Transformation SASU en EURL : guide pratique

L'article en brefLa conversion d'une SASU en EURL est une démarche stratégique pour de nombreux entrepreneurs, visant à bénéficier d'une structure plus simple et d'avantages fiscaux et sociaux adaptés à leurs besoins. Ce processus, bien que complexe, est décortiqué dans ce guide pratique qui sert de boussole pour naviguer à travers les différentes étapes, de la prise de décision à la modification statutaire et l'enregistrement légal. Chaque étape est cruciale : depuis l'évaluation des implications fiscales et sociales jusqu'aux modifications administratives requises pour officialiser la transformation. Ce guide est l'outil indispensable pour tout entrepreneur envisageant de faire évoluer sa structure juridique vers une gestion plus efficiente et personnalisée.

L'article met également en lumière les distinctions fondamentales entre l'EURL et la SASU, notamment en termes de gouvernance, de régime social du dirigeant, et d'imposition. Ces différences jouent un rôle clé dans la décision de transformer une SASU en EURL, poussant les entrepreneurs à privilégier une structure qui correspond mieux à leurs aspirations, que ce soit pour simplifier les procédures administratives ou optimiser la fiscalité et les charges sociales. Avec une approche étape par étape, le guide offre une vision claire de ce parcours de transformation, soulignant les bénéfices d'une telle transition tout en alertant sur les pièges à éviter, faisant de cet article une lecture essentielle pour ceux qui envisagent de repenser le cadre juridique et opérationnel de leur entreprise.
Temps de lecture : 8minDate de publication : 03/04/2024Dernière mise à jour : 02/05/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Sébastien LECOANETConsultant en création d'entreprise et comptabilité chez L’Expert-Comptable.com
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article certifié par
Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Image
Transformation SASU en EURL : guide pratique

La transformation d'une société par actions simplifiée Unipersonnelle (SASU) en entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) représente une évolution significative dans la structure juridique et fiscale d'une entreprise individuelle. Cette démarche, souvent envisagée par les entrepreneurs en quête d'optimisation de leur cadre opérationnel et fiscal, nécessite une compréhension approfondie des implications légales, administratives et financières.

Ce guide pratique a pour vocation de détailler les étapes clés de la transformation d'une SASU en EURL, en abordant des aspects essentiels tels que la prise de décision, les démarches administratives nécessaires, les modifications statutaires, les implications fiscales et sociales, ainsi que les formalités légales à accomplir. En fournissant une feuille de route claire et des conseils pratiques, ce guide se veut une ressource indispensable pour les entrepreneurs souhaitant naviguer sereinement dans le processus de transformation de leur entreprise, en maximisant les bénéfices de cette transition tout en minimisant les éventuels désagréments ou pièges administratifs.

 

Quelles sont les différences entre l'EURL et la SASU ?

L'EURL et la SASU sont deux formes de sociétés unipersonnelles, permettant à un seul associé de créer sa propre entreprise. Elles diffèrent principalement sur les points suivants :

  • la gouvernance : la SASU offre une plus grande flexibilité dans l'organisation et la gestion de la société, permettant à l'associé unique de définir les règles dans les statuts. L'EURL est régie par les règles de la SARL, avec une gestion souvent assurée par l'associé unique.

  • Le régime social du dirigeant : le dirigeant d'une SASU relève du régime des assimilés salariés, tandis que celui d'une EURL est souvent affilié au régime social des indépendants, ce qui peut entraîner des différences significatives en termes de cotisations sociales et de protection sociale.

  • Le régime fiscal : l'EURL est automatiquement soumise à l'impôt sur le revenu (IR) tandis que la SASU est imposée à l'impôt sur les sociétés (IS), bien que des options soient possibles pour changer de régime fiscal.

 

Pourquoi transformer une SASU en EURL ?

