Les meilleures banques en ligne pour professionnel - Notre comparatif

Mis à jour le 18/11/22
Sommaire
    Une banque professionnelle est indispensable pour une entreprise car elle va l’accompagner tout au long de son développement. Son choix est important et il est donc nécessaire de choisir votre banque professionnelle en fonction de vos objectifs de développement. Aujourd'hui, l'offre est abondante et variée. Trois types de banques professionnelles sont présentes sur le marché : les banques traditionnelles (ou banque de réseau), les banques en ligne (ou banque digitale), et les néobanques. Le choix devra donc se faire en fonction de vos objectifs, vos critères, vos contraintes... Depuis maintenant quelques années, les créations de start-ups ont explosé, et l'entrepreneuriat se développe considérablement. Dans ce contexte, les banques en ligne se sont imposées comme l'alternative aux banques traditionnelles, grâce notamment à leur simplicité d'utilisation, et leur tarif très attractif.

    Qui doit ouvrir un compte professionnel ?

    Même si l'ouverture d'un compte professionnel est indispensable à la bonne gestion d'une entreprise, elle n'est cependant pas toujours obligatoire.

    Cela va dépendre du statut juridique de votre entreprise.

    Par exemple, il sera indispensable pour le dépôt de capital pour les sociétés à capital.

    En effet, certaines catégories d'entreprise peuvent déroger à cette obligation d'ouvrir un compte bancaire professionnel :

    • L'ouverture d'un compte professionnel est obligatoire pour la création d'une société à capital. Cela concerne donc les sociétés unipersonnelles, les sociétés pluripersonnelles et les entrepreneurs individuels à responsabilité limitée. Pour ces sociétés, l'ouverture d'un compte bancaire séparé est une condition à leur immatriculation. C'est sur ce compte que sera effectué le dépôt de capital lors de leur création.
    • L'ouverture d'un compté bancaire dédié uniquement à l'activité de l'entreprise ne sera obligatoire pour une micro-entreprise uniquement si celle-ci dépasse un chiffre d'affaires de 10 000€ annuel sur deux années consécutives (loi PACTE 2019).
    • Enfin, pour les entreprises individuelles, l'obligation d'ouvrir un compte professionnel ne concerne que les commerçants.

    L'ouverture d'un compte bancaire réservé uniquement à l'activité de votre entreprise peut donc être obligatoire ou facultative, selon le statut juridique que vous aurez choisi pour votre entreprise.

    Mais ouvrir un compte pro lors de la création de votre entreprise, même si ce n'est que facultatif selon le statut, présente de nombreux avantages qui faciliteront la gestion de votre entreprise.

    Quels sont les avantages d'un compte professionnel ?

    Un compte bancaire professionnel va être très intéressant pour plusieurs raisons. Tout d'abord, ouvrir un compte bancaire spécialement dédié à l'activité de votre entreprise vous permet de séparer le patrimoine professionnel de l'entreprise, de votre patrimoine personnel.

    Ainsi, cela permettra une meilleure transparence, en distinguant les dépenses personnelles des dépenses dédiées à l'activité de l'entreprise, et donc de faciliter la comptabilité, mais également une meilleure gestion de la trésorerie de votre entreprise.

    Vous écarterez ainsi toute confusion fiscale et comptable. La banque vous fournira également des moyens de paiements adaptés à votre activité, tels qu'une carte bancaire spécialement dédiée aux dépenses de votre entreprise, mais également un chéquier ou aussi un terminal de paiement électronique.

    La création d'un compte bancaire professionnel vous permet aussi d'accéder à des services spécialement dédiés aux entreprises. Il a un rôle important dans le financement de court terme d'une entreprise, grâce par exemple à une autorisation de découvert plus élevé, qui permettrai de faire face aux flux de trésorerie, mais aussi grâce à une gestion plus efficace des effets de commerce.

    Le compte bancaire pro facilite également l'octroi de prêts et leur remboursement. Enfin, un compte pro vous permet d'acquérir un TPE (Terminal de Paiement Electronique).

    En revanche, il est nécessaire de prendre en compte certains frais spécifiques au compte pro. Le principal frais va être l'abonnement mensuel, mais celui-ci est clairement affiché par la banque, et donc assez prévisibles.

    Cependant, des commissions de mouvement sont appliquées sur les opérations au débit du compte. La banque va donc vous prélever un certain pourcentage de chaque somme d'argent qui sort de votre compte professionnel.

    Le taux appliqué dépend de chaque banque, mais varie généralement entre 0,05% et 3%. Généralement, ce sont principalement les banques traditionnelles qui pratiquent de type de commissions, les banques en ligne et néobanques, en général, ne les pratiquent pas

    Concrètement, le compte bancaire professionnel vous permettra de régler vos fournisseurs, encaisser vos clients, payer vos taxes, rémunérer vos salariés, ... Il permet une meilleure visibilité sur votre trésorerie, sur les flux entrant et sortants. Malgré son caractère obligatoire, le compte bancaire professionnel s'impose donc comme un véritable outil de gestion financière, indispensable au développement de votre entreprise,

    Quelles différences entre banque digitale et banque physique ?

