Agent commercial en auto-entrepreneur : Comment le devenir ?

L'article en brefVous souhaitez créer une activité d'agent commercial et vous vous questionnez sur le choix du statut, et les démarches à réaliser ? Pas de panique, on vous dit tout dans cet article !
Temps de lecture : 6minDernière mise à jour : 26/01/2023
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Taha HAFIDAccompagnateur de freelances chez L-Expert-Comptable.com
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article certifié par
Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.

Le métier d'agent commercial

Un agent commercial est une personne qui est chargée de vendre des produits ou des services pour une entreprise. Ils peuvent travailler pour une entreprise en interne ou pour une entreprise de vente indépendante. Les agents commerciaux ont généralement des objectifs de vente et doivent développer des relations avec les clients potentiels et existants. Ils peuvent également être responsables de la gestion des commandes, de la facturation et de la résolution des problèmes liés aux ventes.

Les activités principales d'un agent commercial incluent :

  • La recherche de prospects et la prospection de nouveaux clients
  • La présentation des produits ou services à des clients potentiels
  • La négociation des prix et des conditions de vente avec les clients
  • La gestion des commandes et des livraisons
  • La résolution des problèmes liés aux ventes
  • La tenue de statistiques et de compte rendu de vente
  • La participation à des salons professionnels ou des réunions de vente

Il est important pour l'agent commercial d'être doté d'un excellent relationnel, d'une bonne capacité à persuader et d'une bonne capacité à gérer les chiffres. Les agents commerciaux doivent également être capables de gérer leur temps et leurs déplacements de manière efficace, car ils passent souvent beaucoup de temps sur la route.

Qui peut être agent commercial indépendant ?

En principe, toute personne ayant les compétences nécessaires pour vendre des produits ou des services peut devenir agent commercial indépendant. Il n'y a généralement pas de diplôme spécifique requis pour devenir agent commercial indépendant, mais une formation ou une expérience professionnelle dans le domaine de la vente peut être un atout. Les compétences en communication, en gestion de comptes et en résolution de problèmes sont également importantes pour réussir dans ce métier. Il peut y avoir des exigences légales pour devenir agent commercial indépendant, cela dépend des réglementations locales.

Il existe plusieurs types d'agent commerciaux indépendants, voici quelques exemples :

  • Les agents commerciaux externes qui travaillent pour une entreprise en étant juridiquement indépendants.
  • Les agents commerciaux indépendants qui ont leur propre entreprise et qui vendent des produits ou des services pour différentes entreprises.
  • Les agents commerciaux indépendants qui travaillent en freelance pour des entreprises ou des marques pour des missions ponctuelles.

Quel statut auto-entrepreneur pour agent commercial ?

En France, les agents commerciaux indépendants peuvent choisir de devenir auto-entrepreneur. Cela leur permet de démarrer leur activité de manière simple et peu coûteuse, avec des formalités administratives réduites. Les auto-entrepreneurs sont soumis au régime micro-social et micro-fiscal simplifié. Ils bénéficient d'un abattement forfaitaire sur le chiffre d'affaires et ne sont pas soumis à la TVA.

Les agents commerciaux indépendants en micro-entrepreneur ne peuvent pas avoir de salarié, ni de gérant associé, et ne peuvent pas non plus être mandataires non salariés d'une société. Il est important de bien se renseigner sur les avantages et les limites de ce statut avant de se lancer. Il est conseillé de consulter un expert-comptable ou un avocat pour évaluer la pertinence de ce statut pour son activité d'agent commercial indépendant.

Quelles sont les charges d'un agent commercial en micro-entreprise ?