La décision de transformer une SASU en EURL peut être motivée par plusieurs raisons, chacune liée aux spécificités et aux avantages que présente l'EURL par rapport à la SASU. Parmi les raisons principales d'envisager une telle transformation on retrouve : 

  • La simplification des procédures administratives : l'EURL, du fait de son statut proche de celui de la SARL, offre un cadre réglementaire souvent perçu comme plus simple et moins coûteux en termes de gestion administrative et de formalités légales, comparé à la SASU qui peut présenter des obligations plus complexes notamment en matière de comptabilité et de rapports annuels.

  • Des avantages fiscaux : par défaut, l'EURL est imposée à l'impôt sur le revenu dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC), ce qui peut être plus favorable pour certains entrepreneurs, en fonction de leurs revenus et de leur situation fiscale. Cela permet une imposition des bénéfices après paiement des cotisations sociales, ce qui peut s'avérer moins coûteux que l'imposition à l'impôt sur les sociétés applicable par défaut à la SASU, bien que cette dernière puisse aussi opter pour l'IR sous certaines conditions.

  • Des avantages sociaux comme le régime social du dirigeant : le dirigeant d'une EURL est affilié au régime des travailleurs non-salariés (TNS), ce qui signifie bien souvent un montant de cotisations sociales inférieur à celui des dirigeants de SASU, qui sont assimilés salariés. 

  • L'évolution de l'activité et des besoins de l'entreprise : la transformation en EURL peut aussi être motivée par une évolution de l'activité qui rendrait ce statut plus adapté aux nouveaux besoins et objectifs de l'entreprise, notamment en termes de prise de décisions, de gestion des bénéfices et de stratégie fiscale.

 

Comment transformer une SASU en EURL ?

Opter pour une transformation de SASU en EURL nécessite une approche méthodique et le respect de certaines étapes clés pour assurer la conformité légale et fiscale de cette transition. Le processus de transformation passe par plusieurs étapes qui démarre de la décision initiale jusqu'au dépôt du dossier de transformation.

Étape 1 : Décider de la transformation de la SASU en EURL

Avant d'entamer ce processus, il est essentiel d'évaluer les besoins et les objectifs de l'entreprise pour déterminer si l'EURL offre un cadre plus adapté, notamment en termes de régime fiscal, de gestion administrative, et de régime social pour le dirigeant. La consultation d'experts tels que des experts-comptables ou avocats spécialisés peut être une bonne alternative pour comprendre les implications de cette transformation et pour bénéficier de conseils personnalisés.

Une fois la décision prise, elle doit être formalisée à travers un procès-verbal de décision de l'associé unique, marquant le début officiel du processus de transformation. Cette étape initiale est fondamentale, car elle définit la direction et les objectifs du changement de structure juridique.

Étape 2 : Commissaire à la transformation 

Cette étape impliquant un Commissaire à la transformation a pour objectif de s'assurer que la transformation se fait dans le respect des intérêts des tiers et dans la transparence financière.

Il est important de préciser que la transformation d'une SASU en EURL n'oblige pas à nommer un commissaire à la transformation. Cette étape est donc facultative.

Le commissaire à la transformation, généralement un commissaire aux comptes ou un expert désigné, est chargé d'évaluer la valeur des actifs et des passifs de la société. Cette évaluation vise à garantir que les informations financières sont fidèles et que les actifs de l'entreprise couvrent bien ses dettes. À l'issue de son évaluation, le commissaire aux comptes rédige un rapport dans lequel il atteste de la valeur des capitaux propres et donne son avis sur les modalités de la transformation. Ce rapport a pour but d'informer l'associé unique et les tiers sur la situation financière de l'entreprise et sur la pertinence de la transformation.

Étape 3 : Mettre à jour des statuts de la société

La mise à jour des statuts consiste à réviser et adapter le document fondateur de l'entreprise pour qu'il reflète sa nouvelle forme juridique, en s'assurant de la conformité avec les dispositions légales spécifiques aux EURL.

La rédaction des nouveaux statuts nécessite souvent l'assistance d'un expert juridique pour garantir que les modifications soient en adéquation avec les objectifs de l'entrepreneur et les exigences réglementaires. Une fois rédigés, ces statuts doivent être approuvés par l'associé unique, signés, datés, et enfin enregistrés auprès des autorités compétentes, comme le greffe du tribunal de commerce.

