Comment devenir sexothérapeute ? Le guide complet

L'article en brefDécouvrez le métier de sexothérapeute, une profession dédiée à l'accompagnement des individus et des couples confrontés à des difficultés sexuelles. En plongeant dans cet univers, vous comprendrez comment l'écoute, l'empathie et le soutien peuvent transformer la vie intime des patients. Cet article vous dévoile les différences entre sexothérapeute et sexologue, et vous guide sur le chemin de l'ouverture de votre propre cabinet.

Que vous soyez curieux de connaître cette profession ou envisagiez une carrière dans ce domaine, cet article vous apportera des réponses et des conseils pratiques pour vous lancer. Apprenez à offrir un soutien efficace et à aider vos futurs patients à s'épanouir dans leur vie sexuelle.
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Temps de lecture : 6minDernière mise à jour : 27/05/2024
Image
Comment devenir sexothérapeute Le guide complet

Spécialisé dans les questions liées à la sexualité, le sexothérapeute est un professionnel de santé qui aide les individus, seuls ou en couple, à comprendre, gérer et résoudre les problèmes sexuels. Bien que complexe, cette activité est une profession non réglementée et n'exige pas de posséder une formation ou un diplôme spécifique. Dans la plupart du temps, l'activité de sexothérapeute s'exerce tant qu'indépendant au sein d'un cabinet mais vous pouvez également exercer depuis votre domicile.  

Dans cet article, nous allons vous faire découvrir le métier de sexothérapeute ! 

⚠️ Attention à ne pas confondre sexothérapeute et sexologue, nous vous expliquons la différence dans l'article ci-dessous. 

Qu’est-ce qu’un sexothérapeute ?

Définition et rôle du sexothérapeute 

Le sexothérapeute accueil et accompagne des patients qui sont confrontés à des problèmes sexuels, qu'ils soient seuls ou en couple. 

Les problématiques qui peuvent être traitées par le sexothérapeute sont variées :

  • Troubles de l’érection

  • Baisse de la libido

  • Éjaculation précoce ou retardée

  • Insatisfaction sexuelle

  • Victime d'abus sexuels

  • Questionnements sur l'orientation sexuelle, etc. 

Les missions du sexothérapeute sont multiples : 

  • Écouter les patients sur leurs préoccupations et sur les problèmes liés à leur vie sexuelle afin d'évaluer les aspects psychologiques, physiques et relationnels

  • Éduquer le patient sur les pratiques sexuelles, l'anatomie et sur la sexualité en général

  • Accompagner et proposer des thérapies pour traiter les dysfonctionnements rencontrés par le patient tels que la dysfonction érectile, le vaginisme, l'éjaculation précoce, etc.

  • Sensibiliser au sujet des IST, MST, des violences sexuelles et des problèmes liés à la sexualité

  • Se positionner comme un conseiller conjugal pour trouver l'origine du problème et donner des solutions aux couples

Différence entre sexologue et sexothérapeute

Il n'est pas rare de confondre sexologue et sexothérapeute… Pourtant, les deux professions sont assez différentes et les formations pour être sexologue et sexothérapeute ne sont pas les mêmes. Voici les explications de notre expert :

Le sexologue se concentre sur les aspects physiologiques des difficultés sexuelles rencontrées par le patient. Il cherche à identifier et à associer les troubles sexuels à d'éventuelles pathologies sous-jacentes. Dans le cas où le sexologue est médecin qui a suivi une formation sexologue, il est en droit de prescrire des actes médicaux et/ou traitement médical si nécessaire.

Quant au sexothérapeute, il aborde les troubles sexuels sous une approche psychologique ou émotionnelle. Il cherchera à comprendre les troubles psychiques cachés derrière les difficultés sexuelles en les traitant par la thérapie. L'objet de l'accompagnement du sexothérapeute est l'épanouissement de son patient dans sa vie sexuelle.

 

Pourquoi devenir sexothérapeute ?

Être sexothérapeute, c'est se rendre utile et aider les autres à s'épanouir dans leur vie sexuelle. C'est un métier enrichissant où le sexothérapeute va venir en aide aux patients en détresse psychologique. Bien que ce métier soit encore relativement méconnu, il est en plein essor, avec une demande de consultations en constante croissance.

