Comment créer une Marketplace ? Tuto complet

L'article en brefLes marketplaces, plateformes connectant vendeurs et acheteurs, sont devenues essentielles dans divers secteurs comme la vente en ligne, l'hébergement et le transport. Des géants comme Amazon, Airbnb et Uber en témoignent. Les avantages pour les utilisateurs sont multiples : un large choix de produits pour les acheteurs et une exposition à un vaste public pour les vendeurs. En 2020, les ventes nettes d'Amazon ont augmenté de plus de 38 %, illustrant le potentiel de croissance de ces plateformes.

Créer une marketplace est une opportunité alléchante pour les entrepreneurs et les consommateurs. Les solutions SaaS permettent de démarrer rapidement avec des coûts variant entre 30 000 € et 100 000 €, tandis qu'une solution sur mesure peut nécessiter un investissement allant de 150 000 € à 500 000 €. Les étapes clés incluent l'étude de marché, la définition du business model, la création de l'entreprise, et l'intégration de technologies adéquates. Une gestion rigoureuse des aspects juridiques et comptables, ainsi que l'acquisition et la fidélisation des utilisateurs, sont indispensables pour assurer le succès de la plateforme.
Créer votre Marketplace avec L-Expert-Comptable.comJe me lance
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Temps de lecture : 9minDernière mise à jour : 03/06/2024
Image
Comment créer une Marketplace Tuto complet

Communément appelé Marketplace, il s'agit en fait d'une plateforme mettant en relation vendeurs et acheteurs. Ces plateformes se rémunèrent en prenant une commission sur les transactions. À ces débuts, ces plateformes étaient destinées à commercer en B2B en répondant à des appels d'offres, mais elles se sont rapidement développées avec les particuliers. 

Il existe à ce jour des plateformes très connu, où nous retrouvons Amazon, Airbnb ou encore Uber. Ces dernières sont spécialisées dans des secteurs spécifiques, comme le retail en ligne, les prestations d'hébergement, etc. 

Les marketplaces présentes de nombreux avantages pour toutes les parties impliquées. Pour les acheteurs, elle propose une large gamme de produits à choisir. Pour les vendeurs, elle offre un accès à un vaste pool de clients potentiels, à une meilleure gestion des litiges ainsi que des garanties de paiement. Près de 52 % des ventes se font en ligne !

Pourquoi créer une Marketplace ? Les atouts

Créer une marketplace offre de nombreux atouts à la fois pour les entrepreneurs et pour les consommateurs. Tout d'abord, du point de vue des entrepreneurs, une marketplace offre la possibilité de créer une plateforme centrale où les vendeurs et les acheteurs peuvent se rencontrer et effectuer des transactions.

Une marketplace peut également offrir un potentiel de croissance élevé. Prenons l'exemple de l'essor des marketplaces comme Amazon, Airbnb et Uber. Ces plateformes ont créé des écosystèmes où les vendeurs et les acheteurs peuvent se rencontrer de manière efficace et transparente, générant ainsi une valeur ajoutée considérable pour toutes les parties prenantes.

En 2020, les ventes nettes d'Amazon ont augmenté de plus de 38 % par rapport à l'année précédente. 

Pour les vendeurs, une marketplace offre un accès instantané à une large base de clients potentiels, ce qui peut aider à accélérer les ventes et à augmenter la visibilité de leur marque. Des outils de gestion des ventes et des données analytiques peuvent aider les vendeurs à optimiser leurs performances et à mieux comprendre leur marché cible.

Quel budget pour créer une Marketplace ?

Selon les circonstances de ce que vous comptiez faire tout seul, le budget peut varier. En effet, réaliser soi-même des tâches comme la création du site web, la réalisation des logos, etc. Néanmoins, vous pouvez compter 2 solutions pour le développement de la plateforme qui vont pouvoir vous aider : 

  • La solution Saas. L'intérêt de celle-ci présente l'avantage d'offrir aux opérateurs la possibilité de démarrer rapidement sur un marché spécifique en utilisant une solution technologique solide et performante, dotée d'interfaces bien conçues. Le coût diffère selon les plateformes que vous allez choisir, mais il faut compter entre 30 000 € et 100 000 € pour un site cohérent et adapté à vos besoins. On peut mentionner des sites tels que Sharetribe ou encore Kreezalid.

