Les 20 métiers freelance recherchés en 2024

L'article en brefL'univers du freelancing s'ouvre à une diversité de métiers, offrant la liberté de s'affranchir des hiérarchies traditionnelles pour ceux prêts à embrasser l'entrepreneuriat. Du rédacteur web au développeur, en passant par le community manager et le consultant, chaque profession offre ses propres défis et récompenses. Leur point commun ? La nécessité d'une prospection efficace pour dénicher le premier client et bâtir une carrière florissante. Ces métiers ne se limitent pas à une compétence unique ; ils exigent une adaptabilité constante et une capacité à naviguer dans l'écosystème numérique, promettant des rémunérations variées selon l'expertise et la demande.

Au-delà de la liberté et de la flexibilité, le chemin du freelance nécessite une préparation rigoureuse, tant sur le plan des compétences que sur celui de la gestion d'entreprise. Choisir le bon statut juridique, comprendre la comptabilité d'un indépendant et définir correctement sa rémunération sont autant d'étapes clés pour assurer la pérennité de son activité. L'accompagnement par des experts, comme L’-Expert-Comptable.com, peut s'avérer précieux pour naviguer avec succès dans ces eaux entrepreneuriales, permettant aux freelances de se concentrer pleinement sur le développement de leur clientèle et l'expansion de leur entreprise.
Temps de lecture : 11minDernière mise à jour : 12/04/2024
Lancez-vous et créer votre entreprise gratuitement avec L-Expert-Comptable.com !Prendre rendez-vous
Ecrit par Maxime SERRAAccompagnateur d'entrepreneurs en création d'entreprise et comptabilité chez L-Expert-Comptable.com
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article certifié par
Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Image
metiers-freelance-recherches

Qui ne rêve pas de s’affranchir de son supérieur hiérarchique et de travailler à son propre compte ? C’est possible, à condition d’exercer l’un des nombreux métiers freelance qui font leur apparition sur le marché de l’emploi.

Les développeurs web, rédacteurs web, graphistes et coachs en tout genre sont les professions que l’on rencontre le plus dans le freelancing, mais il en existe une grande diversité.

Pour ces entrepreneurs, tout l’enjeu consiste à savoir prospecter et trouver leur premier client. Un contrat de freelance après l’autre, les opportunités de carrière en tant que travailleur indépendant se multiplient.

Podcast : Comment devenir freelance ? Nos astuces

1. Rédacteur web indépendant

De nos jours, il est impossible de faire l’impasse sur la création de contenus dans le marketing moderne. En effet, la plupart des entreprises disposent d’un site internet. Il s’agit pour elles d’un canal privilégié qui leur permet de communiquer sur leur activité. Elles peuvent ainsi constituer leur communauté et asseoir leur présence sur la toile.

De ce fait, les opportunités de décrocher des missions sont infinies pour un rédacteur web. Pour démontrer leur efficacité, ces sites doivent rester actifs, dynamiques et régulièrement mis à jour. Ils requièrent de la part de leur propriétaire d’y consacrer du temps, alors que la rédaction d’articles ne relève pas forcément de leurs compétences. Recourir aux services d’un rédacteur web peut vite s’avérer fructueux.

Ce professionnel de l’écriture exerce souvent son métier en freelance. Pour établir une stratégie de communication et planifier un calendrier éditorial, il commence par s'enquérir des besoins de la société qui le mandate. Il peut s’agir de :

  • Faire connaître ses offres ou ses nouveautés ;

  • Accroître sa notoriété ;

  • La positionner en tant qu’experte de son domaine ;

  • etc.

En fonction des objectifs ciblés, il se charge de produire des contenus sous forme de : 

  • Newsletters ;

  • Articles de blog ;

  • Pages fixes de sites internet ;

  • Livres blancs ;

  • Fiche produit pour des sites e-commerce ;

  • etc.

S’il justifie d’une spécialisation dans le référencement naturel, le rédacteur web SEO peut également rédiger des articles optimisés pour les moteurs de recherche ou effectuer un audit de contenu rédactionnel. Ce type de prestation lui permet de faire évoluer sa grille tarifaire.

En qualité de travailleur indépendant, le rédacteur freelance fixe lui-même le prix de ses prestations. Sa rémunération dépend directement de son niveau d’expérience, de ses domaines de prédilection, mais aussi du nombre de clients qu’il peut assumer. Ainsi, son salaire moyen se situe autour de 2 000 € mensuels, mais il peut évoluer bien au-delà.

