Le conseiller pôle emploi

Mis à jour le 17/11/22
Sommaire

    Le conseiller pôle emploi est votre unique interlocuteur chez Pôle Emploi. Il gère votre indemnisation ARE (aide au retour à l'emploi), vous aide à retrouver un poste et s'assure que votre profil corresponde aux besoins du marché. Il accompagne les demandeurs d'emploi qui projettent de créer une entreprise. Il vous aide entre autre à bénéficier des aides de Pôle Emploi pour devenir entrepreneur. Il effectue également une mission auprès des entreprises : trouver des candidats pour les postes à pourvoir.

    Image
    Le conseiller pôle emploi

    Quelles missions remplit le conseiller Pôle Emploi ?

    Le conseiller Pôle Emploi remplit une mission importante pour l’accompagnement des demandeurs d’emploi, mais pour le marché du travail en général grâce à son intervention auprès des entreprises de son secteur.

    Auprès des demandeurs d’emploi

    La principale mission d’un conseiller Pôle Emploi consiste à aider les demandeurs d’emploi à retrouver un emploi. Pour ce faire, il met sa connaissance accrue du marché du travail à leur service.

    Ainsi, il va non seulement les orienter vers les offres d’emploi disponibles, mais également dans le choix d’une formation professionnelle. Pour atteindre cet objectif, il dispose de quatre modalités d’accompagnement qui s’adaptent aux besoins des demandeurs d’emploi. À savoir :

    • L’accompagnement renforcé pour les chômeurs les plus éloignés de l’emploi ou dans une situation délicate. Ces personnes nécessitent un suivi physique fréquent ;

    • L’accompagnement guidé pour les demandeurs d’emploi qui requièrent un suivi régulier, mais pas forcément physique ;

    • Le suivi et l’appui à la recherche d’emploi s’adressent aux chômeurs les plus autonomes. La majorité des échanges s’effectuent de façon dématérialisée ;

    • L’accompagnement global concerne des personnes qui ont besoin d’un soutien élargi qui touche également à l’action sociale.

    Si vous souhaitez profiter d’une période de chômage pour reprendre ou créer une entreprise , parlez-en à votre conseiller Pôle Emploi. Il saura vous guider dans vos démarches et vous aiguiller sur les différentes aides auxquelles vous pouvez prétendre, comme l’ARCE ou le maintien de vos allocations chômage.

    De plus, vous aurez accès à un portail spécifique et pourrez participer aux nombreuses formations que Pôle Emploi dispense à ce sujet.

    Le rôle du conseiller Pôle Emploi implique également le contrôle des demandeurs d’emploi. En effet, il se charge de leur inscription sur la liste des demandeurs d’emploi et doit tenir cette dernière à jour.

    Par ailleurs, il s’assure que les demandeurs d’emploi respectent leur obligation de recherche d’emploi et qu’ils actualisent leur situation mensuellement. Si ces conditions sont réunies, le conseiller Pôle Emploi valide l’indemnisation des ayants droit pour le compte de l’organisme gestionnaire du régime d’assurance chômage.

    Auprès des entreprises

    La mission du conseiller Pôle Emploi implique de nouer des relations durables avec les entreprises de son secteur géographique afin de les accompagner dans leur processus de recrutement et partager sa connaissance approfondie du bassin d’emploi local.

    Chaque année, les conseillers Pôle Emploi visitent plus de 240 000 établissements, ce qui leur permet de bénéficier d’une expertise de la conjoncture française et du marché du travail.

    De plus, certaines entreprises rencontrent beaucoup de difficultés pour engager du personnel, notamment les sociétés de petite taille ou dans des métiers de niche. Pour les aider dans leur recherche de salariés, le conseiller Pôle Emploi peut :

    • Procéder à des analyses de poste ;

    • Fournir un support pour les entretiens d’embauche  ;

    • Présélectionner des candidats ;

    • Orienter des demandeurs d’emploi vers des formations spécifiques pour les postes à pourvoir.

    Comment devenir conseiller Pôle emploi ?

    Le concours pour devenir conseiller auprès des demandeurs d’emploi a disparu depuis la fusion entre l’ANPE et les ASSEDICS. Découvrez les conditions à remplir pour pouvoir prétendre à ce poste.

    La formation nécessaire

    Vous pouvez postuler à une offre d’emploi pour occuper ce poste si vous détenez à minima un bac +2 (DEUG ou BTS). Même si certains cursus vous préparent mieux à appréhender votre mission au quotidien, inutile de posséder un diplôme en Sciences Sociales ou en Économie pour envoyer votre candidature. Pôle Emploi ne privilégie aucune filière spécifique, car vous serez formé en interne au métier de conseiller Pôle Emploi.

    Le marché du travail évolue constamment, preuve en est le grand nombre de métiers exercés aujourd’hui qui n’existaient pas hier. Tout comme la législation sociale nécessite de longues heures d’apprentissage pour être assimilée. Par conséquent, ne vous attendez pas à devenir le meilleur élément de votre agence dès les premiers jours.

