Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités pour  vous! JE ME LANCE

Qu’est-ce que la Chambre de Métiers et de l’Artisanat ?

Mis à jour le 02/02/2018

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA) est créée pour aider les artisans (3 millions de professionnels) dans leur gestion d’entreprise. Les artisans (la plupart sont des indépendants) sont experts dans un domaine en particulier. Ils dépendent du régime social des indépendants. Les 11.000 collaborateurs des CMA défendent l’artisanat, soutiennent les entrepreneurs artisans et favorisent la formation professionnelle dans ce secteur.


L-Expert-Comptable.com s’occupe de vos démarches de création d'entreprise. C’est GRATUIT ! Je me lance

Les raisons d’être de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA)

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat a été créée par la loi du député Joseph Courtier en date du 26 juillet 1925 pour répondre aux problèmes et aux difficultés d’un secteur représentant une part conséquente de la population active. Elle se déploie sur l’ensemble du territoire avec 1 établissement national, 18 structures régionales et 74 relais départementaux.

La définition de l’artisanat

L’artisanat est un secteur d’activité qui compte plus de 3 millions de professionnels répartis dans près de 1,3 million d’entreprises en France. Ces dernières ont généralement le statut juridique d’entreprise individuelle (indépendants). La somme cumulée du chiffre d’affaires réalisé par les entreprises artisanales atteint plus de 300 milliards d’€.

L’artisan possède une expertise dans un domaine particulier, lui permettant d’assurer des prestations d’une qualité plus haute que le secteur industriel standardisé.

Le profil de l’entreprise artisanale

L’artisanat se compose d’entreprises disposant d’un nombre de salariés inférieur à 10 et se répartissent en 4 types de métiers : l’alimentation, les services, la fabrication et le bâtiment. Les dirigeants d’entreprises artisanales sont en général responsables entièrement des dettes de l’entreprise et l’imposition sur les bénéfices de l’activité équivaut à leur impôt sur le revenu .

En cas d’absence de chiffre d’affaires, les artisans se retrouvent sans aucune rémunération et n’ont pas droit aux allocations pour le chômage en cas d’arrêt de l’activité. Actuellement rattachés au Régime Social des Indépendants (RSI) qui va être supprimé, les artisans vont être progressivement rattachés au Régime Général d’Assurance Maladie d’ici fin 2019.

Le fonctionnement de la chambre de Métiers et de l’Artisanat

Cette organisation fonctionne comme une structure publique classique et se compose d’un collège de professionnels élus (tous les 5 ans) qui choisissent le président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat. Les structures régionales et départementales sont sous la responsabilité de l’établissement national dénommé « Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l’Artisanat » (APCMA). Il s’agit bien d’une Assemblée puisque ce sont les artisans élus au niveau départemental et régional qui y siègent.

Les missions de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat

Les différentes antennes de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat comptabilisent plus de 11.000 collaborateurs en charge d’aider et d’accompagner les artisans tout au long de leur activité.

La défense du secteur de l’artisanat

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat assure la défense et la promotion des intérêts du secteur professionnel des artisans. Ce travail va s’opérer autour de trois axes précis :

- Les missions de plaidoyer pour convaincre les décideurs, les élus et les gouvernements d’agir pour soutenir le monde artisanal ou pour résoudre des problèmes rencontrés par les professionnels du secteur.

- Les études économiques autour des évolutions sociologiques et professionnelles du secteur artisanal. Ces études permettent de disposer d’un support pour accompagner le travail de plaidoyer. Depuis sa création, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat a réalisé plus de 500 études sur la réalité de l’entrepreneuriat artisanal.

- En complément des missions précédentes, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat réalise régulièrement des avis à destination des acteurs publics et des collectivités pour les informer sur les solutions. Plus de 6.000 avis à destination des acteurs publics ont été produits par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat.

Le soutien aux entrepreneurs artisans

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat assure un accompagnement et un soutien dans les démarches administratives pour les entrepreneurs du secteur. Tout artisan qui rencontre un problème peut s’adresser aux collaborateurs de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat pour obtenir une réponse et une solution.

Cette structure accompagne la création et la reprise d’entreprises artisanales puisque l’on compte 169.000 nouvelles entreprises artisanales et 12.000 reprises. Cet accompagnement ne se limite pas aux démarches administratives pour rendre effectif la création et la reprise mais se concentre également sur la formation. Cette formation prépare les professionnels à leur installation en leur fournissant les bons outils d’organisation pour pérenniser leur activité.

La formation professionnelle des artisans

La formation, qu’elle soit initiale ou continue, est très important dans le champ d’activité de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat. En France, on comptabilise une centaine de Centre de Formation des Apprentis (CFA) représentant, chaque année entre 100.000 et 110.000 contrats d’apprentissage. En parallèle, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat comptabilise près de 120.000 stagiaires dans les entreprises artisanales.

Les personnes intéressées (comme les salariés en reconversion, étudiants ou les artisans actuels) par le secteur artisanal peuvent également se tourner vers les Universités Régionales de Métiers et de l’Artisanat (URMA). Ces universités sont présentes dans chaque région et même dans certains territoires d’Outre-Mer.

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat assure une mission d’intérêt général et accompagne quotidiennement les professionnels du secteur grâce à son ancrage territorial. Son apport, pour la profession et pour l’économie, est précieux et reconnu par les pouvoirs publics comme par les professionnels.

Confiez-nous votre création d’entreprise  Rédaction du dossier de création & démarches, on s’occupe de tout !   Je me lance Créez votre entreprise en 10 étapes  De votre idée à l'immatriculation de votre entreprise, il y a 10 étapes et un  livre blanc pour réussir !   TÉLÉCHARGER

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (1 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
1
Moyenne: 1 (1 vote)
Soyez en règle  avec l'administration ! TÉLÉCHARGER