2. Le métier freelance de web développeur

Parmi les nombreux métiers freelance, on note une forte récurrence des développeurs web. À l’instar des rédacteurs web, ces derniers contribuent à améliorer la présence digitale des entreprises. En revanche, le web développeur prend en charge la partie technique du site internet.

Il assure des prestations telles que :

  • La création de la plateforme ;

  • Le codage en divers langages de programmation (CSS, JavaScript, HTML, etc.) pour en personnaliser le design et l’ergonomie ;

  • La maintenance et la sécurisation du site.

Ce technicien doit faire preuve de réactivité dans sa mission. Effectivement, une défaillance technique sur un site e-commerce peut avoir de lourdes conséquences sur les ventes et donc, sur le chiffre d’affaires du client.

Pour cette raison, le web développeur est une profession freelance plutôt bien rémunérée. En fonction de son profil et de la variété de ses compétences techniques, celui-ci peut facilement facturer à ses clients un TJM (taux journalier moyen) s’élevant à 570 €/jour selon le baromètre des tarifs freelance de Malt.

3. Community manager indépendant

Les community managers occupent également une place importante dans la liste des métiers freelances. Leur rôle consiste à valoriser l’image de marque d’une entreprise, mais également sa marque employeur. Il maîtrise parfaitement le fonctionnement des algorithmes des différents réseaux sociaux et sait interagir avec la communauté de consommateurs de son client.

Ses compétences rédactionnelles lui permettent de créer du contenu ciblé dans le but de :

  • Promouvoir ses nouveaux produits ;

  • Informer d’une campagne de recrutement ;

  • Partager les moments forts de l’entreprise ;

  • Véhiculer ses valeurs ;

  • etc.

Son intervention est indissociable d’une marque qui se veut actuelle, attachée à la proximité qu’elle entretient avec ses utilisateurs.

Pour cela, cet expert de la communication génère un revenu moyen de 1 500 à 2 500 € mensuels. Son revenu peut considérablement augmenter s’il dispose d’autres talents connexes, comme le montage vidéo par exemple.

En outre, s’il peut prouver que le fruit de ses efforts débouche sur un taux de conversion performant pour son client, le CM détient les arguments probants pour négocier ses tarifs à la hausse.

4. Media buyer (Expert marketing payant)

Bien qu’il officie principalement au sein d’une agence de publicité ou de marketing, le media buyer peut également opter pour le travail en freelance. Il s’impose comme un responsable du pôle média de ses clients et joue un rôle commercial crucial dans le lancement de leurs campagnes de pub.

Le media buyer se charge de la négociation et de l’acquisition d’espaces publicitaires. Également expert du marketing PPC (pay-per-click), il intervient sur les divers canaux de communication disponibles.

Il peut s’agir de :

  • L’espace numérique ;

  • La radio ;

  • La télévision ;

  • La presse écrite ;

  • etc.

Le media buyer est aussi amené à gérer la planification des différents médias en fonction du public ciblé et du produit à promouvoir. Son expertise est très précieuse pour les entreprises qui souhaitent mettre en place une stratégie d’acquisition efficace. Elle peut être facturée assez cher au vu de la complexité de ce métier freelance.

Selon les données de Glassdoor, un media buyer gagne en moyenne 38 021 € à l’année. Cependant, comme pour tout travailleur indépendant, l’entrepreneur au profil avancé peut augmenter son chiffre d’affaires de manière significative.

5. Web designer indépendant

Devenir webdesigner freelance est aussi une alternative intéressante pour travailler à son compte. À mi-chemin entre l’artiste et l’informaticien, ses compétences techniques et créatives sont très recherchées. Les entreprises font appel à ces freelances pour la conception graphique de leurs supports de communication (site internet, plaquettes commerciales, etc.). 

Ainsi, le webdesigner accompagne les professionnels dans l’élaboration de leur identité visuelle en imaginant des interfaces attractives et cohérentes pour leurs sites ou leurs applications.

Pour ce faire, il les aide à définir une charte graphique et organise l'ergonomie du site, garantissant à l’internaute un parcours de navigation fluide et intuitif.

Diverses expériences concluantes octroient une certaine notoriété au webdesigner. Ces preuves sociales sont autant d’arguments pour réévaluer ses tarifs. Ainsi, son TJM s’élève en moyenne à 400 € par jour, mais peut encore croître au fil des missions.

6. Assistant virtuel indépendant

La profession d’assistant virtuel diffère quelque peu des métiers freelances habituels. Celui-ci implique de faire preuve de polyvalence et d’une grande adaptabilité. Son rôle consiste à assister à distance les chefs d’entreprise dans leurs différentes tâches.