La mise à jour des statuts est donc une étape formelle dans le processus de transformation, marquant officiellement le passage de la SASU à l'EURL.

Étape 4 : Saisie en ligne à effectuer

Lorsqu'on remplissait un dossier au format papier, il s'agissait de compléter un formulaire M2. Depuis que les formalités s'établissent en ligne, il convient de compléter le questionnaire à l'écran.

Les informations juridiques à compléter devront également s'accompagner d'un formulaire en ligne TNS. Ce formulaire aura pour but d'affilier le dirigeant de l'EURL à l'URSSAF des travailleurs non salariés. Sans cette étape, il se peut que le dirigeant ne reçoive pas d'appels de cotisations et accumule de ce fait un retard qui lui sera dommageable.

Étape 5 : Publication de l'avis d'annonce légale

Cette formalité légale vise à informer le public et les parties prenantes de la modification de la forme juridique de l'entreprise. L'avis doit contenir des informations clés telles que l'identification de la société, la décision de transformation, la nouvelle forme juridique, ainsi que les détails concernant le Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). La publication doit être faite dans un journal habilité dans le département du siège social de l'entreprise.

Étape 6 : Dépôt au greffe du dossier de transformation

Le dépôt du dossier de transformation au greffe du tribunal de commerce représente l'étape finale dans le processus de conversion d'une SASU en EURL. Ce dossier doit inclure :

  • le procès-verbal de la décision de l'associé unique, 

  • les statuts mis à jour,

  • le rapport du commissaire à la transformation si nécessaire,

  • le formulaire de déclaration de modification (ex M2),

  • la preuve de publication de l'avis d'annonce légale.

La procédure de dépôt, qui peut être réalisée physiquement ou en ligne, est soumise à des frais spécifiques et permet l'enregistrement officiel de la transformation au RCS. Cet enregistrement confère à l'entreprise sa nouvelle identité juridique comme EURL, finalisant ainsi légalement et administrativement le processus de transformation.

 

Quelles sont les conséquences juridiques de la transformation d'une SASU en EURL ?

La transformation d'une SASU en EURL entraîne diverses conséquences juridiques importantes, notamment :

  • Changement de statut juridique : le passage d'une forme sociétaire à une autre, impactant la reconnaissance légale et les interactions avec les tiers.

  • Gouvernance et prise de décision : transition vers un cadre réglementaire plus strict pour la gestion de l'entreprise, conformément aux règles des SARL.

  • Responsabilité du dirigeant : modification du statut et des responsabilités du dirigeant, avec potentiellement une responsabilité civile et pénale alignée sur celles des SARL.

  • Obligations comptables et de rapport : potentielles modifications des exigences de reporting et de publication des comptes annuels.

  • Modification des relations contractuelles : nécessité de réviser et, si nécessaire, de renégocier les contrats existants pour refléter le nouveau statut juridique.

 

Quelles sont les conséquences fiscales de la transformation d'une SASU en EURL ?

Cette transformation entraîne plusieurs conséquences fiscales importantes. Ces conséquences dépendent de divers facteurs, notamment le régime fiscal antérieur de la SASU et le nouveau régime fiscal adopté par l'EURL.

Transformation avec un changement de régime fiscal

  • le passage de l'IS à l'IR : si la SASU était soumise à l'IS et opte pour l'EURL imposée à l'IR, les bénéfices de l'entreprise seront imposés au niveau personnel de l'associé unique, ce qui peut être plus favorable selon sa situation fiscale. Cette transformation peut permettre une imposition selon le barème progressif de l'IR, potentiellement plus avantageuse pour les petites structures.

  • La sortie des réserves : La transformation de la forme juridique peut nécessiter la distribution des réserves accumulées sous le régime de la SASU avant le passage à l'EURL, ce qui peut générer une imposition supplémentaire au moment de la transformation, selon les conditions et le régime fiscal choisi.