  • La solution sur mesure. Dans certains cas, notamment dans des secteurs spécifiques où les fonctionnalités standards ne suffisent pas, la création d'une solution sur mesure est envisageable. A noter que les coûts de développement sont souvent plus élevés, car une équipe est dédiée au projet pour sa réalisation, ce qui demande un investissement de temps considérable. Les frais pour créer une solution sur mesure varient souvent de 150 000 € à 500 000 €, selon la complexité du projet. Pour ce type de prestation, les acteurs numériques comme Magento, Drupal peuvent vous aider. 

Une fois votre logiciel développé et clé en main, il vous faudra l'héberger, le faire connaître et acquérir des utilisateurs. Les coûts dans le cas présent constitueront des frais récurrents, qui peuvent être pris en charge par des outils tels que : 

  • Hébergement : OVH, Amazon Web services, Google Cloud Platform.

  • Marketing : Travailler votre référencement naturel et payant, obtenir la BuyBox sur Google.

Ces outils offrent divers abonnements, mais tout cela revient un peu près entre 1000 et 3000 € à l'année. Cependant, ce montant varie en fonction de la taille et du nombre de mutilateurs de votre plateforme.

Comment faire pour créer une Marketplace ? Les étapes

Étudier le marché

Pour n'importe quelle création d'entreprise, vous devez étudier le marché. Cela vous permettra de comprendre les tendances actuelles et futures, mais également d'analyser la concurrence, de telles sortes à ce que vous saisissiez les opportunités du secteur. Pour ce faire, vous devez passer par un business plan, il servira à définir votre stratégie pour concrétiser votre projet et atteindre vos objectifs.

Si vous souhaitez réaliser un business plan pour la création d'une marketplace, vous pouvez consulter l'article : Business plan : Comment le faire et le rédiger ?

Choix du business model

À présent, vous avez la possibilité de choisir comment rémunérer votre plateforme. Voici les principaux business models :

  • Les commissions sur vente : Le modèle le plus répandu parmi les plateformes de marché, il a déjà été adopté par les principaux acteurs du secteur comme source de revenus principale. Des entreprises telles qu'Amazon, Airbnb, Etsy et Uber en sont des adeptes. À chaque transaction entre un vendeur et un acheteur, la marketplace prélève une commission. Pour les vendeurs, ce modèle économique est attractif, car ils n'ont pas à payer de frais s'ils n'effectuent pas de vente. De plus, le modèle de commissions permet de mutualiser les coûts de la plateforme, de gérer les marges et de diversifier les offres. 

  • L'abonnement pour vendeurs : Ce modèle s'interpose comme alternative aux commissions, l’opérateur peut décider de mettre en place un système d’abonnement. Ce qui permet, entre autres, d'augmenter le chiffre d'affaires par utilisateurs, de sécuriser sa trésorerie, d'optimiser ses dépenses, et enfin de fidéliser votre clientèle. De plus, la vérification des profils abonnés et le suivi de leurs ventes facilitent la gestion marketing.

  • Frais de mise en vente ou d’inscription : Les plateformes de marché qui n'offrent pas de système de paiement en ligne adoptent généralement le mode de rémunération appelé "listing fees". Ils correspondent à des frais ponctuels pour chaque annonce ou inscription que le vendeur veut mettre en ligne. 

  • Frais d'adhésion pour acheteurs : Ce dernier modèle est en pleine évolution, en effet, il est adopté notamment par des géants du streaming. Il s'agit du Freemium, pour cela 2, options sont disponibles : 

    • Offre gratuite avec publicité.

    • Offre payante sans publicité et avec un accès à toutes les fonctionnalités.

