Comment fixer ses tarifs quand on est indépendant ?

L'article en brefDans le monde des indépendants, fixer ses prix est un art mêlant étude de marché et stratégie de positionnement. Que l'on soit dans le graphisme, le conseil ou le web, les tarifs fluctuent considérablement, pouvant aller de 300 à plus de 1.000 euros par jour. Cette variabilité s'explique par plusieurs facteurs, tels que la spécialisation, les références clients, ou encore la région d'activité. Une approche par projet plutôt que par tarif horaire ou journalier peut s'avérer plus judicieuse, permettant ainsi de mieux valoriser l'expertise et le temps investi.

La fixation des prix dépasse la simple calculatrice, elle nécessite une compréhension approfondie de son marché, de sa concurrence et des attentes de ses clients. Une étude de marché rigoureuse et une stratégie de tarification réfléchie permettent de se positionner avantageusement. Les références clients et une spécialisation pointue sont des leviers pour augmenter sa valeur sur le marché. En outre, présenter une grille tarifaire, même indicative, peut faciliter les négociations, en ancrant la discussion sur des bases solides et réalistes.
Temps de lecture : 3minDernière mise à jour : 12/04/2024
Devenez freelance et créez votre entreprise gratuitement avec L-Expert-Comptable.comJe me lance !
Ecrit par Corentin GERARDComptable et consultant en création de société chez L-Expert-Comptable.com
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article certifié par
Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Image
comment-fixer-ses-tarifs-quand-on-est-independant

Devenir indépendant nécessite de fixer ses propres tarifs. Ils sont généralement horaires ou journaliers. Pour fixer des prix cohérents, il faut faire une étude de marché et trouver son positionnement concurrentiel.

Le prix est aussi fonction du coût de revient et du temps mobilisé pour une prestation type. Il peut être judicieux de fixer des prix par projet plutôt que des tarifs horaires ou journaliers.

Dans les métiers du conseil ou du Web, les prix varient de 300 à plus de 1.000 euros par jour, selon la spécialisation avancée et les références clients.

Podcast : Pour réussir son lancement en tant qu'indépendant

Comment devenir indépendant et fixer ses prix ?

Devenir indépendant signifie créer sa propre activité et travailler en indépendant. La démarche implique, comme pour toute création d’entreprise, de monter une offre et de fixer un prix de vente. Généralement, un freelance vend une prestation intellectuelle ou de conseil et propose un tarif horaire (ou journalier) multiplié par le temps mobilisé à cet effet. Cette méthode de fixation des prix doit être complétée par divers éléments de réflexions.

Les tarifs pour un indépendant en graphisme / communication

À titre d’exemple, les tarifs pour un freelance en graphisme ou dans les métiers de la communication/community management sont très variables. Ils sont généralement fixés sur une base allant de 300 euros par jour et jusqu’à plus de 1.000 euros, selon la région et les références avancées par le freelance).

Les tarifs pour un indépendant webmaster / domaines du Web

Les tarifs des freelances webmasters et des métiers du Web sont très variables. Une journée de travail peut être facturée de 300 euros au minimum et jusqu’à plus de 1 000 euros selon le domaine, la spécialisation, la région et les références.

Comment fixer ses tarifs avec une étude de marché ?

Tout entrepreneur, qu’il soit freelance ou dirigeant d’une société, se doit de réaliser une étude de marché avant de créer son activité puis tout au long de la vie de son entreprise. L’étude de marché consiste à connaître les tendances économiques sur son secteur d’activité ainsi que les comportements de l’offre (concurrence) et de la demande (clientèle cible) dans sa zone de chalandise.

Étude de la concurrence et de la clientèle

Dans ce contexte, connaître ses concurrents, la segmentation de leur offre, leurs tarifs et stratégie de prix sont indispensables pour se positionner en tant que freelance sur son marché. Il en va de même pour les habitudes de consommation des clients, leur budget, leurs attentes et le prix psychologiques (prix au-delà duquel la prestation est considérée comme trop chère).

Fixer ses tarifs par rapport au marché

En tant que freelance, la fixation des prix doit prendre en compte :

  • le prix psychologique de ses clients

  • le positionnement souhaité par rapport à la concurrence

Vous pouvez envisager de monter une offre haut de gamme par rapport à celle de vos concurrents ou, à l’inverse, sur la base d’une entrée de gamme. En fait, l’étude de marché vous permet de déterminer quel segment sera le plus judicieux à investir, au vu de la demande, de la répartition des concurrents et des parts de marché à prendre.

Les tarifs sur les plateformes pour freelances

Attention à l’étude des prix sur les plateformes de mise en relation pour freelances. Ces sites sont de plus en plus nombreux sur Internet, mais ils tirent les prix vers le bas du fait d’une forte concurrence.

Les autres critères pour fixer ses tarifs de freelance

Les références client

Les références clients jouent dans la valeur accordée à la prestation et le prix de vente. En tant que freelance, il est important d’utiliser votre site Internet pour mettre votre clientèle en avant, montrer vos réalisations via un book, etc. Certains freelances réalisent même quelques prestations gratuites auprès de clients prestigieux en échange de références et recommandations. Cette démarche augmente leur notoriété et leurs tarifs.

Une spécialisation pour monter ses prix en tant que freelance

Les freelances qui évoluent dans les métiers du conseil ont tendance à se spécialiser dans un domaine pointu de leur métier pour proposer une offre de niche au tarif plus élevé que la moyenne du secteur. L’étude de marché permet de détecter l’opportunité d’une spécialisation.

Fixer des tarifs par projet plutôt qu’un tarif horaire

Les tarifs horaires ou journaliers trouvent leurs limites dans le temps mobilisé pour réaliser une prestation. De plus, dans cette optique, plus vous travaillez vite, moins vous gagnez d’argent. Le mieux est de fixer un tarif par projet ou par prestation type.

Calculer le coût de revient

Si vous vendez un produit ou mobilisez des frais pour réaliser vos prestations, les charges directes devront être prises en compte dans la fixation du prix. Ensuite, un prévisionnel financier est important pour valider la rentabilité du modèle économique au regard :

  • des tarifs fixés

  • du temps mobilisé pour réaliser les prestations

Annoncer sa grille tarifaire (dans la mesure du possible)

Il peut être difficile pour un freelance d’annoncer des prix fixes, notamment lorsque les besoins varient fortement d’un client à l’autre. Toutefois, afficher une grille tarifaire indicative pour des prestations types permet de partir sur des bases de négociation réalistes par rapport au prix de départ.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.