Quel est le coût de création d'une entreprise individuelle en 2024 ?

L'article en brefLancer son entreprise individuelle implique certes des coûts obligatoires modiques mais essentiels pour une immatriculation conforme, allant de la gratuité pour les professions libérales à une somme raisonnable pour les activités commerciales ou artisanales. Ces frais, bien que nécessaires, ne pèsent pas lourd dans la balance comparés à l'énorme avantage d'opérer légalement dans son secteur. Par ailleurs, opter pour le statut d'entreprise individuelle libère l'entrepreneur d'une lourdeur administrative, lui permettant de se concentrer pleinement sur son projet.

Cependant, au-delà des coûts inévitables, certains investissements facultatifs comme le business plan ou l'étude de marché, bien que non obligatoires, se révèlent être de véritables atouts pour la réussite du projet. Faire appel à un expert-comptable pour élaborer un business plan solide n'est pas une obligation, mais cela pourrait grandement faciliter l'accès à des financements et offrir une vision claire de l'avenir de l'entreprise. De même, réaliser une étude de marché permet de mieux cerner les attentes des consommateurs, augmentant ainsi les chances de succès commercial de l'entreprise. Ces coûts, bien qu'optionnels, peuvent s'avérer judicieux pour qui souhaite pérenniser son activité et se démarquer dans un environnement concurrentiel.
Créez gratuitement votre entreprise individuelle avec L-Expert-Comptable.comJe me lance !
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 08/04/2024
Image
cout-creation-entreprise-individuelle

Créer une entreprise individuelle génère des coûts obligatoires liés à l'immatriculation, et des coûts facultatifs comme le recours aux services d'un expert-comptable. 

Néanmoins, l'aide d'un expert-comptable sera très bénéfique pour vous puisque celui-ci vous aidera à réaliser un business plan solide, qui, rappelons-le, est l'élément principal d'un dossier de demande de crédit bancaire. 

L'entreprise individuelle est un statut juridique simplifié en termes de formalités administratives, et en termes de coûts.

Quels sont les frais obligatoires de création d'une entreprise individuelle ?

Activité Commerciale et le Registre du Commerce et des Sociétés (RCS)

La création d’une entreprise individuelle impose peu de formalités contrairement à la constitution d’une SARL. Pour l’entreprise individuelle, seuls subsistent les frais d’inscription au Registre du commerce et des Sociétés (RCS), qui s’élèvent à 62,19 euros. Cette procédure d'immatriculation au registre de commerce et des sociétés relève de la charge du centre de formalités des entreprises (CFE)

Sachez que la publication d’une annonce légale n’est pas obligatoire pour une entreprise individuelle.

Activité Artisanale et le Répertoire des Métiers (RM)

Si votre passion réside dans les métiers artisanaux, alors votre immatriculation sera au Répertoire des Métiers (RM). Ce processus d'immatriculation a un coût moyen de 130 euros. Bien que ce montant soit plus élevé que celui d'une activité commerciale, n'oublions pas que chaque métier a ses propres nécessités et ses frais associés.

Et si vous ne voulez pas choisir entre commerce et artisanat ? Pas de problème, vous pouvez être à la fois ! Dans ce cas, vous devez vous inscrire au RM et au RCS. Les frais d'immatriculation combinés s'élèveraient à environ 155 euros. Une somme modeste pour embrasser deux passions !

Activité Libérale et l'Urssaf

Si vous vous orientez vers une profession libérale, sachez que l'inscription à l'Urssaf est gratuite. Oui, vous avez bien lu, gratuite ! Pourquoi ? Parce que l'Urssaf a pour mission de collecter les cotisations et contributions sociales qui financent le système de Sécurité sociale en France.

Le Registre spécial des Agents Commerciaux (RSAC)

Vous voulez être agent commercial ? Votre inscription se fera au Registre spécial des Agents Commerciaux (RSAC). Le coût de cette immatriculation est fixé à 25,19 euros. Même si vous êtes microentrepreneur, ce coût reste inchangé.

Le cas de la micro entreprise 

Si vous envisagez de créer une micro entreprise, votre immatriculation est gratuite, sauf si vous êtes agent commercial.

Les coûts facultatifs : le business plan et l'étude de marché 

Hormis les 62.19 € d'immatriculation au RCS, il existe des coûts facultatifs, c'est des services auxquels vous n'êtes pas forcé de souscrire. 

C'est le cas du business plan, qui permet de dresser un tableau sur les données prévisionnelles de l'entreprise grace au bilan prévisionnel, au compte de résultat prévisionnelAfin de réaliser un business plan, le recours à un expert-comptable est souvent requis. Cela représente un coût qui n’est bien entendu pas obligatoire, mais auquel celui qui se lance dans l’entrepreneuriat aura souvent tout avantage à penser. Il lui restera toujours le bonheur d’être dispensé de la rédaction de statuts, ce qui non seulement le soulage de formalités administratives pénibles, mais le dispense aussi du recours à une aide extérieure onéreuse. 

Par ailleurs, l'étude de marché est aussi un coût facultatif à la création d'une entreprise individuelle. L'étude de marché correspond à une analyse de l'offre et de la demande d'un bien ou d'un service, et vous permet de connaître quels sont les besoins des consommateurs. Ainsi, vous savez ce qui est demandé et ce qui ne l'est pas. Vous pouvez ensuite adapter votre offre de bien ou de service aux attentes des consommateurs, pour espérer attirer de la clientèle et donc réaliser un chiffre d'affaires. L'étude de marché est coût facultatif, ceci dit, elle peut s'avérer très utile surtout lorsque vous ne savez rien sur le marché. 

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.