Choisir son type de Marketplace

À présent, que comptez-vous vendre, ou du moins que voulez-vous proposer votre clientèle ? Allez-vous plutôt vendre des produits généraux, vous n'allez pas faire la distinction entre les vendeurs, ou vous allez plus vous dirigez vers une plateforme qui propose des biens plus spécifiques. 

Il est de plus en plus courant de voir émerger de nouvelles plateformes offrant des services, notamment en permettant aux freelances de proposer leurs compétences en tant que vendeurs.

Choisir le statut juridique et créer son entreprise

Ensuite, vient le choix de la structure juridique. Cette partie administrative, est influencée par divers éléments, notamment la nature de votre projet que vos exigences financières personnelles. Cependant, une majorité d'entrepreneur qui commence la création d'une Marketplace ou encore d'un site e-commerce, opte entre l'entreprise individuelle, l'EURL/SARL ou encore la SAS/SASU.

Ainsi, pour vous apporter de l'aide, nous vous proposons ce tableau des avantages et des inconvénients des différentes structures juridique couramment utilisés : 

Structure Juridique

Avantages

Inconvénients

Entreprise Individuelle (EI)

Facilité de création et de gestion

Pas de capital social 

Choix du régime d'imposition entre l'impôt sur le revenu et l'impôt sur les sociétés. 

Responsabilité illimitée du propriétaire sur ses biens personnels. 

Difficulté à obtenir du financement externe.

 

Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL) / Société à Responsabilité Limitée (SARL)

Responsabilité limitée aux apports du propriétaire

Choix du régime d'imposition entre l'impôt sur le revenu et l'impôt sur les sociétés. 

Flexibilité dans la gestion de l'entreprise

Capital social de 1€ minimum

Formalités plus complexes qu'une EI

Contraintes en termes de gestion et de prise de décision, quand on est en SARL

Société par Actions Simplifiée (SAS) / Société par action simplifiée unipersonnelle (SASU)

Souplesse dans la rédaction des statuts et la gestion de l'entreprise

Investissement externe favorisé en émettant des actions

Responsabilité limitée des actionnaires aux montants de leurs apports

Formalités plus complexes

Coûts de constitution et de gestion généralement plus élevés

 

Les sociétés EURL/SARL et les SAS/SASU, ont un régime juridique commun, néanmoins il y a une différence dans le nombre d'associés et d'actionnaires. C'est à dire que dans le cas d'une SASU et d'une EURL, on parle d'associé unique. 

Présentation d'un simulateur de statut juridique pour vous aider dans votre choix.

 

Réaliser les démarches administratives

Une fois que vous avez décidé de la forme de votre société, il vous faudra procéder à la création juridique de cette dernière, on y dénombre des étapes obligatoires, tel que : 

  • La rédaction des statuts

  • Le dépôt du capital social sur un compte professionnel (Cela dépend de la forme de la société choisie.)

  • La rédaction des documents juridiques 

  • La publication d'une annonce légale et dépôt du dossier d'immatriculation 

  • L'obtention du numéro SIRET

  • La finalisation des formalités fiscales et sociales

  • La tenue des registres obligatoires

Besoin d'aide dans la rédaction de vos statuts ? Voici notre guide : Quel statut juridique pour mon entreprise ? Notre guide

Souscrire aux assurances obligatoires

Il est notamment important de souscrire à des assurances pour couvrir d'éventuels imprévus. Avant de rentrer dans le détail des risques et assurances pour un site de e-commerce, voici un  rappel des assurances professionnelles. Certains sont communs à tous les professionnels :

  • Incendies

  • Accidents

  • Vols

  • Dommages subis ou causés

  • Décès ou invalidité

  • Risques juridiques

En revanche, certaines menaces sont spécifiques aux activités en ligne, et le secteur du commerce électronique est particulièrement vulnérable. Parmi celles-ci, les fraudes par carte bancaire sont un exemple flagrant, avec un montant estimé à 439 millions d'euros en 2018 selon Statista. Le commerce électronique se trouve en première ligne de cette problématique, surtout avec la croissance des paiements par carte bancaire sur Internet. Il faut donc penser à bien choisir ses assurances et à trouver la formule optimale pour votre Marketplace. 

