Obtenir un emprunt bancaire avec un business plan

L'article en brefPour convaincre une banque de financer votre projet, un business plan irréprochable est indispensable. Ce document doit présenter votre projet en détail, prouvant ainsi votre connaissance approfondie du domaine et instaurant un climat de confiance avec le banquier. Il est crucial de rester réaliste dans vos prévisions, d’éviter les surestimations et de simplifier le jargon technique pour rendre le plan accessible et engageant. La présentation doit être soignée et concise, mettant en avant les points forts du projet tout en restant honnête sur les défis potentiels.

La banque évalue votre business plan sous toutes ses coutures, se concentrant particulièrement sur sa faisabilité et sa viabilité financière. Le banquier examinera la pertinence de votre produit ou service sur son marché, la compétence des dirigeants, ainsi que la solidité des projections financières et du plan de trésorerie. Un business plan bien structuré inclut une description détaillée du projet, une analyse de marché, un plan marketing et financier détaillé, et illustre clairement comment les fonds empruntés seront utilisés pour assurer la croissance et la pérennité de l'entreprise.
Temps de lecture : 1minDernière mise à jour : 10/05/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comContactez nous
Ecrit par Eve - Marie CANTIGETAccompagnatrice d'entrepreneurs en création d'entreprise et comptabilité chez L'Expert-Comptable.com
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article certifié par
Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Image
Obtenir-un-emprunt-bancaire-avec-un-business-plan

Conseils pour emprunter avec un business plan

L'entrepreneur devra montrer patte blanche au banquier s'il veut bénéficier d'un prêt pour lancer son activité. Le business plan doit à ce titre être particulièrement bien ficelé.

Quelques conseils pour faire pencher la balance en sa faveur : 

  • Le projet doit être très détaillé, pour qu'aucun doute ne subsiste mais également pour démontrer que l'entrepreneur maîtrise parfaitement son sujet. Point crucial pour obtenir la confiance du banquier.

  • Il faut veiller à rester réaliste, sans surestimer les perspectives d'évolution par exemple, ne pas chercher à bluffer la banque qui est rompue à l'exercice d'analyse d'un business plan. 

  • La forme : elle doit être soignée et concise.

  • Le business plan doit être également clair et compréhensible : chercher à vulgariser au maximum le langage trop technique, pour ne pas décourager le lecteur, et donc dans ce cas le prêteur. 

Les éléments pris en compte par la banque  

Pour bénéficier d'un prêt avec un business plan, plusieurs éléments du dossier seront passés au crible par la banque. Elle va s'intéresser à la faisabilité du projet puis à sa viabilité sur le plan financier. 

Quant à la faisabilité, le banquier va jauger du sérieux du projet, notamment en analysant le couple produit-marché : le produit ou le service a-t-il une chance sur son marché ? Les dirigeants sont-ils suffisamment expérimentés et qualifiés ? 

Dans un second temps, la banque s'intéressera d'encore plus près à l'aspect financier développé dans le business plan : le CA prévisionnel est-il suffisant pour pérenniser l'activité ? les frais engagés seront-ils correctement absorbés ? Le projet montre-t-il des signes encourageants en termes de résultat ? Le plan de trésorerie est-il assez solide ?  

Rappel : un business plan c'est quoi ?

Le business plan est le document qui présente dans le détail le projet d'activité d'une entreprise, depuis les phases de son lancement jusqu'aux perspectives d'évolution. Tous les éléments marketing, commerciaux, de ressources humaines, financiers, comptables y figurent.

Deux grands volets doivent être traités dans le business plan :

  • La partie description du projet : produit ou service à commercialiser, étude de marché, plan marketing, plan de communication, actions commerciales, équipe de direction en place, moyens techniques mis en œuvre...

  • Un plan financier : le plan de financement , le compte de  résultat prévisionnel et le bilan, le plan de trésorerie, la répartition du capital entre les associés, les perspectives de ventes et d'évolution du marché...

Le business plan est établi pour plusieurs années : le plan de financement doit courir sur trois ans idéalement, le plan de trésorerie sur 1 année et bilan et compte de résultat sur 3 années également.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.