Pour devenir sexothérapeute, il est essentiel d'avoir un véritable intérêt pour les relations humaines. Évidemment, il est important d'être à l'aise avec certains sujets souvent considérés comme tabous. Des compétences en écoute active et une grande empathie sont indispensables pour accompagner au mieux les patients cherchant à surmonter leurs troubles sexuels.

 

Les formations pour devenir sexothérapeute

Actuellement, l'activité de sexothérapeute n'est pas réglementée, cela signifie qu'il n'y a pas de diplôme requis pour ouvrir son cabinet de sexothérapie. Toutefois, il est conseillé d'avoir suivi une formation en psychothérapie ou en sexothérapie pour maîtriser les problématiques sexuelles afin d'accompagner au mieux les patients.

Par la suite, un sexothérapeute peut suivre des études en médecine pour devenir sexologue. Pour les plus expérimenté, il y a également la possibilité de devenir formateur en sexothérapie.

 

Quel est le salaire d'un sexothérapeute ?

Le salaire d'un sexothérapeute varie selon l'expérience du praticien, la notoriété qu'il a bâti, la localisation du cabinet et la spécialisation du praticien.

Le débutant peut espérer toucher une rémunération comprise entre 2 000 et 2 500 euros brut par mois.

La profession de sexothérapeute n'étant pas conventionnée par la Sécurité Sociale, les honoraires sont donc librement fixés par le professionnel. Ses tarifs dépendent de divers facteurs tel que la notoriété, l’expérience, la formation, la spécialisation et la localisation du praticien. En général, les séances varient de 50 à 150 euros, en fonction de la durée et de l'objet de la consultation.

On peut donc estimer un chiffre d'affaires mensuel situé entre 2 500 et 6 000€ auquel il faudra déduire charges, charges sociales et impôts.

 

Comment ouvrir son cabinet de sexothérapie ?

Choix du statut juridique

Pour ouvrir votre propre cabinet de sexothérapie, vous devez créer votre propre société. Vous pouvez choisir entre une société (EURL / SASU) ou entreprendre en nom propre (Entreprise individuelle / micro-entreprise).

Le sexothérapeute exerce en tant que professions libérales non réglementée. Son code APE est le 86.90F (activités de santé humaine non classées ailleurs) ou le 96.09Z (autres services personnels non classés ailleurs).

Si vous souhaitez connaître le statut juridique le plus adapté notre situation vous pouvez tester notre simulateur de statut juridique : 

 

 

 

 

Pour en apprendre davantage sur le choix de la forme juridique pour votre société, je vous invite à aller voir cet article : Quel statut choisir ?

Rédaction et signature des statuts

Les statuts définissent les règles de fonctionnement et les modalités de gestion de l'entreprise, les droits et obligations du dirigeant (ou des dirigeants).

La rédaction des statuts se décompose de la manière suivante :

  1. Identification de l'entreprise :

    • Les statuts doivent commencer par l'identification complète de la société, comprenant son nom, son siège social, son objet social (activité principale de l'entreprise) et sa durée de vie.

  2. Apports du dirigeant :

    • Ils doivent préciser la nature et la valeur des apports réalisés par le dirigeant lors de la constitution de la société. Les apports peuvent être numéraires, en nature ou en industrie.

  3. Capital social :

    • Les statuts doivent fixer le montant du capital social de la société, ainsi que sa répartition entre les différents associés. Il est possible de créer l'entreprise avec un capital social minimum de 1 euro. Cependant, il est recommandé de déposer un capital social de 1 000 euros.

  4. Droits et obligations du dirigeant:

    • Ils définissent les pouvoirs et les responsabilités du dirigeant notamment en ce qui concerne la gestion quotidienne de l'entreprise, les décisions importantes et la représentation de la société. Ils lient la personne physique à la personne morale.

  5. Fonctionnement d'une société :

    • Les statuts doivent régir les modalités de fonctionnement de la société, telles que la tenue des assemblées générales, la prise de décision, la répartition des bénéfices, etc.

  6. Dispositions spécifiques :

    • En fonction des besoins de l'entreprise, il est possible d'inclure d'autres clauses dans les statuts, telles que des clauses de non concurrence ou des clauses de sortie.