    Au-delà de l’aspect technique, la formation d’un conseiller Pôle Emploi met surtout l’accent sur l’aspect humain et relationnel. Vous devez être préparé à vous retrouver confronté à des personnes dans des situations très difficiles, voire précaires.

    Sachez qu’il faut généralement compter au moins 2 ans avant de maîtriser la majorité des cas qui peuvent se présenter à vous, ne vous découragez pas.

    Les qualités requises

    Au-delà de ses diplômes et de sa formation, un conseiller Pôle Emploi doit posséder toutes les qualités requises pour mener à bien sa mission auprès des demandeurs d’emploi.

    Pour faire un bon interlocuteur, le conseiller Pôle Emploi doit aimer le contact humain, car le sens du relationnel occupe une part importante de son travail. Il est amené à accueillir de nombreux demandeurs d’emploi et doit être en mesure de les aider et de les accompagner. Néanmoins, il ne doit pas porter de jugement sur leur situation personnelle ni faire preuve de paternalisme.

    De plus, il doit se montrer accessible pour le traitement des diverses demandes qu’il reçoit et offrir une oreille attentive. Face à la quantité de requêtes à examiner, il doit démontrer rigueur, organisation, réactivité et efficacité.

    Par ailleurs, chaque allocataire présente une situation unique. Par conséquent, avoir une solide capacité d’adaptation lui permet de gérer ses dossiers en fonction du public rencontré.

    En revanche, vous devez savoir faire preuve de fermeté lorsque la situation l’exige, car vous ne pouvez pas porter toute la misère du monde sur vos épaules. Malgré tout, vous devez garder votre sang-froid en toutes circonstances, y compris face aux insultes qui sont monnaie courante.

    Enfin, le conseiller Pôle Emploi doit savoir remotiver son interlocuteur lorsque celui-ci se décourage après un entretien d’embauche infructueux ou un refus après avoir postulé à une offre qu’il convoitait.

    Combien gagne un conseiller Pôle Emploi ?

    Le salaire et les primes

    Le salaire de base pour un conseiller Pôle Emploi s’échelonne entre 1 473 et 1 641 euros bruts par mois en début de carrière en fonction de votre expérience professionnelle antérieure. Au bout de quelques années, vos émoluments peuvent monter jusqu’à 2 000 euros bruts mensuels.

    Néanmoins, si ce salaire vous semble faible, sachez que vous n’allez pas percevoir ce salaire 12 fois, mais 14,5 fois. En effet, contrairement aux agents du public, vous percevez votre rémunération sur 14,5 mois. Par conséquent, vous touchez 20 % de plus qu’eux.

    De plus, un conseiller Pôle Emploi reçoit diverses primes telles que :

    Le cumul de ces primes peut grimper jusqu’à 150 % de votre salaire mensuel. Ce qui signifie qu’en début de carrière vous pouvez percevoir un complément de revenus d’environ 3 000 euros, soit 250 euros supplémentaires chaque mois.

    Sachez que si vous souhaitez travailler plus pour gagner plus, vous pouvez effectuer des heures supplémentaires . Pôle Emploi rémunère ces dernières.

    Les avantages en nature

    Autre composante décisive au moment de choisir sa nouvelle orientation professionnelle : les avantages proposés par votre employeur. Sachez que sur ce point Pôle Emploi présentent de nombreux atouts pour vous séduire.

    Le premier avantage réside dans le nombre de jours de congés que vous octroie votre employeur lorsque vous exercez en tant que conseiller Pôle Emploi. En complément des 25 jours de congés payés annuels, vous disposez de :

    • 15 jours par an de RTT ;

    • 4 jours supplémentaires par an dès que votre ancienneté excède 20 ans ;

    • 2 jours additionnels s’il vous reste plus de 5 jours de congés payés au 30 septembre.

    Par ailleurs, vous pouvez abonder jusqu’à 10 jours par an sur votre compte épargne-temps .

    De plus, Pôle Emploi vous garantit un équilibre respecté entre vie privée et vie professionnelle . Certes, le temps de travail s'élève à 37,5 heures par semaine contre 35 heures hebdomadaires dans le secteur privé, mais vous pouvez aménager vos horaires. De même, vous pouvez négocier pour pouvoir travailler depuis votre domicile certains jours.

    Au-delà de ces atouts qui concernent le temps de travail, un conseiller Pôle Emploi profite également de:

    • Tickets restaurant d'une valeur de 9 euros pour chaque jour travaillé;

    • Place de stationnement privée;

    • Retraite complémentaire;

    • Mutuelle d'entreprise avec participation;

    • Prévoyance santé;

    • Chèques vacances;

    • Comité d'entreprise.

    Vous vous trouvez actuellement dans une période de chômage et souhaitez créer votre propre entreprise? L-Expert-comptable.com réalise gratuitement les démarches pour la création de votre entreprise, contactez nos conseillers dès maintenant.

     
    Image
    benjamin-bernard-expert-comptable
    Benjamin BERNARD
    Accompagnement des entrepreneurs en gestion d'entreprise et comptabilité chez L-Expert-Comptable.com

    Sa spécialisation, les déclarations comptables et ficales ! Sa rigueur et son humour vif en font un collaborateur d'exception