017

Le dossier financier est une étape majeure du business plan pour créer ou reprendre une entreprise. Il comprend les tableaux des comptes prévisionnels de l’entreprise pour les 3 à 7 premières années d’activité. Le plan de financement chiffre le coût du projet et envisage les ressources à mobiliser. Le compte de résultat prévisionnel formalise le modèle économique et fixe un objectif de chiffre d’affaires réaliste. Le tableau de suivi de trésorerie connaît le besoin en fonds de roulement de l’entreprise et la trésorerie nécessaire au démarrage de l’activité. Enfin, le bilan prévisionnel anticipe les créances et les dettes de l’entreprise à la clôture des exercices anticipés.

Le dossier financier et le business plan

Le business plan formalise un projet de création d’entreprise . De l’étude de marché à la stratégie et la vision adoptées par l’entrepreneur en passant par le choix du modèle économique et du statut juridique . Toutes les étapes entrepreneuriales y sont décortiquées.

Parmi ces étapes, le choix du modèle économique est la partie chiffrée, représentée par le dossier financier (appelé aussi prévisionnel financier).

Définition et tableaux du dossier financier

Le prévisionnel financier anticipe les finances et valide la rentabilité de l’entreprise.

Les tableaux financiers dans le business plan

  • plan de financement

  • compte de résultat prévisionnel

  • tableau de suivi de trésorerie

  • bilan prévisionnel

Les tableaux financiers du business plan sont ceux retrouvés habituellement dans les comptes annuels de l’entreprise. Ils sont réalisés en amont de l’exercice comptable pour en anticiper le résultat, et non en clôture d’exercice.

Le plan de financement pour évaluer le coût du projet

Le plan de financement est un tableau à deux colonnes. À gauche, il chiffre les besoins nécessaires au démarrage de l’entreprise. À droite, il liste les ressources mobilisées pour les financer (apport personnel, prêt bancaire, prêt à taux zéro)... Le plan de financement montre la politique de financement de l’entreprise (prêt bancaire, investissement au capital, financement participatif...) ainsi que sa stratégie (montant envisagé pour déployer la stratégie de communication, la stratégie de distribution...).

Le compte de résultat prévisionnel

Le compte de résultat prévisionnel montre le modèle économique de l’entreprise. Il anticipe les charges annuelles pour chaque poste de dépense.

Le compte de résultat :

  • détermine le montant du chiffre d’affaires minimum à réaliser pour couvrir ces charges

  • fixe des objectifs de chiffre d’affaires

  • montre des objectifs fixés sur 3 à 7 années

L’entrepreneur valide le modèle économique et la rentabilité du projet en comparant ces objectifs à la réalité du marché et aux moyens mobilisés pour faire tourner l’entreprise (outils de production, main-d’œuvre disponible...).

Le tableau de suivi de trésorerie

Le tableau de suivi de trésorerie montre les dépenses et les objectifs de chiffre d’affaires mensuels de l’entreprise, tout au long de son premier exercice. Ce tableau prévisionnel est une représentation mensuelle du compte de résultat. Il anticipe les besoins en trésorerie au démarrage puis le besoin en fonds de roulement (invisible dans le compte de résultat prévisionnel qui ne reprend que les montants globaux annuels).

Le bilan prévisionnel

Le bilan prévisionnel anticipe l’état des créances et des dettes de l’entreprise à la clôture de chacun des exercices des tableaux prévisionnels, au vu du modèle économique envisagé.

Comment faire un prévisionnel financier en création d’entreprise

Les tableaux financiers s’imbriquent pour constituer les prévisions financières. Ils ne vont pas l’un sans l’autre. Par exemple :

  • si le plan de financement prévoit un prêt bancaire, les intérêts et le capital à rembourser devront apparaître dans les charges du compte de résultat prévisionnel puis mensuellement dans le compte de trésorerie.

  • Les investissements envisagés dans le plan de financement viennent augmenter la valeur du patrimoine de l’entreprise et apparaissent dans son bilan prévisionnel.

  • Le chiffre d’affaires prévisionnel doit être réaliste au vu de l’état du marché (analysé dans l’étude de marché), mais aussi au vu des outils de production et de la main d’œuvre prévus (leur coût sera chiffré dans les charges du compte de résultat et du compte de trésorerie prévisionnels).

  • Attention, les tableaux du prévisionnel financier doivent aussi montrer la fiscalité de l’entreprise, les impôts et taxes à payer.

Un logiciel pour faire des simulations financières

Les prévisions financières du business plan sont généralement le fruit de plusieurs simulations. Plusieurs modèles économiques peuvent être testés, mais aussi plusieurs politiques de financement. Il s’agit aussi de simuler la fiscalité de l’entreprise selon le statut juridique choisi. Les tableaux du prévisionnel financier sont souvent réalisés à l’aide de logiciels dédiés à la création d’entreprise, mais vous pouvez aussi les créer sur Excel si vous maîtrisez les techniques de comptabilité et de fiscalité. Un expert-comptable pourra vous aider à réaliser vos simulations financières, à identifier le modèle économique le plus rentable, le statut juridique et la fiscalité optimaux.

Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.
Commentaires

Pas de commentaire pour cet article !

Besoin d'un expert comptable ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
  • Besoin d'un expert comptable ? Cliquez ici