Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL)

10 articles

L’EIRL est un statut juridique qui bénéficie de la souplesse de l’entreprise individuelle et des avantages de l’EURL à savoir la limitation de la responsabilité financière et la possibilité d'opter pour l’impôt sur les sociétés (IS). Pour la créer, l’entrepreneur doit suivre les formalités de création d’une EI, déclarer son patrimoine d'affectation et opter, s’il le désire, pour l’IS.

 

Image
eirl-statut-entreprise

Notre sélection

102 382 vues

Comptabilité de l'Entreprise individuelle : taxes, fiscalité, charges sociales

Lire l'article
23 179 vues

Doit-on ouvrir un compte bancaire professionnel en entreprise individuelle ?

Lire l'article
13 841 vues

EIRL : Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée c'est quoi ? Définition

Lire l'article
10 463 vues

EIRL : IS ou IR ? Quelle imposition choisir ?

Lire l'article

L’EIRL : pour qui ?

L’EIRL est, avant tout, une entreprise individuelle. Tout entrepreneur individuel peut devenir entrepreneur individuel à responsabilité limitée. Il suffit de renseigner une déclaration d'affectation.

Les démarches

Composition du patrimoine d’affectation

L’entrepreneur doit lister les biens de son patrimoine qu'il souhaite affecter à son activité professionnelle. Ces éléments renseignés constitueront le seul gage de ses créanciers professionnels. Ils peuvent être indispensables à l’activité ou bien simplement utilisés par l'entrepreneur dans le cadre de son activité (ceux-ci peuvent être à usage mixte comme par exemple un véhicule).

Attention, l’affectation d’un bien immobilier et l’affectation d’un bien d’une valeur supérieur à 30 000 euros sont des cas particuliers.

Evaluation du patrimoine

Chaque bien affecté doit être évalué par l’entrepreneur à la valeur vénale. Pour les cas où il n’existe pas de valeur de marché, les biens sont évalués à la valeur d’utilité.

Choix du régime d’imposition

L’entrepreneur doit également réfléchir à son régime d’imposition. Par défaut, l’EIRL est soumise à l’impôt sur le revenu mais l’entrepreneur individuel pour choisir l’IS.

Les dossiers complets pour créer une EIRL doivent être déposés auprès du CFE compétent. Le CFE se chargera ensuite de le transmettre en fonction de l’activité :

  • au registre du commerce et des sociétés (RCS), s’il s’agit d’une activité commerciale,
  • au répertoire des métiers (RM), s’il s’agit d’une activité artisanale,
  • au greffe du tribunal de commerce s’il s’agit d’une activité libérale,
  • au registre spécial des agents commerciaux (RSAC) pour les activités d’agent commercial,
  • ou à la chambre d’agriculture s’il s’agit d’une activité agricole.

L-Expert-
Comptable.com
vous simplifie la vie

Nous contacter