Les charges d'un agent commercial indépendant varient en fonction de son statut juridique et de son activité. Voici quelques exemples de charges courantes qu'un agent commercial indépendant peut rencontrer :

  • Les cotisations sociales pour couvrir les risques liés à l'incapacité, à la retraite et à l'invalidité.
  • Les taxes et les impôts liés à son activité commerciale, tels que la TVA ou l'impôt sur le revenu.
  • Les frais de déplacement, d'hébergement et de repas liés à son activité de vente.
  • Les frais de communication et de publicité pour promouvoir ses produits ou services.
  • Les frais liés à la location ou à l'achat d'un local ou d'un véhicule pour l'exercice de son activité.
  • Les frais de formation pour se tenir informé des dernières tendances et des meilleures pratiques de vente.
  • Les frais d'assurance pour couvrir les risques liés à son activité, tels que les risques professionnels ou les risques liés à la responsabilité civile.

Il est important pour un agent commercial indépendant de bien comprendre ses charges et de les planifier soigneusement, de manière à pouvoir gérer efficacement son activité et son budget. Il est recommandé de consulter un expert-comptable ou un avocat pour obtenir des conseils spécifiques à son activité et son statut.

Comment s'inscrire en auto-entrepreneur agent commercial ?

Pour s'inscrire en tant que micro-entrepreneur en tant qu'agent commercial en France, voici les étapes à suivre :

  1. Remplir le formulaire P0 puis le déposer en ligne sur le site de l'Urssaf ou d'un Centre de formalités des entreprises (CFE)
  2. Obtenir un numéro SIRET : Il est généralement obtenu automatiquement lors de l'inscription en tant qu'auto-entrepreneur.
  3. Obtenir un numéro TVA intracommunautaire, si le chiffre d'affaires dépasse un certain seuil.
  4. Obtenir un numéro de sécurité sociale en s'inscrivant auprès de la caisse d'Assurance Maladie.
  5. Ouvrir un compte bancaire professionnel pour y recevoir les paiements de ses clients.
  6. S'inscrire auprès de la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) ou de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat (CMA)
  7. S'inscrire au Registre des Commerçants (RCS) si le chiffre d'affaires dépasse un certain seuil.

Quelle est la différence entre agent commercial et apporteur d'affaires ?

Un agent commercial est une personne qui est chargée de vendre des produits ou des services pour une entreprise. Il est généralement rémunéré par une commission sur les ventes qu'il effectue. Il est souvent responsable de développer des relations avec les clients potentiels et existants, de gérer les commandes et de résoudre les problèmes liés aux ventes. Il est souvent un représentant de l'entreprise auprès des clients.

Un apporteur d'affaires, également appelé "mandataire" ou "intermédiaire" est une personne qui cherche à identifier des affaires pour une entreprise. Il est généralement rémunéré par une commission sur les ventes qui en découlent. Il n'est pas souvent responsable de la vente elle-même, mais plutôt de trouver des prospects pour l'entreprise. Il n'est pas souvent un représentant de l'entreprise auprès des clients.

L'agent commercial est plus impliqué dans la vente elle-même et est souvent responsable de la gestion des comptes clients, tandis que l'apporteur d'affaires est plutôt chargé de trouver des opportunités d'affaires pour l'entreprise. Les deux peuvent être indépendants et travailler pour plusieurs entreprises à la fois. Il est important de bien comprendre les termes de la relation commerciale pour éviter toute confusion ou malentendu.

L'agent commercial immobilier

Un agent immobilier est un professionnel qui est spécialisé dans la vente, la location et la gestion de biens immobiliers. Il peut travailler pour une agence immobilière ou être indépendant. Les agents immobiliers peuvent avoir des compétences spécifiques dans des domaines tels que la vente de maisons, d'appartements, de terrains ou de locaux commerciaux.

Les activités principales d'un agent immobilier incluent :

  • La recherche de propriétés à vendre ou à louer, en utilisant des annuaires, des sites internet, des réseaux professionnels, etc.
  • La visite des propriétés avec les clients pour les aider à faire leur choix.
  • La négociation des prix et des conditions de vente ou de location avec les acheteurs ou les locataires.
  • La rédaction des contrats de vente ou de location et la gestion des formalités administratives liées à la transaction immobilière.
  • La gestion des relations avec les propriétaires et les locataires, en gérant les loyers, les réparations, les diagnostics, etc.
  • L'accompagnement des clients dans les démarches administratives liées à l'acquisition ou à la location d'une propriété.

