Créer une entreprise de consulting : Comment faire ? (2024)

L'article en brefL'entreprise de consulting connaît une croissance fulgurante, notamment grâce à l'essor du numérique. Ce secteur offre une opportunité unique de se positionner sur un marché en pleine expansion. Les nouvelles technologies telles que l'intelligence artificielle et la gestion des données permettent aux consultants de mettre en avant leur expertise, répondant ainsi à une demande croissante pour des services spécialisés. Que ce soit dans les ressources humaines, le numérique ou la relation client, le consulting offre des opportunités variées pour ceux qui souhaitent capitaliser sur leurs compétences.

Pour démarrer une entreprise de consulting, il est crucial de bien évaluer le marché et de définir une niche où vos compétences peuvent se démarquer. Les coûts initiaux varient entre 2 000€ et 20 000€, incluant l'étude de marché, l'achat de matériel, et la création d'un site web. Il est également important de choisir le bon statut juridique, que ce soit en tant qu'indépendant ou franchisé, et de préparer un business plan solide. En outre, diverses aides financières et accompagnements sont disponibles pour soutenir les entrepreneurs dans leurs démarches, rendant l'entrée sur ce marché plus accessible.
Créer votre entreprise de consulting avec L-Expert-Comptable.comJe me lance
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Temps de lecture : 6minDernière mise à jour : 31/05/2024
Image
Créer une entreprise de consulting Comment faire (2024)

Une entreprise de consulting accompagne un certain nombre de clients pour leur permettre de bénéficier d'une expertise dans le domaine d'activité concerné. Aujourd'hui, le marché des prestations de services gagne en importance, et la demande augmente d'année en année, notamment en raison de l'émergence du numérique et des besoins qui en découlent.

Pourquoi créer une entreprise de consulting ?

Les tendances du marché s'orientent vers l'accroissement du monde numérique, un secteur en forte croissance. Il est donc judicieux de se positionner dans ce domaine.

L'émergence du numérique a un impact significatif sur le marché des entreprises de consulting. En effet, les nouvelles technologies comme l'intelligence artificielle (IA), les algorithmes, la domotisation, les appareils connectés, la gestion des flux d'information ou la captation des données ont permis aux consultants de valoriser leur expertise et leurs compétences dans le domaine afin de se démarquer au sein du marché.

Voici quelques exemples d'entreprise de consulting :

  • Consulting en ressources humaines (direction générale, stratégie)

  • Consulting en numérique (système d'information)

  • Consulting en relation client

  • Cabinet de conseil

Quel budget pour ouvrir une entreprise de consulting ?

Il vous faudra compter entre 2 000€ et 20 000€ afin de commencer votre activité de consulting, ce prix peut varier en fonction de divers coûts que nous allons détailler :

  • Étude de marché allant de 1 500 à 3 000€ 

  • Achats d'un ordinateur et des logiciels nécessaires à l'activité de consulting (entre 500€ et 3 000€ selon les spécifictés de l'activité)

  • Location d'un lieu de travail pour exercer la profession (bureaux, espaces de coworking, domicile du consultant) allant de 150€ à 1 500€

  • Création d'un site web allant de 1 000€ à 5 000€ pour un site simple

  • Recours aux réseaux sociaux (Google, Facebook, Instagram, ...) allant de 1 000€ à 3 000€

  • Recours à d'autres formes de publicité pour promouvoir l'entreprise

L'activité de consulting est souvent exercée au domicile du consultant, ce qui donne lieu à la possibilité de refacturer des quotes-parts de loyers.

Comment démarrer votre propre entreprise de consulting et de conseil ? Les étapes

Étudier le marché

Avant de vous lancer dans l'inconnu, il est primordial d'évaluer la potentielle demande pour le ou les services de consulting que vous proposerez. Cette évaluation implique également l'identification des besoins spécifiques de vos clients cibles.

Après avoir examiné la demande, il est essentiel de vous renseigner sur l'offre existante et les concurrents. À ce titre, il vous faudra étudier leurs différentes offres et identifier un avantage concurrentiel qui permettra à votre activité de se distinguer sur le marché.

