La pension de retraite : définition, explication et calculateur

Mis à jour le 30/12/21

La pension retraite est une rémunération cotisée par les actifs aux retraités afin de leur assurer un minimum vital et les récompenser de leurs années de travail. Le montant de la pension dépend notamment du nombre d’années travaillées, du secteur d’activité et de sa date de naissance. Le site officiel retraite.com propose un simulateur pour calculer le montant de sa pension retraite.

Sommaire

    Définition de la pension de retraite: les caisses de retraites et les cotisations obligatoires

    Le système de caisse de retraite permet à tout salarié de s’arrêter de travailler tout en continuant de percevoir un revenu appelé “pension”. Ce système sert normalement à assurer à toutes personnes âgées un minimum vital pour le quotidien. Cette pension de retraite varie en fonction des profils et sert de récompense pour les années de travail de l’ex-salarié.

    Les pensions sont distribuées aux retraités grâce aux caisses de retraites alimentées par les cotisations obligatoires des actifs. En France, ce système est obligatoire. Tout salarié cotise pour la caisse de retraite. Ces cotisations sont gérées par les employeurs, elles sont prélevées sur le salaire brut de même que les cotisations chômage.

    Les caisses de retraites sont gérées par répartition, c’est-à-dire que que la somme totale des cotisations versées sur l’année sert à payer les pensions des retraités la même année. Les générations en activité rémunèrent les générations en pension de retraite.

    Comment calculer la pension de retraite ?

    Infos pour le calcul du paiement de la retraite

    Le jour où un salarié arrive à la retraite, la pension perçue est calculée en fonction du total des cotisations, proportionnelles aux revenus, versées tout au long de sa carrière. Ce système contributif et solidaire est aussi valable pour les chômeurs, les parents au foyer, les personnes en arrêt maladie, les personnes handicapées, les travailleurs à petits revenus, etc.

    Selon le statut du professionnel (indépendant, secteur du privé, fonctionnaire..), la retraite est gérée par des organismes différents. C’est pour cela que les pensions de retraites varient en fonction des statuts professionnels. Elles peuvent varier aussi en fonction des secteurs d’activités.

    La majorité des salariés cotise automatiquement à deux caisses de retraites : la caisse de retraite de base et la caisse de retraite complémentaire obligatoire gérée par divers organismes indépendants. Au total, il existe 35 caisses de retraite, avec des règles de calcul des cotisations et des pensions différentes.

    Le calcul du montant de la pension de retraite de base

    La formule de calcul de la pension de retraite de base se présente ainsi :

    salaire annuel moyen x taux de la pension x (durée d'assurance au régime général de sécurité sociale / durée de référence pour obtenir une pension à taux plein)

    Cependant il faut au préalable déterminer chaque partie de la formule :

    • Salaire annuel moyen = Il correspond à la moyenne des 25 salaires annuels les plus avantageux au cours de la carrière du salarié. Les personnes nées avant 1948 cotisent moins d’années que celles nées les années suivantes.

    • Taux de la pension = Il est calculé en fonction des éléments suivants :

      • durée d'assurance vieillesse tous régimes de base confondus,

      • d'éventuelles périodes reconnues équivalentes,

      • si nécessaire, de l'âge auquel vous demandez la liquidation de votre pension.

    La durée d'assurance au régime général de la Sécurité sociale pour le versement de la retraite

    Afin de percevoir une pension à taux plein, le retraité doit justifier d'une durée d'assurance au régime général de la Sécurité sociale équivalente à celle exigée pour obtenir le taux plein. Si la durée d’assurance est inférieure à cette durée exigée pour la pension à taux plein, le retraité percevra une pension calculée au prorata.

    Vous pouvez estimer le montant de votre pension retraite et obtenir davantage d’informations sur le site www.retraite.com.

    Quel est le minimum de retraite que l'on peut toucher ?

    Le minimum de retraite permet aux retraités les plus modestes de recevoir un complément de revenu.

    Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) : le minimum retraite pour tous

    Afin d'apporter le minimum vital pour tous les retraités en France, l'ASPA, appelée autrefois "Minimum vieillesse", est versée aux personnes qui n'ont pas suffisamment cotisé pour subvenir à leurs besoins lors de la retraite. L'ASPA est versée aux retraités:

    • de plus de 65 ans et qui ont de faibles ressources
    • de plus de 62 ans à partir de la génération 1955, s'ils sont anciens combattants, assurés inaptes au travail ou handicapés atteints d'une incapacité permanente d'au moins 50% et percevant une retraite anticipée pour handicap.

    En 2021, leurs revenus annuels sont inférieurs à:

    • 10 881,75 euros pour une personne seule (revenu brut)
    • 16 893,94 euros pour un couple marié, concubin ou pacsé (revenu brut)

    La comptabilisation de ces plafonds se fait en fonction de toutes les ressources perçues. Ces montants varient d'année en année.

    Minimum retraite contributif pour les affiliés qui ont cotisé au régime général

    Le minimum contributif a pour but de verser un montant minimum de pension retraite aux salariés qui ont perçu de faibles revenus d'activité. Ce versement concerne uniquement les personnes qui ont suffisamment cotisé de trimestres au régime général de la Sécurité sociale pour bénéficier d'une retraite à taux plein.

    Concernant le montant du minimum contributif en 2021:

    • Il est de 645,50 euros par mois.
    • Il est majoré dans le cas où vous avez cotisé au moins 120 trimestres dans le régime général et représente alors 705,36 euros par mois.
    • Il peut être réduit si le total des pensions du retraité dépasse un certain plafond. Celui-ci est de 1 203,37 euros par mois en 2021. S'il est dépassé, le minimum contributif est alors diminué.

    Minimum retraite garanti pour les fonctionnaires qui disposent d'une pension faible

    Afin que les fonctionnaires disposant d'une pension faible puissent bénéficier du minimum garanti, ils doivent remplir une de ces conditions:

    • avoir suffisamment cotisé de trimestres pour percevoir une retraite à taux plein
    • avoir atteint l'âge légal de départ à la retraite ou l'âge d'annulation automatique de la décote
    • avoir une retraite anticipée an tant que parent d'un enfant invalide
    • avoir une retraite anticipée an tant que fonctionnaire handicapé à 50%
    • avoir une retraite anticipée pour infirmité ou maladie incurable
    • avoir pris sa retraite pour invalidité

    Selon le nombre d'années de services du fonctionnaire, les plafonds du minimum garanti varient.

    Minimum retraite pour une personne qui n'a jamais travaillé

    Une personne n'ayant jamais travaillé, peut bénéficier d'une pension de retraite de base dans les cas suivants:

    • avoir effectué 90 jours de service militaire, ce qui permet de cotiser un trimestre retraite
    • être inscrit à Pôle emploi, ce qui permet d'obtenir 6 trimestres de cotisation
    • être femme au foyer, n'avoir jamais travaillé et avoir été affiliées à l'Assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF)

     

    Image
    benjamin-bernard-expert-comptable

    Benjamin BERNARD

    Accompagnement des entrepreneurs en gestion d'entreprise et comptabilité chez L-Expert-Comptable.com

    Sa spécialisation, les déclarations comptables et ficales ! Sa rigueur et son humour vif en font un collaborateur d'exception