Ouvrir un camion à pizza : les étapes clés pour réussir

L'article en brefLancer un camion pizza est une aventure entrepreneuriale exigeante qui démarre par l'élaboration d'un business plan rigoureux, permettant de jauger la viabilité financière du projet. Ce plan est crucial pour convaincre les banques et sécuriser un financement. La sélection du statut juridique, qu'il s'agisse d'une micro-entreprise ou d'une forme sociétaire plus complexe, et l'obtention d'une carte de commerçant ambulant, sont des étapes clés. De plus, choisir judicieusement son emplacement et obtenir les autorisations nécessaires auprès des autorités locales est essentiel pour assurer le succès du camion pizza.

L'acquisition d'un camion équipé conformément aux normes de sécurité et d'hygiène représente un investissement majeur, mais est moins coûteuse que l'ouverture d'une pizzeria en local. L'équipement du camion doit inclure tout le nécessaire pour la préparation et la cuisson des pizzas, respectant les réglementations strictes, notamment en matière d'hygiène alimentaire. Enfin, la constitution d'une clientèle fidèle, facilitée par une présence en ligne et une stratégie de localisation cohérente, est déterminante pour pérenniser l'activité. Ce parcours, bien que semé d'embûches, ouvre la voie vers une entreprise florissante dans le monde de la restauration mobile.
Temps de lecture : 3minDate de publication : 07/09/2022Dernière mise à jour : 13/03/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Coralie MOINEConsultante & Accompagnement des freelances chez L-Expert-Comptable.com
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article certifié par
Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Image
 Ouvrir un camion à pizza les étapes clés pour réussir

Se lancer à son compte et ouvrir un camion pizza nécessitent de bien connaître les réglementations en place et les différents frais à investir. Du business plan à la création de l’entreprise, de l’achat du camion à la sécurisation de l’emplacement et de la clientèle, voici les étapes clé pour réussir à ouvrir un camion pizza.

Étude du projet et formalités

Prévoir son chiffre d’affaires : Le business plan

Avant de lancer son activité de camion pizza, il est nécessaire d’élaborer un business plan qui va permettre d’étudier avec précision tous les aspects financiers du projet. Cette démarche aide à mettre en place un calendrier prévisionnel et à envisager la rentabilité de l’activité sur le court et moyen terme. Le business plan permet également de montrer un dossier sérieux à la banque, en vue de l'obtention d’un prêt.

Créer son entreprise 

Pour la création d’entreprise de camion pizza, il est possible de choisir entre plusieurs statuts juridiques :

  • La micro-entreprise : C'est le régime d’activité le plus simple pour commencer une activité en entreprise individuelle. Sans TVA,  les cotisations se payent en fonction du chiffre d'affaires réalisé, et le chiffre d'affaires annuel est plafonné à 176 200 €.
  • La SARL : La Société à Responsabilité Limitée est le statut à privilégier lorsque plusieurs associés sont impliqués dans le projet de food truck.
  • L’EURL : L’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée est l’équivalent d’une SARL à associé unique.
  • La SASU : Avec la Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle, le dirigeant de la société est un assimilé-salarié.

L’entreprise est immatriculée auprès du centre des formalités des entreprises (CFE) de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat (CMA), après réception du dossier complet. Il faut également être inscrit à la Chambre de Commerce et de l'Industrie si des boissons ou d’autres produits non fabriqués par le pizzaiolo sont vendus dans le camion pizza.

Obtenir une carte de commerçant ambulant

Pour pouvoir se déplacer avec son camion pizza et vendre en dehors de la commune de sa domiciliation, il est nécessaire d’obtenir une carte de marchand ambulant. La démarche pour acquérir une carte de commerçant ambulant peut se faire en ligne et a une validité de 4 ans.

Choisir son emplacement et obtenir les autorisations

Pour obtenir un permis de stationnement sur un emplacement public, il est nécessaire de demander une autorisation écrite auprès de la mairie concernée. Pour stationner sur un marché, c’est une autorisation d’occupation temporaire qui est délivrée par la mairie en échange d’un droit de place. Il est possible de stationner sur un terrain privé avec l’accord du propriétaire.

Les assurances obligatoires 

Une assurance auto doit être obligatoirement souscrite pour le camion, de même qu’il est nécessaire d’avoir une assurance responsabilité civile spécifique pour faire les marchés avec son camion. Il est aussi recommandé de souscrire à des assurances professionnelles qui offrent une protection des équipements du camion, du matériel professionnel et du stock de nourriture.

Les réglementations

Pour pouvoir ouvrir son activité de vente de pizzas, il est obligatoire de suivre une formation “hygiène alimentaire” (HACCP) auprès d’un centre agréé. Cette formation permet de connaître les règles essentielles de la restauration rapide (risques alimentaires, chaîne du froid, stockage, règles d’hygiène, hygiène alimentaire…).

Si des aliments contenant des produits d’origine animale sont vendus, il est nécessaire de déposer une déclaration de manipulation de denrées alimentaires auprès de la Direction Départementale en Charge de la Protection des Populations (DDCPP).

En cas de vente d’alcool (boissons du groupe), il faut effectuer une déclaration en mairie et demander une “petite licence à emporter”, qui est une licence spécifique pour vendre de les boissons alcoolisées à emporter.

 

Trouver son camion à pizza et acheter son équipement

Camion pizza : Achat ou location ?

Il est moins onéreux d’ouvrir une pizzeria dans un camion plutôt que dans un local fixe. L’acquisition du camion représente toutefois une dépense importante pour l’entrepreneur. Suivant le budget à sa disposition, il peut avoir son propre véhicule aménagé pour la restauration (neuf ou d’occasion) ou bien en louer un.

Lors de l’achat du véhicule, il est important de s’assurer que : 

  • La carte grise indique une homologation VASP (Véhicule Automoteur Spécialement Aménagé pour le transport des Personnes). 
  • Le camion est homologué à la DREAL (service de mines) et répond à toutes les normes de sécurité.
  • La norme NFS 56200 doit être respectée, elle a pour objet de réduire les risques d’incendie et d’asphyxie. Il s’agit par exemple de placer la bouteille de gaz à l'extérieur du camion.

L'équipement dans le camion

Parmi les équipements obligatoires dans le camion, il faut prévoir :

  • Un lave-mains 
  • Une réserve d’eau potable
  • Un extincteur 
  • Un frigidaire
  • Un groupe électrogène pour l’alimentation en électricité
  • Un plan de travail pour la préparation des pizzas
  • Un four pour la cuisson des pizzas

En dehors du camion, au domicile, il est faut prévoir un lieu de stockage pour conserver les aliments au frais et un espace pour préparer à l’avance les pâtes à pizza.

 

Se constituer une clientèle 

Une fois toutes ces démarches effectuées et le camion prêt à être utilisé, il reste à fidéliser sa clientèle au fur et à mesure. Il est préférable pour ce faire de se placer toujours au même endroit et de sécuriser un emplacement sur le long terme. Avoir une présence en ligne à travers la création d’un site internet ou une page professionnelle sur les réseaux sociaux et un plus pour les clients.

Ils peuvent ainsi suivre les différents emplacements du camion, choisir leur pizza en ligne et éventuellement les commander à l’avance.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.