Franchise ou indépendant

Voici les avantages et les inconvénients de travailler en franchise :

AvantagesInconvénients
Taux de réussite du projet plus élevéGros investissement pour être franchisé
Forte notoriété (publicités, réseaux)Conditions du franchiseur à respecter
Développement plus rapide, plus facile et plus sécuriséPas totalement indépendant
Partage des savoir-faireImpact des autres franchisés sur le développement de la franchise
Être propriétaire de son entreprise franchisée et décider de l'allocation des ressourcesCommissions sur les ventes

Voici les avantages et les inconvénients de travailler en tant qu'indépendant :

AvantagesInconvénients
Consultant flexible dans son activité (liberté et autonomie)Décider seul
Valorisation du travailCharge de travail plus élevée
Rémunération plus importanteDéveloppement plus lent et moins sûr
Absence de subordinationNotoriété à acquérir par soi-même

Réaliser un business plan

Réaliser un business plan est une étape clé pour tout entrepreneur, que ce soit pour démarrer une nouvelle entreprise ou pour développer une entreprise existante. Le business plan est non seulement un outil de gestion essentiel mais aussi un moyen de garantir la crédibilité de votre projet aux yeux des partenaires financiers. Voici les étapes clés à suivre pour élaborer un business efficacement :

  • Description de l'entreprise

  • Analyse du marché

  • Stratégie de marketing et de vente

  • Analyse de la concurrence

  • Plan opérationnel, de développement et de croissance

  • Plan financier (prévisionnel financier)

  • Risques et stratégies d'atténuation

  • Calendrier et échéancier

  • Évaluation et suivi

Le business plan consiste à définir clairement votre offre de service, vos objectifs financiers, et la stratégie de croissance tout en incluant les projections financières et le plan marketing.

Choisir le statut juridique et créer son entreprise

Plusieurs options de statut juridique s'offrent au consultant.

Une option est la création d'une société avec personnalité morale, soit en tant que travailleur indépendant (EURL), soit en tant que dirigeant salarié (SASU) bénéficiant du régime de sécurité sociale. Dans ces formes de société, la responsabilité est limitée aux apports.

Dans les deux cas, le patrimoine personnel est protégé et n'entre pas dans le calcul de la responsabilité.

Un dernier statut, celui de la micro-entreprise, peut également être envisagé, mais il est soumis au respect de certains seuils.

Pour vous aider à choisir le statut juridique le plus adapté pour une entreprise de consulting, voici un simulateur que vous pouvez utiliser : 

 

 

Déterminer le montant du capital social

Il faut évaluer soigneusement les besoins financiers de votre entreprise, y compris les coûts de démarrage, les investissements en équipement, les frais de fonctionnement initiaux et les fonds de roulement nécessaires pour maintenir les opérations jusqu'à ce que l'entreprise atteigne la rentabilité.

Sans prendre en compte les besoins initiaux de l'entreprise, vous devez prendre en compte des exigences légales de la structure juridique choisie (capital minimal selon le statut choisi).

Dans certains cas, le capital peut également renforcer la crédibilité de l'entreprise auprès des établissements financiers, des fournisseurs, et parfois même des clients.

Réaliser les démarches administratives

 

Les démarches admnistratives d'une entreprise de consulting

 

Afin de créer votre société, certaines démarches seront à suivre et à réaliser rigoureusement afin que votre société soit créée en toute légalité, voici les points essentiels à la création d'une entreprise :

  • Rédaction des statuts

  • Transmission des informations au Centre de Formalités des Entreprises (CFE)

  • Immatriculation au Registre du Commerce et des Société (RCS)

  • Obtention d'un numéro SIREN

  • Publication d'une annonce de la création de l'entreprise dans un support habilité à recevoir des annonces légales (SHAL)

  • Ouvrir un compte bancaire dédié à l'entreprise

Souscrire aux assurances obligatoires 

Les assurances professionnelles nécessaires varient selon le type de services fournis, mais incluent généralement une assurance responsabilité civile professionnelle. Ces assurances sont conçues pour protéger votre entreprise et vous-même contre les risques existants et les imprévus.

Voici une liste, non exhaustive, des différentes assurances pouvant être retrouvées dans le monde des affaires :

  • Assurance responsabilité civile professionnelle

  • Assurance accidents du travail

  • Assurance santé et prévoyance

  • Assurance multirisque professionnelle

Trouver un local

Trouver un local est un choix complexe qui dépend de l'activité choisie. Vous pouvez opter pour un emplacement physique qui augmente la visibilité de l'entreprise. Une autre option consiste à choisir une solution de bureau virtuel. Ces deux solutions doivent être adaptées en fonction des besoins spécifiques et du modèle d'affaires de votre entreprise.

