Pépinière d’entreprises, incubateur, couveuse : Comment ces dispositifs peuvent-ils accompagner votre projet ?

Mis à jour le 23/11/22
Sommaire

    Créer son entreprise est une véritable aventure. Afin de vous lancer au mieux, des solutions existent pour accompagner les jeunes entrepreneurs porteurs de projets, et leur permettre d’implanter leur activité sereinement.


    Un accompagnement est proposé en vous mettant à disposition une panoplie de services. En 2019, ce ne sont pas moins de 5510 entrepreneurs, répartis sur l’ensemble du territoire français, qui ont pu lancer leur activité en toute sécurité par ce dispositif.


    Voici quelques conseils pour vous guider dans votre choix selon votre profil d’entrepreneur.

    La pépinière d’entreprise


    Qu’est-ce qu’une pépinière d’entreprise ?


    Une pépinière d’entreprise est une structure dédiée à certains types d’entrepreneurs ou de jeunes entreprises. Elle a été créée pour favoriser la création d’entreprise et offre des services concrets aux porteurs de projet pour un coût attractif.

    Chaque pépinière d’entreprise a ses propres critères pour sélectionner les entreprises aidées.

    Leur accompagnement prend la forme :


    • de bureaux, ateliers, locaux mixtes ou encore des espaces de stockage à un prix compétitif, généralement inférieur au prix du marché. Le plus souvent, ces locaux offrent un espace modulable aux souhaits.


    • de contrats qui ont habituellement une durée de 24 mois reconductibles une fois ou de 48 mois, qui est la durée maximale d’hébergement.


    • d’équipements et services partagés permettant une réduction des charges telles que des photocopieurs, un accès à internet, un secrétariat commun, des salles de réunion ainsi qu’un espace de documentation.


    • d’un suivi et d’une orientation personnalisée durant le développement de l’activité de l’entreprise.


    À qui s’adresse les pépinières ?


    En général, la pépinière d’entreprise s’adresse :


    • Aux projets en incubation ; le projet est en phase de développement et attend la validation. La partie « incubateur » est le plus souvent assurée par des organismes extérieurs afin de structurer votre projet.


    • Aux porteurs de projet lorsque le business-plan est en cours de réalisation et que la recherche de financement est lancée.


    • Aux créateurs : l’immatriculation de leur entreprise est imminente et l’entrepreneur a besoin de locaux rapidement afin de pouvoir démarrer son activité.


    • Aux nouvelles entreprises qui ont effectué au préalablement leurs démarches auprès de la Cotisation foncière des entreprises ( CFE )


    Quels sont les avantages de la pépinière ?


    Les avantages de la pépinière d’entreprise sont nombreux et expliquent son succès :


    • Développement et accélérateur de projets

    • Principe de la mise en réseau, du partage et de la mutualisation des coûts

    • Structure encadrante et accompagnant les jeunes entrepreneurs


    Comment intégrer une pépinière d’entreprise ?


    L’intégration dans une pépinière d’entreprise est simple mais comprend plusieurs étapes : un entretien appuyé par un questionnaire suivi d’une analyse du projet puis d’un passage en commission pour validation ou non du dossier.

    Cette étape est à prendre en compte lors de l’établissement ou non de l’entrepreneur dans ce dispositif, car il peut retarder son intégration.


    L’incubateur ou accélérateur de startup


    Qu’est-ce qu’un incubateur de startup ?


    L’incubateur d’entreprise ou plus communément appelé l’accélérateur de start-up est une structure d’accompagnement de projet ayant une idée à fort potentiel. Elle est spécialisée dans les projets innovants, qui accompagnent l’entreprise en lui fournissant un savoir-faire, des moyens logistiques et des contacts, et ce jusqu’à sa sortie vers une pépinière ou un local industriel, lui permettant une croissance rapide.


    On trouve ce genre de structure dans les centres de recherche ou les technopôles par exemple. L’incubateur protège les jeunes entreprises qui sont 90% à échouer lors de leurs premières années.



    Qui peut passer par un incubateur ?


