Auto-entrepreneur : peut-on recruter ?

Mis à jour le 22/03/2018

Votre activité s'accroît et vous avez besoin d’une aide supplémentaire ? Sachez qu’il est possible d’élargir votre équipe sous votre statut d’auto-entrepreneur ! Vous pouvez recruter un salarié malgré des inconvénients (démarches, charges salariales et patronales, etc.). Il existe d’autres alternatives à l’embauche d’un salarié : recrutement d’un stagiaire, faire appel à une entreprise de travail temporaire ou encore avoir recours à un indépendant.


Notes: 0 (0 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.

Recruter un salarié

En tant qu’auto-entrepreneur, si votre activité le demande et vos moyens le permettent, vous pouvez recruter un salarié.

Quelles formalités administratives ?

Il faut effectuer une déclaration préalable à l’embauche (DPAE) . Elle permet de demander :

  • L’immatriculation auprès de la sécurité sociale (employeur et salarié) ou régime des salariés agricoles, en cas de première embauche ou 1er emploi du salarié.

  • L’affiliation au régime d’assurance chômage.

  • L’adhésion à un service médical du travail et la visite médicale d’embauche.

Vous devrez établir un contrat de travail, demander des pièces justificatives, tenue du registre d’embauche, faire des fiches de paie, etc.

Inconvénients

Les limites de chiffre d’affaires fixées couvrent votre rémunération, et généralement pas plus. Pour rappel, le seuil pour les prestations de service est fixé à 70.000 euros et celui des achats et ventes est de 170.000 euros.

Un salarié est rémunéré au minimum au SMIC et les démarches d’embauche prennent du temps. En plus de vos charges sociales, vous devrez payer celles du salarié.

L’embauche d’un salarié en micro-entreprise peut s’avérer coûteuse, il est alors conseillé de changer de statut juridique et de passer en société (SASU, EURL, etc.).

Avoir recours au TESE

L’URSSAF met à disposition le titre emploi-service entreprise (TESE) pour les TPE et donc aussi pour les auto-entrepreneurs ! Il simplifie les formalités sociales liées à l'emploi de salariés.

Pour en bénéficier, vous devez remplir en ligne les formalités liées à l'embauche, remplir une déclaration pour les organismes de protection sociale gérant des régimes collectifs et obligatoires et régler les cotisations de protection sociale.

Recruter un stagiaire

En tant qu’auto-entrepreneur, vous pouvez recruter un stagiaire pour 6 mois maximum. Vous devrez le former et lui donner des tâches correspondant à ses études.

Attention, pour être dans la légalité, vous devez établir une convention de stage entre votre entreprise, l’étudiant et son établissement scolaire. Toutes les conventions de stage doivent être gardées avec la copie d’une attestation responsabilité civile couvrant le stagiaire et une photocopie de sa carte vitale.

Recruter un stagiaire, c’est aussi faire des économies. Vous n’aurez pas de salaire à verser mais une gratification de stage . Cette dernière est obligatoire pour les stages de plus de 44 jours, à raison de 7h de travail par jour. La gratification minimale s’élève à 3.70 euros / heure. Libre à vous de choisir une gratification plus élevée.

Vous économisez aussi sur les charges sociales :

  • Si la gratification est fixée au minimum légal : aucune cotisation sociale. Le stagiaire bénéficie de la sécurité sociale étudiante ou est affiliée à celle de ses parents.

  • Si la gratification est supérieure au minimum légal : vous devez payer la cotisation accidents du travail/maladies professionnelles à la CPAM (caisse primaire d’assurance maladie).

Dans les deux cas, il n’y a aucune assurance-chômage à payer.

Faire appel à une ETT

Une entreprise de travail temporaire (ETT) trouve des employés pour une entreprise. C’est ce que l’on appelle l'intérim. Cela peut être une solution pour vous aider dans la gestion de votre entreprise. L’ETT élabore un contrat de travail temporaire composé d’un contrat de mise à disposition (entre l’ETT et l’auto-entrepreneur) et d’un contrat de mission (entre l’ETT et le salarié).

Faire appel à un travailleur indépendant

Pour réaliser des tâches ponctuelles que vous n’avez pas le temps de réaliser ou qui dépassent vos compétences, vous pouvez faire appel à un autre travailleur indépendant que vous réglerez par factures. Ces dernières seront à notifier comme des charges liées à votre activité dans votre registre. Cette solution peut vous faire gagner du temps et des économies (pas de charges salariales) !

 

Anaïs