Combien de temps pour ouvrir une entreprise de consulting ?

Cela va dépendre de plusieurs facteurs, comme :

  • La complexité de votre projet

  • Les exigences légales

  • Votre rapidité à compléter les démarches

La création d'une entreprise prend habituellement 3/4 semaines.

Quelles sont les aides pour ouvrir une entreprise de consulting ?

Les organismes d'accompagnements 

De nombreux organismes existent afin d'aider et d'accompagner les jeunes entreprises.

La Chambre de commerce et d'industrie (CCI) propose des services d'accompagnement aux entrepreneurs, comprenant des conseils en création d'entreprise, des formations et des ressources pour favoriser le développement commercial.

Les pépinières d'entreprises et les incubateurs fournissent un espace de travail partagé ainsi que des services de soutien aux startups et aux entrepreneurs. Ils offrent des conseils en création d'entreprise, des formations, un accès à des mentors et à des investisseurs potentiels.

Les consultants en entrepreneuriat peuvent vous fournir un soutien personnalisé et des conseils professionnels pour créer votre entreprise de consulting. Ils vous aideront à structurer vos idées d’affaires et à élaborer un plan stratégique efficace. 

Les experts-comptables jouent un rôle crucial dans le développement et la gestion financière de votre entreprise.

Les aides financières

Il existe différentes aides pouvant aider les entrepreneurs dans leur projet initial et au commencement de leur activité. Ces aides peuvent alléger le coût initial de l'activité.

L'ACRE (Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d'Entreprise) est une aide destinée aux demandeurs d'emploi qui créent ou reprennent une entreprise. Elle permet une exonération partielle des charges sociales pendant les premières années d'activité.

L'ARCE (Aide à la Reprise ou à la Création d'Entreprise) est une aide proposée par Pôle Emploi qui permet aux demandeurs d'emploi indemnisés de bénéficier d'un capital correspondant à 45% des droits restant à percevoir. Ce capital peut être versé en une seule fois pour financer le démarrage de l'entreprise.

Certains organismes publics proposent des prêts à taux zéro pour aider les entrepreneurs à financer leurs projets. De plus, des dispositifs de garanties bancaires peuvent être mis en place pour faciliter l'obtention de prêts auprès des banques.

Certains crédits d'impôt et dispositifs de défiscalisation sont également disponibles pour les entreprises, notamment dans les domaines de la recherche et développement, de l'innovation, de la formation professionnelle, etc.

Quelles autorisations et réglementations pour ouvrir une entreprise de consulting ?

Pour ouvrir une entreprise et exercer les activités en toute légalité, il existe des réglementations à respecter comme le choix d'un statut, l'immatriculation de l'entreprise, l'imposition (impôt sur le revenu ou sur les sociétés), la protection des données.

Comment réussir l'ouverture de son entreprise de consulting ? Nos conseils

Avoir un projet clair et concret

Concentrez-vous sur la sélection d'une niche spécifique où votre expertise répond efficacement aux besoins des clients. Élaborez une proposition de valeur unique qui vous distingue de la concurrence. Préparez également un business plan solide qui décrit vos objectifs stratégiques, votre approche du marché, la structure opérationnelle envisagée, et inclut des prévisions financières précises.

Fixer un budget

Prenez le temps d'estimer soigneusement les coûts initiaux et les dépenses de fonctionnement, en incluant une réserve pour les imprévus. Envisagez diverses sources de financement, telles que les prêts. Cela vous permettra de couvrir les coûts tout en vous offrant une sécurité financière durant les premières phases de votre activité.

Se renseigner sur de potentielles aides

De nombreuses régions proposent des subventions, des allégements fiscaux ou des programmes de soutien qui peuvent faciliter le démarrage et la croissance de votre entreprise. Participer à des événements de réseautage et des ateliers peut également vous aider à acquérir des conseils précieux et à étendre votre réseau professionnel. En vous informant et en profitant de ces ressources, vous renforcerez les bases de votre entreprise et augmenterez vos chances de succès.

Les questions courantes sur l’ouverture d'une entreprise de consulting

Aucun diplôme n'est nécessaire pour exercer ce métier, il suffit d'avoir déjà une expérience professionnelle au sein de la profession.

Ouvrir une entreprise de consulting peut-être rentable en fonction de plusieurs facteurs, comme la demande, le secteur d'activité ou bien la tarification fixée. 

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.