    Les incubateurs sont présents très en amont de la création de l’entreprise, ils s’adressent donc aux entrepreneurs ayant un projet de création et non une entreprise déjà créee. Ils sont réservés aux projets démontrant un fort potentiel de croissance et s’inscrivant dans une démarche d’innovation en termes de services, de marketing, d’organisation ou de technologies. Ils concourent à la formation d’un écosystème propice à l’émergence et au développement de startups.


    Quels sont les avantages d’un incubateur ?


    Ce dispositif a de nombreux avantages qui sauront vous mettre en conditions pour votre réussite :


    • Espace d’échanges privilégies


    • Permet de crédibiliser votre projet


    • Il regroupe toutes les conditions nécessaires à votre succès : avec l’élaboration d’un business-model viable, des formations qui vous sont mises à disposition ainsi que l’accompagnement technique


    Comment intégrer un incubateur d’entreprise ?


    Vous souhaitez intégrer un incubateur d’entreprise ? Pour cela vous pouvez diviser votre travail ainsi :


    1. Devoir choisir un incubateur adapté à votre projet, c’est-à-dire un incubateur qui aura des connaissances dans votre secteur de prédilection.


    1. Préparer votre dossier de candidature


    1. Effectuer un bon pitch afin de donner envie au jury de vous sélectionner. Il permettra de montrer la viabilité de votre projet ainsi qu’attirer de potentiels investisseurs.



    La couveuse


    Qu’est-ce qu’une couveuse d’entreprise ?


    La couveuse est une structure permettant d’apprendre à entreprendre dans un cadre légal et sécurisé. La période moyenne pour un projet sous couveuse d’entreprise est de 18 mois. Vous pouvez bénéficier du contrat d’appui au projet d’entreprise (CAPE), qui vous permettra d’obtenir, si éligibilité il y a, une couverture sociale au titre du régime général, une protection en cas d’accident du travail ou encore une couverture d’assurance chômage.


    A l'issue de la période passée dans la couveuse, l'entrepreneur décide ou non de créer son entreprise. Entrer en couveuse permet :

    • d'être formé au métier de chef d'entreprise

    • de tester son projet en situation réelle tout en limitant les risques

    • de bénéficier d’une aide au montage des dossiers financiers et d’être mis en relation avec des organismes bancaires

    • de développer un réseau professionnel

    À qui s’adresse-t-elle ?


    La couveuse s'adresse aux porteurs de projets finalisés qui souhaitent le valider concrètement avant de se lancer. Les entrepreneurs à l'essai peuvent être accueillis au sein des couveuses quel que soit leur statut, sauf s’ils sont salariés à temps plein. Bien souvent, il s’agit d’entrepreneurs possédants un savoir-faire (un concept) qui sera commercialisable, ayant un projet atypique ou encore ayant besoin de conseils.

    Cependant, l’entrepreneur doit au préalablement avoir mûri son projet en amont de sa demande, en ayant effectué les premières étapes de la création d’une entreprise que sont : l’étude de marché, la formalisation des produits ou prestations, plan de financement etc.

    Ce système permet également un suivi individuel ainsi qu’un accompagnement à la gestion de son activité. L’entrepreneur aura accès à des formations collectives afin d’enrichir ses connaissances qui sont nécessaires au développement de son activité.

    Quels sont les avantages d’une couveuse d’entreprise ?

    La couveuse vous permettra de vous exercer au métier de chef d’entreprise, en mettant en place des outils de gestion d’entreprise qui pourront être par la suite transférés à la future entreprise découlant de ce système.

    Le régime de TVA est hébergé juridiquement par la couveuse :


    • Pour une Société à responsabilité limitée ( SARL ) assujettie à TVA : on facture la TVA aux clients, et la TVA sera récupérée sur ses achats et frais.


    • Pour une association qui ne serait pas assujettie à la TVA , aucune TVA ne sera facturée.


    Pour une société sous couveuse, il est possible de communiquer sous son propre nom ou le nom de sa facture entreprise.




    Image
    gregoire-charroyer-expert-comptable

    Grégoire CHARROYER

    Intrapreneur chez L-Expert-Comptable.com

    Champion de la création, Grégoire conseille les entrepreneurs qui souhaitent passer à leur compte. Sa spécialité ? Le vidéo-message pour répondre clairement à toutes les questions