Cela peut être :

  • Les travaux administratifs

  • La gestion d’un blog d’entreprise

  • La stratégie de communication sur les réseaux sociaux

  • Le suivi des ventes et la relation client

  • La gestion de planning

  • etc.

La liste est loin d’être exhaustive et dépend directement des besoins du client. Ses multiples compétences et son sens de la réactivité font de ce professionnel un allié indispensable à tout infopreneur ambitieux. Plus l’assistant virtuel est expérimenté, plus son taux horaire évolue, passant de 25 à 50 € de l’heure.

7. Traducteur freelance

Il est également possible d’envisager une carrière de freelance dans la traduction. Plus éloigné des métiers du digital, le traducteur indépendant s’emploie à convertir des documents écrits, vidéos ou audios dans une langue différente de celle utilisée dans le document source. 

Les supports à traduire peuvent être des œuvres littéraires ou des contenus spécialisés, tels que des actes juridiques. Dans certains cas, le traducteur freelance doit être assermenté.

Selon ses qualifications et le nombre de clients à satisfaire, ce prestataire gagne en moyenne 2 164 € s’il exerce en France (source : Glassdoor). La croissance de son chiffre d’affaires va de pair avec la rareté des spécialisations qu’il détient à son actif.

8. Illustrateur indépendant

Également nommé graphiste, l’illustrateur freelance désigne le professionnel chargé de véhiculer l’image d’une société à travers des éléments iconographiques impactants. Il peut être amené à collaborer avec le webdesigner dans le but de déterminer l’identité visuelle la mieux adaptée à un prospect.

En s’appuyant sur le cahier des charges de son client, l’illustrateur indépendant crée :

  • Des logos ;

  • Des affiches ;

  • Des kakémonos ;

  • Des templates ou interfaces de sites internet ;

  • Tout type de supports prints ou numériques.

Dès lors qu’il s’agit d’exercer un métier freelance, la notoriété acquise contribue à faire progresser la rémunération du prestataire. Le graphiste peut ainsi facturer un TJM d’environ 382 € à ses clients.

9. Monteur vidéo

La vidéo est un support de plus en plus plébiscité sur les réseaux sociaux. De fait, les opportunités de mission sont nombreuses pour un monteur vidéo à son compte. Ses compétences sont souvent recherchées par les agences d'événementiel ou de communication, ciblant la mise en œuvre d’un projet de vidéo promotionnelle.

Le monteur vidéo intervient en postproduction d’un contenu vidéo. Il sélectionne les prises de vues (les « rushs » ) et les bandes-son à assembler. Le résultat final doit faire preuve d’esthétisme, tout en captant l’attention du spectateur afin de le rendre réceptif au message restitué.

Selon son niveau d’expérience et la qualité de ses livrables, le TJM d’un monteur vidéo s’élève en moyenne à 400 € par jour. Le bouche-à-oreille et les éléments de preuve sociale acquis amènent ensuite le technicien à valoriser ses prestations à la hausse.

10. Data analyst

Ce spécialiste du traitement de l’information est le partenaire idéal pour les chefs d’entreprise. Issu d’un cursus en informatique assez poussé, le data analyst freelance se charge de collecter et d’exploiter une multitude de données concernant l’écosystème de son client.

Ces éléments peuvent concerner différents aspects de son activité :

  • ses consommateurs ;

  • sa cible ;

  • ses produits ;

  • ses performances.

Familier des outils et des langages informatiques, le data analyst s’appuie sur l’interprétation de ces données pour guider l’entrepreneur dans la mise en œuvre de sa stratégie d’entreprise. Il constitue ainsi une aide à la prise de décision en permettant à son client de réajuster ses processus de vente ou de communication.

Ce métier freelance requiert des connaissances techniques très pointues et ne s’avère pas à la portée de tous. Par ailleurs, sa rémunération est attractive, puisqu’un data analyst salarié gagne entre 35 à 55 K€ par an. À son compte et selon son niveau d’expérience, cet expert des chiffres et des statistiques affiche un taux journalier moyen (TJM) entre 600 et 1 000 €.

11. Opérateur de saisie de données informatiques

Il existe des structures chargées de gérer des bases de données pour plusieurs grands comptes. Les acteurs de ces secteurs économiques ont alors recours aux compétences en dactylographie des opérateurs de saisie de données numériques. 