    Il existe trois types de banques : les banques traditionnelles (ou banque physique), les banques en lignes (ou banque digitale), et les néobanques. Afin de faire le choix entre ces trois catégories, il est nécessaire d'identifier les besoins de votre entreprise.

    Les banques traditionnelles se différencient des banques en ligne par leur réseau d'agences physiques. Le leader des banques en ligne en France est Boursorama Banque, mais d'autres banques en ligne existent, telles que Fortuneo ou ING.

    Le point commun entre chacune de ces banques en ligne, est qu'elles appartiennent toutes à une banque traditionnelle (Boursorama appartient à la Société Générale, Hello Bank à BNP Paribas, BforBank est détenu par Crédit Agricole…). Les banques digitales n'ont elles aucune agence physique est fonctionnement uniquement en ligne.

    Il n'est donc pas possible de rencontrer son conseiller en physique, celui-ci ne sera disponible qu'uniquement par téléphone ou par messagerie électronique. Si vous avez un besoin de proximité et d'un conseiller disponible régulièrement, la banque traditionnelle est la seule capable de répondre à ce besoin.

    Cependant, certaines banques en ligne proposent une proximité avec les clients proche de celle des banques traditionnelles. Cela va dépendre du nombre de dossier géré par un seul conseiller.

    Là où vont être intéressantes les banques en ligne, c'est au niveau des tarifs. En effet, c'est principalement la faiblesse des tarifs proposés par les banques en ligne qui fait leur force.

    Les banques en lignes se révèlent être avantageuses pour les petites entreprises ou les auto-entrepreneurs, qui font souvent face à des contraintes financières au début de leur activité.

    Les banques en lignes et les banques traditionnelles peuvent donc paraitre assez similaires, car elles proposent en général les mêmes services : elle peuvent mettre à disposition un chéquier, une carte bancaire, accorder des crédits, autoriser des découverts plus ou moins importants, application mobile...

    La différence va donc se faire sur la préférence pour la proximité et le contact en physique, mais également sur les tarifs proposés par chacune. Ces deux catégories de banque pourront répondre à un besoin de financement, car elles sont des établissements de crédit.

    Quelle différence entre banque en ligne et néobanque ?

    Bien souvent, les deux sont confondus, mais attention, elles présentent de très grosses différences.

    Les banques en lignes sont comme il est dit, des banques. Ce sont des établissements de crédit qui disposent d'une licence bancaire. Elles ont donc la capacité de proposer les mêmes services bancaires qu'une banque de réseau.

    Au contraire, les néobanques ne sont pas des établissements de crédit, et ne sont donc pas considérées comme des banques. Ce sont des établissements de paiements, et leur offre de services se retrouve donc très limitée, comme la mise à disposition d'une carte bancaire, la possibilité d'effectuer des virements et des prélèvements, application mobile pour effectuer des opérations.

    Elles n'ont pas les droits pour proposer certains services indispensables au bon fonctionnement d'une entreprise, tels que l'octroi de crédits, l'offre de produits d'épargne, ou la mise à disposition de moyens de paiements tel qu'un chéquier.

    Ainsi, durant la crise sanitaire liée au COVID-19, les clients professionnels ayant un compte auprès d'une néobanque n'ont pas pu bénéficier de PGE (Prêt Garanti par l'Etat), car ces néobanques ne sont pas des établissements de crédit.

    Ensuite, les néobanques ne sont pas adaptées aux entreprises dont l'activité génère des encaissements en espèce. Ces entreprises devront donc nécessairement se tourner vers une banque traditionnelle ou une banque en ligne afin d'y ouvrir un compte professionnel.

    Ainsi, les néobanques ne pourront pas proposer les services suivant : compte joint, produits d'épargne, autorisation de découvert, chéquier, octroiement de crédit. En effet, les néobanques ne proposent aucune solution d'épargne, cela représente un manque à gagner lorsque vous avez un excédent de trésorerie.

    Les banques en ligne et néobanques vont être particulièrement intéressantes pour les micro-entreprises et les auto-entrepreneurs.

    Comment ouvrir un compte pro et quand ?

    Avant tout, il faut savoir qu'une banque peut refuser que vous ouvriez un compte bancaire professionnel au sein de leur établissement. Cependant, comme pour les particuliers, un professionnel bénéficie du droit au compte, et donc peut demander à la Banque de France de désigner une banque qui sera obliger d'ouvrir un compte pro.