Pour exercer en tant qu'agent immobilier, un diplôme spécifique est requis en France et qu'il est soumis à une réglementation spécifique. Il est également soumis à des règles de déontologie et doit s'inscrire dans une chambre professionnelle. Il est important de bien se renseigner sur les compétences et les qualifications requises pour devenir agent immobilier et de bien comprendre les règles de l'exercice de cette profession avant de se lancer.

Agent commercial immobilier auto-entrepreneur : BIC ou BNC ?

Un agent commercial immobilier qui souhaite devenir auto-entrepreneur doit choisir entre un statut BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) ou BNC (Bénéfices Non Commerciaux) pour son activité.

Le statut BIC est destiné aux auto-entrepreneurs qui exercent une activité commerciale, comme la vente de biens immobiliers. Les revenus générés par l'activité sont soumis à l'impôt sur le revenu et à la cotisation foncière des entreprises (CFE). Les seuils de chiffre d'affaires pour cette activité sont de 170 000€ pour les ventes de biens et de 34 000€ pour les prestations de services.

Le statut BNC est destiné aux auto-entrepreneurs qui exercent une activité non commerciale, comme la location de biens immobiliers. Les revenus générés par l'activité sont soumis à l'impôt sur le revenu en tant que revenus locatifs. Les seuils de chiffre d'affaires pour cette activité sont de 32 600€ pour les prestations de services.

Il est important de noter que le statut BNC est soumis à un plafond de chiffre d'affaires plus bas, mais les cotisations sociales et les charges sont plus faibles que pour le BIC. Il est important de bien étudier les avantages et les limites de chacun de ces statuts avant de choisir celui qui conviendra le mieux à son activité. Il est également important de se faire conseiller par un expert-comptable pour éviter toute erreur.

Les qualités pour devenir agent commercial

Devenir agent commercial nécessite un certain nombre de qualités et de compétences pour réussir dans ce métier. Voici quelques-unes des qualités les plus importantes pour devenir un agent commercial réussi :

  • Le sens du contact : Les agents commerciaux doivent être à l'aise pour communiquer avec les clients et les prospects, pour les écouter, les comprendre et les convaincre.
  • La capacité à persuader : Les agents commerciaux doivent être capables de convaincre les clients de l'intérêt de leurs produits ou services, en faisant preuve de confiance, de crédibilité et de persuasion.
  • Le goût pour la vente : Les agents commerciaux doivent aimer la vente, être motivés par la réussite et avoir une forte ambition.
  • La capacité à gérer les objections : Les agents commerciaux doivent être capables de gérer les objections des clients, de les surmonter et de les convertir en ventes.
  • La capacité à gérer les relations avec les clients : Les agents commerciaux doivent être capables de construire et de maintenir des relations solides avec les clients, en étant attentifs à leurs besoins et à leurs attentes.
  • La capacité à gérer les chiffres : Les agents commerciaux doivent être capables de comprendre les chiffres, de les utiliser pour établir des budgets et des objectifs de vente, et de les utiliser pour évaluer leur propre performance.
  • La capacité à s'adapter : Les agents commerciaux doivent être capables de s'adapter aux changements de marché et de leurs clients, d'apprendre de nouveaux produits ou services, et de s'adapter aux nouvelles technologies.

Ces qualités ne sont pas innées, elles peuvent être développées grâce à une formation, une expérience professionnelle et une pratique régulière. Il est donc possible de devenir agent commercial même si l'on ne possède pas toutes ces qualités, mais il est important de travailler sur celles qui nous font défaut pour réussir dans ce métier.