Cette fonction peut également s’exercer en tant que travailleur indépendant. Elle nécessite de l’opérateur une grande dextérité pour saisir rapidement les informations. En outre, celui-ci doit démontrer une forte capacité de concentration. En effet, le prestataire est aussi amené à vérifier les données qu’il saisit.

La profession d’opérateur de saisie compte parmi les métiers freelances les moins bien payés. De fait, sur la plateforme de freelance Malt, le TJM annoncé par ces professionnels varie entre 125 et 250 €.

12. Chargé de clientèle

Il existe une variété insoupçonnée de professions pouvant s’exercer en qualité de travailleur indépendant. Souvent salariés au sein d’une agence bancaire ou d’une société d’assurances, les chargés de clientèle œuvrent également pour le compte de leur propre portefeuille de clients.

Sa mission s’apparente parfois à celle d’un assistant virtuel, mais le soutien qu’il apporte s’adresse principalement au client et non au chef d’entreprise. Ainsi, le chargé de clientèle accueille et renseigne les utilisateurs d’un produit ou d’un service. En bon communicant, il vise la satisfaction de ses clients grâce à sa propension à résoudre les éventuels problèmes que ces derniers rencontrent.

13. Chef de projet

Le chef de projet est la personne chargée de conduire les différentes étapes d’un projet. Pour ce faire, il est souvent amené à superviser une équipe et doit s’assurer de l’avancement de ses équipes. Agissant en chef d’orchestre, c’est à lui que revient la responsabilité de planifier les phases d’exécution, puis de répartir les tâches entre les collaborateurs. 

Fort de ses compétences en organisation et de son leadership, il pilote dans sa globalité un projet numérique, industriel ou autre. Cette fonction ne peut être exercée qu’au terme d’une longue expérience dans un domaine précis. Il est peu probable de convaincre un prospect et de décrocher un contrat de freelance sur ce type de prestation sans justifier d’un parcours professionnel notoire au préalable.

14. Vendeur professionnel

La vente constitue le nerf de la guerre pour toute entreprise souhaitant garantir sa pérennité. C’est pourquoi le besoin en vendeur professionnel demeure croissant, quel que soit le secteur d’activité. Le vendeur professionnel officie le plus souvent comme salarié, mais il peut également évoluer en tant qu’indépendant.

Il assure ainsi la promotion et l’acquisition de prospects pour le compte des entreprises qui le mandatent. Pour cela, il use de son sens de la communication et de ses compétences de négociateur pour présenter et provoquer l’achat de leurs articles ou de leurs services.

15. Consultant

Il fait partie des métiers freelances que l’on rencontre le plus fréquemment sur les plateformes de travailleurs indépendants. Pour cause, le consultant peut évoluer dans la quasi-totalité des secteurs d’activité. Pour autant, s’il veut décrocher des missions, il est crucial d’avoir développé une expertise spécifique au préalable. 

En effet, les entreprises font appel à un consultant quand ils font face à une problématique qu’ils ne parviennent pas à résoudre seuls. Il peut être question de revoir : 

  • son organisation structurelle ; 

  • les processus de sa chaîne de production ; 

  • sa communication ;

  • la gestion de sa comptabilité ;

  • etc.

Quoi qu’il en soit, le consultant joue un rôle de conseil auprès de l’organe décisionnaire. Son expertise doit être la plus complète possible en ce qui concerne le sujet à traiter. Il en va de sa crédibilité, et de la possibilité d’entrevoir de futures collaborations.

16. Enseignant ou tuteur en ligne

La filière de l’enseignement et de la formation en ligne connaît une croissance sans précédent avec le développement du télétravail. Devenir auto-entrepreneur pour enseigner à distance est une alternative de plus en plus courante. 

Bon nombre de particuliers souhaitent apprendre à parler une langue étrangère ou à améliorer leur niveau d’orthographe pour leurs mails professionnels par exemple.

Pour obtenir des clients, le tuteur en ligne doit être doté d’un bon relationnel, et savoir faire preuve de pédagogie. En effet, il ne s’agit pas seulement de maîtriser une discipline à la perfection, mais aussi de savoir en transmettre les notions.

17. Comédien voix off

La réalisation de voix off appartient à la catégorie des métiers freelances issus du milieu artistique. En qualité d’indépendant, le comédien décroche lui-même ses contrats de doublage avec diverses productions. Il réalise ses prestations en studio d’enregistrement et pose sa voix sur une variété de supports, tels que les : 

  • publicités ; 

  • films ;

  • GPS ;

  • documentaires ;

  • interviews.

