Sommaire
    Vous avez l'âme d'un entrepreneur et avez choisi de sauter le pas. Félicitations ! Vous voilà maintenant embarqué dans cette merveilleuse aventure, certainement avec de nombreuses interrogations au compteur. Parmi celles-ci : la question, totalement légitime, de l'ouverture d'un compte bancaire professionnel. Quel est son intérêt ? Est-ce obligatoire de posséder un compte pro ? Comment l'obtenir ? Et surtout, auprès de qui se tourner ? Vous souhaitez tout savoir sur le sujet pour prendre la décision adaptée à vos besoins ? Nous allons vous y aider !

    L'intérêt d'un compte bancaire pro

    Concrètement un compte pro, qu'est-ce que c'est ? Au risque de vous décevoir, un compte professionnel n'est autre qu'un compte bancaire réservé exclusivement aux transactions réalisées dans le cadre professionnel de votre activité.

    Il a comme principal intérêt de marquer une nette séparation entre les opérations financières du dirigeant effectuées au titre professionnel de celles faites dans le cadre personnel. Cette scission faite, la gestion des flux bancaires est simplifiée et apporte un regard plus aisé sur les flux afférents à l'activité de la structure.

    De même, en cas de contrôle de l'administration fiscale, il sera plus facile de s'y retrouver et d'être en capacité de justifier chaque mouvement opéré. Enfin, ce compte vous permettra surtout de bénéficier d'une offre bancaire adaptée à des besoins professionnels.

    Dans les faits, même si l'ouverture d'un compte pro auprès d'une banque n'est pas toujours une obligation légale, il n'en reste pas moins utile d'y avoir tout de même recours par souci d'organisation et opportunité de service.

    Attention cependant à ne pas confondre "compte bancaire professionnel" et "compte bancaire dédié", nous y reviendrons par la suite.

    L'obligation d'avoir un compte bancaire professionnel

    En réalité, l'obligation ou non de détenir un compte professionnel va dépendre de la forme juridique de votre structure.

    Pour une auto-entreprise

    Pour une auto-entreprise, sa forme juridique ne lui impose en aucun cas l'ouverture d'un compte pro. Néanmoins, comme précisé précédemment, il ne faut pas confondre ce dernier avec le compte bancaire dédié.

    En effet, s'il est vrai que l'auto-entrepreneur peut au départ se servir d'un seul et même compte pour mêler opérations bancaires personnelles et professionnelles, il peut rapidement être confronté à l'obligation du compte dédié. Effectivement, depuis la loi PACTE de 2019, la loi impose la séparation des comptes lorsque le chiffre d'affaires de l'auto-entreprise dépasse 10 000 € durant deux années consécutives.

    Le compte dédié n'est pas un compte professionnel ! Il est un compte particulier réservé exclusivement aux transactions professionnelles de l'auto-entreprise.

    Le compte professionnel est donc facultatif pour l'auto-entreprise et il est vrai qu'un compte dédié peut amplement suffire. Cependant, il peut tout de même être une option intéressante à prendre en considération selon la situation de l'entrepreneur.

    Certes, le coût de ce compte est supérieur mais il peut permettre de bénéficier de services bancaires et de conditions réservées aux professionnels.

    Pour une entreprise individuelle

    A l'instar de l'auto-entreprise, l'entreprise individuelle n'a aucune obligation légale liée à l'ouverture d'un compte pro, le patrimoine professionnel se fondant au patrimoine personnel. Une obligation de séparation des comptes intervient à la condition citée dans la loi PACTE de 2019 et prend alors la forme d'un compte dédié.

    Exception faite des commerçants pour qui l'obligation de posséder un compte bancaire intervient dès leur création en vertu de l'article L123-24 du Code de Commerce. Ils ne sont pas seuls ! Les entreprises individuelles à responsabilité limitée (EIRL) sont elles aussi soumises à cette obligation. Le fait est que l'entrepreneur a fait le choix à la création de l'entreprise de dissocier son patrimoine personnel de celui de l'entreprise pour le protéger.

    Une fois n'est pas coutume, opter pour une solution bancaire professionnelle, bien que facultative, peut être une solution à envisager pour bénéficier d'un levier financier pour le bon développement de son entreprise.

    Pour une société

    Le statut sociétaire ne laisse aucune ambiguïté sur le sujet. La société étant marquée par l'acte juridique de la création d'une personne morale, l'entité possède de ce fait sa propre personnalité juridique et par conséquent son propre patrimoine.

    Qu'elles soient unipersonnelles (EURL, SASU) ou pluripersonnelles (SARL, SASU, SA), le ou les associé(s) sont contraints de détenir un compte bancaire professionnel pour la société.

    En effet, les fonds constituant le capital social doivent être déposés sur le compte préalablement à l'enregistrement de l'entité au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). Seulement de cette façon, l'établissement bancaire sera en capacité de délivrer l'attestation de dépôts des fonds nécessaire à l'immatriculation de la société et ainsi marquer la création de cette dernière.

    Simple démarche administrative, il n'en reste pas moins essentiel de s'y préparer.

    Le dossier de création d'un compte professionnel

    L'ouverture du compte passe par la construction du dossier au sein duquel il faut joindre les documents obligatoires exigés par l'établissement bancaire plébiscité.