Publication d’une annonce légale

Une fois votre statut rédigé, la publication d'une annonce légale est une étape obligatoire dans la création de votre société. La publication de votre annonce légale est destinée à informer le public de la création de votre société.

Cette annonce doit être insérée dans un support habilité à recevoir des annonces légales (SHAL), qui peut être soit un journal d'annonces légales (JAL), soit un service de presse en ligne (SPEL).

Dépôt du capital social

Le capital social d'une société a deux utilités :

1. Répartition des pouvoirs au sein de la société :

  • Les actionnaires obtiennent des droits de vote proportionnels à leur apport au capital social.

  • Les droits de vote sont utiles lors des assemblées générales ordinaires et extraordinaires lors de la prise de décisions importantes.

  • Les actionnaires reçoivent également des dividendes proportionnels à leur apport.

2. Mode de financement :

  • Le capital social correspond à la trésorerie de départ de la société

  • Il peut également permettre de compenser les pertes de la société et à éviter que la société se retrouve en cessation de paiements.

 

N'hésitez pas à consulter notre article sur le capital social pour mieux comprendre cette notion 

Immatriculation de la société

L'immatriculation correspond à l'étape finale de la création de votre société.

Cette étape vous permet d'obtenir le numéro SIRET ainsi que le KBIS de votre société. Ce dernier est le document d'identité de votre entreprise qui va reprendre l'ensemble des informations de celle-ci (SIREN, siège social, activité, capital social...).

Pour immatriculer votre société, plusieurs documents sont obligatoires :

  • Les statuts

  • L’attestation de dépôt du capital social (en passant via un notaire ou une banque)

  • La publication de l'annonce légale,

  • Les justificatifs de domiciliation de la société (bail commercial si vous avez un local, ou facture de domicile de moins de 3 mois si vous travaillez depuis chez vous)

  • Le justificatif d’identité du dirigeant (pièce d'identité, passeport, titre de séjour)

  • Le formulaire de déclaration

Depuis le 1er janvier 2023, le Guichet Unique (plateforme de l'INPI) centralise les différents Centre des Formalités des Entreprises (CFE) tels que la Chambre des Métiers et de l'Artisanat (CMA), le greffe du tribunal de commerce et l'URSSAF.

C'est depuis cette plateforme que vous allez pouvoir créer votre société (ou votre micro-entreprise). 

 

 

FAQ

Combien de temps faut-il pour devenir sexothérapeute ?

L'activité de sexothérapeute étant une activité non réglementée, elle ne nécessite pas de diplôme obligatoire. Toutefois, il est préférable de se former afin d'aiguiser ses compétences et ses connaissances. De ce fait, il n'y a pas vraiment de temps pour devenir sexothérapeute.

Pour lancer son cabinet de sexothérapeute, il faut compter environ 2 mois. Vous allez devoir trouver un local (vous pouvez exercer depuis chez vous), et réaliser des démarches administratives pour la création de votre société. 

Est-il possible de devenir sexothérapeute sans diplôme ? 

Aucun diplôme n'est obligatoire pour créer un cabinet de sexothérapie, mais il est amplement recommandé de suivre une formation dans le domaine de la sexothérapie ou de la psychothérapie avant de vous lancer ! 

Quel est le rôle d’un sexothérapeute ?

Le sexothérapeute accompagne des patients  confrontés à des problèmes sexuels, qu'ils soient seuls ou en couple. Les problématiques qui peuvent être traitées par le sexothérapeute sont variées comme des troubles de l'érection, une baisse de la libido, etc.

Comment choisir la formation adaptée pour devenir sexothérapeute ?

Même si la profession de sexothérapeute n'est pas réglementée, il est important de se former afin de proposer un accompagnement qualitatif et de répondre au mieux aux différentes problématiques que peuvent rencontrer les patients. 

Pour choisir au mieux sa formation, il est important de vérifier plusieurs critères. Vous pouvez vous assurer que l'organisme de formation est certifié, qu'il possède une bonne réputation (consultez les avis Google, par exemple) et que les formateurs sont professionnels et qualifiés. 

 

Vous êtes maintenant bien équipé pour lancer votre cabinet en sexothérapie ! 

Si jamais vous souhaitez être aidé dans la création de votre société de sexothérapeute, nos experts peuvent vous accompagner gratuitement. 😉

 

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.