Comment devenir coach sportif indépendant ?

L'article en brefPour devenir coach sportif, il est crucial d'avoir une solide formation et de l'expérience dans le domaine. Des diplômes tels qu'un master en activité physique, un brevet d’état de professeur d’éducation physique ou un titre d’éducateur sportif sont souvent nécessaires pour gagner la confiance des clients et se démarquer dans un secteur compétitif. La profession exige également une forte capacité relationnelle et une grande mobilité pour se rendre au domicile des clients.

Différents statuts s'offrent aux coachs sportifs selon leurs ambitions et leur chiffre d'affaires. L'auto-entreprise convient à ceux qui souhaitent exercer cette activité en complément d'un autre emploi, tandis que l'entreprise individuelle est idéale pour un lancement en solo sans ambition de créer une grande structure. Pour ceux qui veulent développer une activité plus importante et potentiellement embaucher d'autres coachs, la création d'une société (EURL, SARL, SAS, SASU) est recommandée. Les frais initiaux sont relativement faibles, principalement liés aux déplacements, au matériel sportif et aux charges sociales.
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Temps de lecture : 1minDernière mise à jour : 21/05/2024
Image
Comment devenir coach sportif indépendant

Quel diplôme pour devenir coach sportif ?

Le coach sportif se déplace régulièrement au domicile des clients, aussi il doit apprécier le contact et être prêt à se déplacer fréquemment.

De plus, afin d’être pris au sérieux par les clients potentiels, mieux vaut avoir déjà de l’expérience ou des diplômes dans le domaine : master activité physique, éducateur sportif, brevet d’état de professeur d’éducation physique…

Devenir coach sportif : quels sont les statuts possibles ? 

Le coach sportif a le choix entre plusieurs statuts : 

  • Auto entrepreneur, si le chiffre d’affaires ne dépasse pas 34000€ à l’année et si la personne se lançant dans le projet veut plutôt être coach sportif durant son temps libre tout en conservant votre activité professionnelle.

  • Entreprise individuelle, si l’objectif est de se lancer dans le métier sans toutefois développer un vrai business et monter une entreprise.

  • Société (EURL, SARL, SAS, SASU…), si vous voulez créer une société, développer votre activité, embaucher d’autres coachs…

Quels sont les frais de lancement pour devenir coach sportif ?

Aller au domicile des clients ne demande que peu de frais d’installation : pas besoin de financement puisque les seuls coûts que vous pourriez avoir sont un ordinateur et éventuellement de la publicité et la création d’un site Internet.

Au cours de la vie de l’entreprise également les frais sont relativement faibles puisque vous payerez principalement des frais de transport, des frais pour tout le matériel sportif ainsi que des charges sociales sur vos revenus.

Comment développer son activité de coach sportif ?

En obtenant l’agrément simple, vous faites bénéficier à vos clients d’un taux de tva réduit (5.5%), si vous y êtes soumis, ce qui vous permet soit de vendre plus cher les prestations, soit de diminuer le prix et ainsi obtenir potentiellement plus de clients.

De plus, l’agrément simple permet à vos clients de bénéficier d’un crédit ou réduction d’impôts de 50% des montants versés.

Enfin, l’agrément vous permet également en tant qu’employeur de bénéficier d’une exonération des charges patronales dans la limite d’un SMIC brut par salarié.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.