    Ci-dessous, la liste des justificatifs à fournir :

    • Une pièce d'identité en cours de validité
      - carte d'identité,
      - passeport,
      - carte de résidence
    • Un justificatif de domiciliation du siège social
      - justificatif de domicile,
      - contrat de domiciliation,
      - contrat de bail
    • Un justificatif d'activité professionnelle
      - K-bis,
      - extrait d'immatriculation au répertoire des métiers (RM),
      - justificatif d'inscription au registre de l'INSEE
    • Une copie des statuts
      - un projet des statuts pour les sociétés en formation
      - un exemplaire des statuts signés pour les sociétés déjà en activité

    Aujourd'hui, il n'existe aucune règle dans le choix de sa structure bancaire. L'entrepreneur peut aussi bien se tourner vers une banque physique qu'une banque en ligne pour procéder à cette démarche.

    Quelles sont les meilleures banques pour ouvrir un compte professionnel ?

    Avec la multiplicité des établissements financiers présents sur le marché, il n'est pas toujours simple de trouver la solution adéquate. Pour vous aider, nous avons sélectionné un échantillon* de solutions vers lesquelles se tourner pour l'ouverture d'un compte professionnel.

    Notre sélection :

    TIIME BUSINESS

    Tiime, fintech française créée en 2015, accompagne les entrepreneurs dans leur quotidien. Ils proposent un compte professionnel relié à une application intuitive.

    Tiime Business c'est une carte et un compte pro connecté directement à votre expert-comptable. Plus besoin d'envoyer les informations à votre cabinet, tout est fait de façon automatisée.

    Une carte et un compte Pro simplissimes, telle est la promesse réservée aux clients des réseaux de cabinets d'expertise Numbr et de L-Expert-Comptable.com.

    Facile d'utilisation, le compte se gère directement depuis l'application Tiime Accounts.

    Accessible pour 9,90€/moisTiime Business sera un allié de choix dans la gestion de vos opérations.

    QONTO

    Entreprise française de services financiers, Qonto s'adresse aux entreprises et indépendants. Flexible et transparent, le compte Pro permet le suivi de vos dépenses et l'automatisation de votre comptabilité.

    Service 100% en ligne, une équipe est disponible 7j/7 pour vous accompagner et répondre à vos questions.

    Fiable, transparent et tout-en-un, Qonto propose un tarif à partir de 9€/mois pour accéder au compte professionnel.

    SHINE

    Autre acteur du marché, Shine s'est fixée comme mission de simplifier le quotidien des entreprises. Pour accompagner les entrepreneurs dans leur gestion, Shine propose une compte professionnel pour indépendants, TPE et PME, aussi bien autoentrepreneur, entreprise que société.

    Grâce à une solution totalement dématérialisée, le dépôt de capital pour la création d'une société se fait 100% en ligne.

    Pour s'adapter aux besoins de chacun, l'offre de service proposée est évolutive allant du simple compte au compte multicartes, de 7,90€ à 26,90€.

    HELLO BANK BUSINESS

    Hello Bank est une banque en ligne créée par la BNP Paribas. Pour répondre à une demande professionnelle, Hello Bank a conçu une offre professionnel à destination des indépendants et auto-entrepreneurs : Hello Bank Business.

    Une banque en ligne, oui, mais pas que ! Avec Hello Bank, bénéficiez des avantages d'une banque classique grâce au réseau d'agences BNP Paribas. Ainsi, il est possible de déposer vos chèques directement auprès d'une agence de manière illimitée et totalement gratuite.

    Pour 10,90€ par mois, commencez à profiter des services d'une banque en ligne avec les garanties d'une grande banque.

    BNP PARIBAS

    La BNP Paribas, comme la quasi-totalité des banques physiques, accompagne les professionnels dans la gestion courante de leurs opérations bancaires.

    Le service proposé par ces banques traditionnelles est davantage personnalisé et marqué par la relation avec un conseiller qui vous est dédié. Ce conseil à un prix, comptez plusieurs dizaines d'euros par mois pour l'utilisation d'un tel service.

    Partenaires privilégiés, ces structures classiques pourront vous accompagner dans le financement de votre croissance.

    *Les structures précédemment présentées ne représentent qu'un échantillon des acteurs du marché en capacité de mettre en place une telle solution.

    Alors ? Plutôt banque physique ou banque en ligne ?

    Il n'y a pas de bonne réponse à cette question. Le bon choix sera le choix adapté à vos besoins et surtout celui avec lequel vous serez le plus à l'aise.

    En résumé :

    Les banques en ligne permettent l'accès à des services à prix attractifs. Leurs bénéficiaires jouissent d'une importante flexibilité et d'une plus grande autonomie dans la gestion quotidienne de leur compte.

    En opposition, la banque traditionnelle est à privilégier si vous avez des besoins en financement, si le dépôt de chèques et d'espèces sont essentiels à votre activité et si vous ne souhaitez pas digitaliser la relation avec votre banquier. Suivant votre situation, à vous d'opter pour la solution la plus appropriée.

    Image
    guillaume-delemarle-expert-comptable
    Guillaume DELEMARLE
    Expert-comptable chez L-Expert-Comptable.com

    L'expert-comptable en Stan Smith arpente Linkedin et Youtube afin d'apporter son éclairage et son expérience pour répondre aux questions des freelances avec clarté et bonne humeur.