Le comédien voix off dispose le plus souvent de talents d’acteurs. Ses cordes vocales et son sens de l’interprétation constituent son principal outil de travail. À travers son intonation, il sait transmettre les émotions nécessaires pour donner vie au projet.

18. Planificateur d’événements virtuels

À l’ère du numérique, de nouvelles professions apparaissent. C’est le cas du planificateur d’événements virtuels. Cet acteur du marketing événementiel exerce des fonctions similaires à celles du chef de projet. Toutefois, sa mission se concentre essentiellement sur l’organisation des événements en ligne suivants : 

  • conférences ;

  • masterclass ;

  • interviews d’invités ;

  • séances de networking ;

  • etc.

Il use de ses compétences en coordination pour rechercher des intervenants et sélectionner le meilleur outil technologique pour la mise en place de l’événement. Il se charge également de communiquer avant l’événement pour en faire la promotion, puis de la communication post-événement pour recueillir les avis de participants, voire d’analyser le taux d’engagement suite au rassemblement virtuel.

19. Coach sportif

Le coaching sportif fait partie des métiers freelances les plus fréquents. Sa mission consiste à aider ses clients à améliorer leur santé et leurs performances sportives. En tant qu’indépendant, il doit se constituer un carnet d’adresses bien rempli. Il peut alors proposer ses services auprès de particuliers, mais aussi encadrer la pratique sportive de salariés d’une entreprise. 

En fonction des objectifs de ses clients, il conçoit des programmes d’entraînement personnalisés. Il les met en place au cours de séances individuelles d’une heure, qu’il facture selon le taux horaire qu’il pratique. 

Il anime également des cours collectifs, au cours desquels il corrige la posture des apprenants. Le coach sportif fait preuve de pédagogie et d’une bonne condition physique. En outre, il dispose de l’état d’esprit nécessaire pour encourager et motiver ses élèves.

20. Chargé d’étude de marché en ligne

Cet expert du marketing accompagne ses clients de sorte que l’article ou le service à commercialiser trouve son marché. Pour cela, il collecte et exploite les informations liées à l’environnement sectoriel concerné. Son sens de l’analyse lui permet d’effectuer une veille concurrentielle efficace et de produire une étude de marché, élément indispensable au lancement d’un produit.

Il fixe les objectifs de cette étude, rédige le cahier des charges et réunit l’équipe nécessaire à la réalisation du projet. C’est à lui qu’incombe la responsabilité de présenter ses conclusions à la direction de l’organisation et de formuler ses préconisations.

21. Styliste personnel en ligne comme métier freelance bonus

Le relooking a le vent en poupe et fait émerger de nouvelles professions freelances. Le styliste personnel en ligne en fait partie. Son rôle relève du coaching, mais se spécialise sur le domaine de la mode. Le styliste personnel en ligne conseille et oriente son client en matière de : 

  • styles vestimentaires ;

  • choix de coiffure ou de coupe de cheveux ;

  • maquillage ;

  • port d’accessoires adaptés à sa personnalité.

Ce professionnel de l’image se tient informé des nouvelles tendances de la mode et aide les personnes coachées à se les approprier. Ces dernières recouvrent alors une image positive d’elles-mêmes et gagnent en confiance.

Nos conseils pour réussir quand on se lance en freelance

Travailler comme freelance à domicile ou en espace de coworking suscite souvent certaines vocations. Cependant, ce statut soulève de nombreux doutes et de questionnements. Quelle forme juridique privilégier ? À quoi ressemble la comptabilité d’un indépendant ? Comment bien définir son salaire de freelance ?

Si la perspective d’une gestion administrative contraignante vous effraie, n’hésitez pas à vous adresser aux professionnels compétents en matière de création d’entreprise. Les équipes de L’-Expert-Comptable.com sont toutes indiquées pour vous accompagner dans les différentes étapes de votre projet entrepreneurial. 

En véritable soutien aux chefs d’entreprise, nos collaborateurs vous libèrent des tâches fastidieuses qui remplissent votre quotidien. Ainsi, vous disposez de temps supplémentaire pour rechercher de nouveaux clients et pour vous consacrer aux actions qui impactent concrètement la croissance de votre entreprise.

Il existe une multitude de métiers freelance pour qui veut travailler à son compte. En revanche, il s’agit pour l’entrepreneur de déterminer son domaine de prédilection, puis de faire un état des lieux de ses compétences et de son niveau de formation.

Bien accompagné, il sera en mesure d’opter pour le statut juridique le mieux adapté à son projet professionnel, et pourra vivre son aventure entrepreneuriale sous les meilleurs auspices.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.