Aspects juridiques et comptables

Dans le cadre des marketplaces, la dimension légale et comptable revêt une importance capitale pour assurer le bon fonctionnement d'une marketplace et pour susciter l'intérêt des utilisateurs. Tout d'abord, les conditions générales d'utilisation (CGU) définissent les règles et les responsabilités tant pour les utilisateurs que pour l'exploitant de la marketplace. Elles doivent être rédigées de manière claire et transparente, couvrant des aspects tels que les droits de propriété intellectuelle, la confidentialité des données, la responsabilité des contenus publiés et les modalités de gestions des litiges. 

Pour vous aider dans la rédaction des CGU, voici un article  : Comment rédiger ses Conditions Générales de Vente ?

En ce qui concerne la gestion des paiements, une approche rigoureuse est essentielle pour assurer la conformité aux normes financières et la sécurité des transactions. Les marketplaces doivent mettre en place des systèmes de paiement sécurisés et conformes. De plus, la gestion des flux financiers implique souvent des aspects comptables complexes, notamment la gestion des commissions, des taxes et des frais de transaction. Une tenue de livres précise et une comptabilité transparente sont donc nécessaires pour assurer la conformité fiscale et la transparence financière.

Technologie et développement

Comme énoncé précédemment, des acteurs numériques peuvent vous aider à développer votre plateforme. Voici un tableau répertoriant leurs atouts : 

Solutions clé en mainCaractéristiques
CocolabsMarketplace B2B sur mesure.
SharetribeRapide à mettre en place, idéal pour débutants.
KreezalidFacile d'utilisation, design responsive.
Solutions nécessitant des compétences techniquesCaractéristiques
Magento Solution avec module, flexibilité et personnalisation avancée.
Drupal Solution avec plug-in et personnalisation avancée.

Création d'un MVP (Minimum Viable Product)

La création d'un MVP, ou Minimum Viable Product, est une étape essentielle dans le développement de la plateforme. L'objectif principal d'un MVP est de tester rapidement une idée sur le marché avec un investissement minimal en temps et en ressources. Pour ce faire, il est important de se concentrer sur les fonctionnalités essentielles qui répondent aux besoins fondamentaux des utilisateurs. 

Parmi les exemples courants de MVP, on trouve souvent des solutions simples mais efficaces pour tester une idée sur le marché. Par exemple, une mise en relation par email peut constituer un MVP efficace pour valider la demande d'un service sans avoir à développer une plateforme complexe.

Acquisition des utilisateurs.

Acquérir des utilisateurs est une étape cruciale pour toute entreprise cherchant à établir sa présence sur le marché. Pour ce faire, plusieurs stratégies efficaces peuvent être mises en œuvre. Tout d'abord, une solide stratégie de marketing digital peut être élaborée, en exploitant les canaux appropriés tels que les médias sociaux, la publicité en ligne, le référencement naturel et les campagnes par e-mail. 

Les partenariats stratégiques et les collaborations avec d'autres entreprises ou influenceurs dans le même secteur peuvent également être bénéfiques pour étendre la portée et atteindre de nouveaux publics.

Enfin, offrir des incitations telles que des promotions, des essais gratuits ou des offres spéciales peut susciter l'intérêt des utilisateurs à essayer un produit ou un service.

En combinant ces différentes stratégies, les entreprises peuvent stimuler leur croissance de manière significative.

Suivi et optimisation

Analyse des performances

L'analyse des performances est une étape essentielle pour comprendre et améliorer l'efficacité des stratégies de marketing en ligne. Parmi les outils les plus puissants, on retrouve Google Analytics. Ce dernier permet de mesurer et d'évaluer chaque aspect du comportement des utilisateurs. Pour transformer ces données brutes en informations exploitables, utiliser les tableaux de bord personnalisés. 