Transformation sans un changement de régime fiscal

L'EURL, peut opter pour le même mode d'imposition que celui de la SASU : l'impôt sur les sociétés. Si cette option est retenue, il n'y aura aucune conséquence fiscale du fait de la transformation. Cette option devient irrévocable après cinq ans d'exercice.

Les droits d’enregistrement sur l’opération de transformation

L'opération de transformation d'une SASU en EURL ne génère normalement pas de droit d'enregistrement. Toutefois, il est possible de faire enregistrer certains documents dans des situations très spécifiques.

 

Quelles sont les conséquences sociales de la transformation d’une SASU en EURL ?

Cette transformation entraîne de nombreuses conséquences sociales pour le dirigeant. On note notamment : 

  • Changement de régime social : le dirigeant passe du statut d'assimilé salarié, avec une affiliation au régime général de la Sécurité sociale, à celui de travailleur non salarié (TNS), affilié à la Sécurité sociale des indépendants.

  • Cotisations sociales : le passage au statut de TNS peut entraîner une réduction des cotisations sociales dues à une base de calcul et des taux différents.

  • Protection sociale : la protection en matière de retraite, de santé, d'accidents du travail et de chômage est impactée, les TNS bénéficiant généralement d'une couverture moins avantageuse que les assimilés salariés. Les dirigeants peuvent avoir besoin de souscrire des assurances complémentaires pour compenser ces différences.

    • Retraite : les droits et le calcul de la retraite diffèrent entre les deux régimes, avec des implications pour la planification de la retraite du dirigeant.

    • Prévoyance : La couverture complémentaire des risques lourds est une nécessité pour tous les TNS car le régime obligatoire est insuffisant à offrir des garanties suffisantes. Ces couvertures facultatives nécessitent un questionnaire de santé puisqu'elles sont individuelles.

    • Assurance chômage : Ce point ne présente aucune modification comparativement à la situation des dirigeants de SASU. France Travail ne couvre pas les dirigeants associés. Si vous voulez vous prémunir contre ce risque, il faudra vous tourner vers des assurances facultatives privées.

 

Nos conseils experts-comptables pour réussir la transformation de votre EURL en SASU

  1. Préparez et formalisez la décision de transformation avec soin pour éviter toute contestation future.

  2. Revoyez et modifiez les statuts pour qu'ils correspondent à la nouvelle forme juridique et aux objectifs de l'entreprise.

  3. Anticipez les changements fiscaux, sociaux et juridiques pour tirer pleinement parti des avantages de la nouvelle structure.

  4. Faites-vous accompagner par un spécialiste, tel qu'un expert-comptable ou un avocat, pour naviguer avec succès dans le processus de transformation et s'assurer que toutes les implications sont correctement adressées.

 

Les questions courantes sur la transformation d'une EURL en SASU

Quel est le coût d'une transformation d'EURL en SASU ?

Le coût peut varier entre 1 500 € et 3 000 € en moyenne, selon la complexité du dossier et les honoraires des professionnels impliqués. Voici les principaux postes de dépense :

  • Honoraires d'un expert-comptable ou d'un avocat pour la rédaction des nouveaux statuts et l'accompagnement dans le processus.

  • Frais de greffe pour l'enregistrement de la transformation au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS).

  • Coût de publication d'un avis de transformation dans un journal d'annonces légales.

  • Honoraires d'un commissaire aux comptes pour le rapport de transformation, si nécessaire.

Combien de temps pour une transformation d'EURL en SASU ?

La transformation peut prendre entre 1 et 3 mois, selon plusieurs facteurs :

  • Rapidité de la prise de décision et de la préparation des documents par l'entrepreneur.

  • Délais de traitement des formalités administratives par le greffe du tribunal de commerce et les autres instances impliquées.

  • Complexité du dossier et éventuelles demandes de pièces complémentaires ou corrections.

Cette estimation inclut le temps nécessaire pour la rédaction des nouveaux statuts, l'obtention du rapport du commissaire aux comptes (si applicable), la publication de l'annonce légale, et le dépôt final du dossier de transformation au greffe.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.