    Ouvrir un compte pro

    De nombreux document sont demandés lors de l'ouverture de votre compte bancaire professionnel. Certains documents sont similaires peu importe le statut juridique de votre entreprise, et d'autres dépendront du statut juridique que vous aurez choisis. Les documents demandés peuvent également varier d'une banque à une autre. Les documents basiques sont les suivants :

    • Un justificatif d'identité
    • Un justificatif de siège social (ou justificatif de domicile)
    • Un justificatif d'activité professionnelle
    • Un exemplaire des statuts de votre entreprise (ou un extrait Kbis)

    Pour les entreprises concernées par l'obligation d'avoir un compte bancaire professionnel, l'ouverture d'un compte bancaire professionnel conditionne leur immatriculation. Ainsi si au moment de la création de votre entreprise vous ne possédez pas de compte courant professionnel, vous ne pourrez donc pas procéder au dépôt de capital. Or, c'est après ce dépôt que la banque vous remet une attestation de dépôt des fonds, document requis pour l'immatriculation de votre entreprise.

    Fermer un compte pro

    Fermer un compte bancaire professionnel peut paraitre bien moins complexe que lors de l'ouverture. Une des principales raisons de la clôture d'un compte bancaire professionnel est la liquidation de l'entreprise.

    Mais d'autres raisons peuvent l'expliquer, comme des prix plus intéressants chez un concurrent, ou le besoin de services supplémentaires que l'on a pas avec la banque actuelle.

    Quelques documents vous seront demandés : une demande de clôture de compte écrite et signée par le dirigeant, et un justificatif d'identité de l'entreprise. Dans le cas d'un compte dans une néobanque, les formalités ce font 100% en ligne, contrairement aux banques traditionnelles.

    Attention, des frais de clôture ou de transfert peuvent vous être facturés. Enfin, il est également possible de transférer son compte pro dans une autre banque.

    Combien coûte un compte bancaire professionnel pour une entreprise ?

    Les prix de tenue d’un compte bancaire professionnel varient énormément d’une banque à une autre. De nombreux éléments doivent être pris en compte en plus de l’abonnement mensuel. :

    • Frais d'incident
    • Les coûts d'accès aux outils en ligne tels que l'application mobile, qui est proposée par la majorité des banques et par toutes les néobanques
    • Les taux d'intérêt pour les crédits (ne concerne que les comptes pros des banques)
    • Les coûts liés aux moyens de paiement (CB, chéquier, virements,...)

    Afin d'y voir plus clair dans la multitude d'offres, de nombreux comparateurs existent et sont disponibles gratuitement sur internet.

    Parmi les nombreuses banques digitales présentes sur le marché, quelle banque pour un auto entrepreneur en France ?

    Les services proposés par ces néobanques sont à peu près similaires. La distinction va se faire sur les offres tarifaires. Les principaux clients de ces "néobanques" sont les micro-entreprises et les auto-entrepreneurs.

    Les 4 principales néobanques présentent sur le marché sont : Qonto, Shine, Anytime, Revolut.

    Chacune proposent plusieurs types d'offre, allant d'une offre classique, à une offre plus haut de gamme, avec des offres intermédiaires selon la néobanque. Toute propose une offre "basique" (la moins onéreuse) dot le prix est bien souvent inférieur à 15 euros par mois.

    Ensuite, d'autres abonnements sont proposés, généralement il en existe plus de 3, et les abonnements peuvent monter jusqu'à un prix de plus de 200 euros par mois. Leur site web sont assez clair et il est assez simple d'y retrouver les différentes offres qu'ils proposent.

    Ces différents abonnements vont proposer un nombre de cartes plus ou moins élevé, un nombre de virements et prélèvement qui varient...

    Le choix de l'abonnement se fera donc en fonction de vos besoins, et il est possible de passer d'un abonnement à un autre au cours de votre activité, si votre entreprise se développe et nécessite une capacité plus élevée de virements ou un nombre de carte de paiement supérieur.

    Utiliser un comparatif de banque pro à distance : trouver la banque pro la moins chère

    De nombreux comparateurs en ligne existe. Ils permettent tous d'avoir une vue globale des différentes offres proposées par les principales néobanques.

    Il est également affiché les services proposés pour chaque abonnement ainsi que les principaux avantages de chaque abonnement et chaque néobanque (qualité du service client, sans engagement, virement instantané...).

    Enfin, certains comparateurs exposent aussi les réductions proposés sur certaines offres. La plupart du temps il s'agit d'un ou deux mois offerts.

    Image
    Jules-demoiseau-expert-comptable

    Jules DAMOISEAU

    Accompagne les freelances à créer leur société chez L-Expert-Comptable.com

    Si vous êtes à la recherche de réactivité, conseils ou encore d'accompagnement, tout ça avec le sourire, c'est en Jules que vous pouvez avoir confiance.