En combinant les données pertinentes de Google Analytics dans des formats visuels intuitifs, les tableaux de bord offrent une vue d'ensemble claire et concise des performances. Ils permettent aux professionnels du marketing de suivre les KPIs spécifiques (taux de conversion, rétention des utilisateurs, satisfaction client), d'identifier les tendances émergentes et de prendre des décisions stratégiques éclairées. Mais vous pouvez utiliser conjointement de Google Analytics et de tableaux de bord personnalisés est nécessaire pour atteindre les objectifs commerciaux des marketplaces.

Amélioration continue

L'amélioration continue est fondamentale dans le développement de la plateforme. Pour ce faire, l'intégration du feedback des utilisateurs est capitale. En recueillant les commentaires, les suggestions et les critiques des utilisateurs, les entreprises peuvent identifier les points d'amélioration potentiels et les lacunes à combler. 

L'itération est alors essentielle. En se basant sur ces retours, les équipes de développement peuvent itérer sur les intérêts des utilisateurs. Vous pourrez ainsi ajuster vos fonctionnalités, mais également créer de nouvelles options, ce qui enverra un bon message aux utilisateurs. 

Quelles sont les aides pour créer sa Marketplace ?

Les aides financières

Lorsque vous allez créer votre entreprise, vous n'allez pas tout de suite toucher de l'argent, c'est pourquoi il est important d'examiner l'option des aides financières de l'état. 

Les demandeurs d’emploi qui perçoivent une allocation-chômage et qui souhaitent développer leur site e-commerce peuvent bénéficier d’aides financières, notamment :

  • L'ACRE : Aide aux créateurs ou repreneurs d'entreprise

  • Le prêt à taux zéro et sans garantie Nacre

Pour plus d'information sur ces aides, vous pouvez consulter cet article : Les aides à la création et à la reprise d'entreprise

N'oubliez pas ! Vous pouvez également vous faire accompagner par des fournisseurs de solution Saas. Si vous avez besoin de conseils, ces acteurs peuvent vous aider à développer votre idée.

Comment réussir le lancement de sa Marketplace ? Nos conseils

Pour réussir le lancement de votre marketplace, voici quelques conseils :

ConseilsDescription
Définissez votre proposition de valeur uniqueIdentifiez ce qui distingue votre marketplace de la concurrence et ce qui attire les vendeurs et les acheteurs vers votre plateforme.
Soignez votre brandingCréez une identité visuelle forte et cohérente qui reflète l'image de votre marque et qui attire votre public cible.
Assurez une qualité de service exceptionnelleOffrez une expérience utilisateur fluide et agréable en garantissant une navigation intuitive, des processus de commande simples et des options de paiement sécurisées.
Engagez une communauté activeCréez et entretenez une communauté autour de votre marketplace en encourageant les interactions entre les utilisateurs.
Utilisez les réseaux sociaux et la communicationProfitez des réseaux sociaux pour promouvoir votre marketplace, interagir avec votre public cible et partager du contenu pertinent.
Lancez avec un MVP solideLancez votre marketplace avec un MVP solide qui offre les fonctionnalités essentielles pour répondre aux besoins de base des utilisateurs.
Assurez-vous d'avoir une offre attractiveVeillez à ce que votre marketplace propose une sélection de produits ou de services attrayants et de haute qualité.

Les questions courantes sur la création d'une marketplace

Il n'y a pas d'échelles exactes correspond au temps. Cependant, un chiffre ressort souvent ; il faut compter entre 1 et 6 mois pour englober tout le processus de création, de l'idée à la concrétisation. 

Parmi les textes importants en la matière, se trouvent le Digital Services Act (DSA), le Digital Market Act (DMA), les règles en matière de TVA applicable, la lutte contre la contrefaçon ou le piratage, et la réglementation en matière de cookies. 

Selon les circonstances de divers facteurs, un budget réaliste oscille entre 6 000 et 13 000 euros. 

Vous pouvez trouver des fournisseurs en allant sur des annuaires professionnels ou en vous rendant dans des agences de mise en relation. Mais également en vous rencontrant des industrielles et des professionnelles lors d'événement ou de salons. 

Non, une marketplace engendre forcément des frais, ne serait-ce que pour les formalités juridiques de la création d'entreprises.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.