L'excédent brut d'exploitation - EBE

Mis à jour le 18/01/22

L’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) permet de visualiser la rentabilité dégagée par l’entreprise grâce à son simple système de production. En effet, l’excédent brut d’exploitation ne prend pas en compte les produits exceptionnels, les charges exceptionnelles, ni les amortissements ou la manière qu’a l’entreprise de financer son activité. Il est calculé sur une période donnée. Le calcul de l’EBE :

EBE = Chiffre d’affaires – achat de marchandises et de matières premières – services extérieurs (loyer, électricité, assurance...) – services provenant des tiers (avocat, comptables, honoraires experts...) – impôts et autres taxes – salaires et charges sociales

Attention, un excédent brut d’exploitation négatif signifie que l’activité économique de l’entreprise n’est pas rentable.

Sommaire

    Excédent brut d’exploitation (EBE) : définition, signification

    L'Excédent Brut d’Exploitation (EBE) d'une entreprise est un solde intermédiaire de gestion, soit un ratio financier qui montre la richesse dégagée par l’entreprise grâce à son simple système de production de valeur, sans prendre en compte la manière dont l’entreprise finance son activité, sa politique d’amortissement, ni les éléments exceptionnels liés à son cycle d’exploitation.

    L’EBE est évalué sur une période donnée. Il est généralement calculé pour un exercice comptable lors de la clôture des comptes.

    Qu’est-ce que l’EBE en comptabilité ?

    L’excédent brut d’exploitation en comptabilité permet de visualiser le chiffre d’affaires hors taxes généré par l’entreprise ainsi que toutes les dépenses qui ont servi à produire ce chiffre d’affaires.

    Qu’est-ce que l’EBE pour l’entreprise ?

    Pour l’entreprise, l’EBE est un solde de gestion indispensable pour évaluer son modèle économique. Il montre la rentabilité de son activité principale au cours d’une période donnée.

    Comment se calcule l’Excédent Brut d'Exploitation ?

    La méthode la plus simple pour évaluer votre excédent brut d’exploitation est un calcul qui démarre à partir du chiffre d’affaires hors taxes de l’entreprise, mentionné dans son compte de résultat.

    De plus, cette donnée est généralement bien maîtrisée par les chefs d’entreprise, il vous sera donc aisé de calculer votre EBE par vous-même en attendant l’intervention de votre expert-comptable.

    Excédent brut d’exploitation : la formule

    Notez que les données sont toutes hors taxes. Vous pouvez retrouver tous les montants nécessaires au calcul de l’excédent brut d’exploitation dans votre compte de résultat (lui aussi évalué hors taxes).

    EBE = Chiffre d’affaires – achat de marchandises et de matières premières – services extérieurs (loyer, électricité, assurance...) – services provenant des tiers (avocat, comptables, honoraires experts...) – impôts et autres taxes – salaires et charges sociales

    Excédent brut d’exploitation : quelle analyse financière en tirer ? Interprétation

    Le calcul de l’excédent brut d’exploitation (EBE) permet donc d’analyser la rentabilité économique de l’entreprise, sans prendre en compte sa politique d’investissement (remboursements de crédits...), ni sa politique d’amortissement.

    De même, les produits et charges exceptionnels sont éludés, ce qui permet d’analyser la performance pure de l’entreprise, quand bien même elle aurait un résultat négatif suite à une importante charge exceptionnelle.

    Pour que le calcul de l’excédent brut d’exploitation (EBE) soit pertinent, il faut pouvoir le comparer à d’autres indicateurs.

    EBE/capitaux investis pour financer l’exploitation. Ce ratio vous permet d’obtenir la rentabilité économique du capital engagé et de savoir si vos investissements pour l’activité sont productifs

    EBE/chiffre d’affaires hors taxes. Ce ratio permet de savoir si vous maîtrisez vos coûts.

    Un excédent brut d’exploitation négatif ?

    Aïe ! Un excédent brut d’exploitation négatif signifie que le chiffre d’affaires encaissé n’a pas suffi à couvrir les charges liées à sa réalisation. Votre activité économique n’est pas rentable !

    N’hésitez pas à vous faire accompagner par votre expert-comptable dans le suivi et l’analyse de votre EBE et de tous vos soldes intermédiaires de gestion. Il existe d’autres indicateurs clés pour vous aider à piloter la gestion de votre entreprise, comme la capacité d’autofinancement, le résultat net comptable, la valeur ajoutée ou encore le besoin en fonds de roulement.

    EBE ou EBITDA ?

    L'EBITDA (Earnings Before Interest, Taxes, Depreciation and Amortization) est un indicateur financier américain qui a pour but d'évaluer la rentabilité du cycle d'exploitation d'une entreprise, sans prendre en compte sa politique d'investissement ou de financement. L'EBITDA montre le cash-flow de l'entreprise.

    Son équivalent approximatif français est l'EBE (Excédent Brut d'Exploitation).

    Ces deux indicateurs sont tout de même différents au niveau du calcul. En effet, l'EBE exclut la participation des salariés, quand l'EBITDA la déduit. De même, l'EBE exclut les produits et charges exceptionnels tandis que l'EBITDA l'inclut.

    Enfin, l'EBE inclut les provisions d'exploitation (dotations et reprises de provisions sur stocks et créances clients) et au contraire, l'EBITDA l'exclut.

    Quelle est la différence entre l'excédent brut d'exploitation et le résultat d'exploitation ?

    Le résultat d'exploitation mesure la rentabilité du modèle économique de l'entreprise. De ce fait, il permet d'apprécier la performance économique d'une entreprise, mais uniquement sur son activité de production. On utilise le terme "résultat d'exploitation" pour désigner une entreprise soumise à l'impôt sur les sociétés.

    Il se calcule comme suit : Résultat d'exploitation = Produits d'exploitation - Charges d'exploitation

    Le résultat d'exploitation peut se calculer à partir de l'EBE (Excédent Brut d'Exploitation) en prenant en compte des dotations et reprises sur amortissements, provisions et dépréciations, des transferts de charges et des autres charges et autres produits. Ce calcul se fait comme suit :

    Résultat d'exploitation = EBE + variation des amortissements, dépréciations et provisions + transferts de charges + autres produits - autres charges

    Image
    eve-marie-cantiget-expert-comptable

    Eve - Marie CANTIGET

    Accompagnatrice d'entrepreneurs en création d'entreprise et comptabilité chez L'Expert-Comptable.com

    Championne de la satisfaction client toutes catégories confondues, Eve-Marie se rend toujours disponible pour répondre au mieux aux demandes et questions de ses clients !