Qu’est-ce qu’un acte notarié ?

L'article en brefL'acte notarié, essentiel dans le paysage juridique, représente un document d'une sécurité incontestable, rédigé et authentifié par un notaire. Il trouve son utilité dans diverses situations telles que les ventes immobilières, les donations, les testaments ou encore les contrats de mariage, certains requérants obligatoirement son intervention. Ce document officiel, daté et conservé précieusement, offre une force exécutoire et probante, rendant sa contestation particulièrement difficile. Il se distingue ainsi par son niveau élevé de sécurité juridique, garantissant la fiabilité et la pérennité des accords passés entre les parties.

La procédure de création d'un acte notarié est rigoureuse : les parties expriment leur volonté au notaire, qui la formalise dans un document lu, approuvé puis signé par elles. L'acte, authentifié par le cachet et la signature du notaire, devient quasiment incontestable. Avec des avantages tels que la difficulté de contestation, une sécurité juridique renforcée et une conservation optimale, l'acte notarié assure non seulement la protection des droits mais aussi une tranquillité d'esprit pour tous les intervenants. Ce document constitue un pilier pour la sérénité des transactions et des engagements juridiques, soulignant l'importance de l'intervention notariale dans la sécurisation des actes juridiques.
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 12/03/2024
Image
Qu’est-ce qu’un acte notarié

Ouvert à toute personne, l’acte notarié ou notarial est rédigé par un notaire. On peut en avoir recours pour un acte de vente, une donation, un testament, etc. Certains actes sont obligatoires d’être notarié comme la donation-partage et un contrat de mariage. L’acte notarié est daté, gardé en plusieurs exemplaires et dispose d'une force exécutoire. Une fois signé, il est difficile de le contester. L’acte notarié est ainsi très sécurisé juridiquement.

 

Définition de l’acte notarié et exemples

Un acte notarié est un acte juridique rédigé et signé par un notaire. On peut aussi parler d’acte notarial.

Différents types d’actes peuvent être réalisés par un notaire. C’est le cas de certains testaments , actes de ventes, promesses de vente ou d’achat, donations, contrats de mariage, etc.

 

Recours obligatoire à un notaire

Si le recours à un notaire est souvent un choix stratégique visant à assurer le respect de l’acte, il est parfois obligatoire. C’est par exemple le cas d’ un contrat de mariage, où le notaire doit intervenir afin de vérifier que les futurs époux sont bien d’accord sur le contenu du contrat. Mais c’est aussi le cas d’une donation-partage , qui ne peut être passée que devant notaire.

 

L’intérêt de l’acte notarié

Le principal intérêt est de conférer à l’acte en question date certaine. La date étant écrite en toute lettre par l’officier ministériel, elle a une valeur certaine. L’acte notarié bénéficie d’une force exécutoire donc il est possible de le faire immédiatement appliquer. L’acte notarié bénéficie également de la force probante : il constitue un niveau de preuve très élevé en cas de jugement ultérieur. Enfin, l’acte notarié est très difficile à contester car seule la procédure d’inscription de faux le permet. C’est un acte ayant un niveau de sécurité juridique important.

 

La procédure de réalisation d’un acte notarié

Les parties souhaitant recourir à un notaire se rendent à l’étude de ce dernier et lui expliquent leur volonté. Le notaire prend note de cette volonté et rédige un acte qui la reprend. Il lit cet acte en présence des parties et si celles-ci sont satisfaites de sa rédaction, le notaire leur fait signer. Il appose ensuite, en dernier, son cachet et signe l’acte. Par cette signature, il l’authentifie et atteste de sa véracité : l’acte sera alors difficilement contestable. L’acte notarié doit contenir diverses mentions obligatoires telles que la date en toutes lettres par exemple. En général, le notaire établit toutefois ce document en plusieurs exemplaires : un original qu’il ne signe pas et conserve appelé « minute ». Il établit également une ou plusieurs copies qu’il signe, appelées « grosses ». La conservation de l’original permet de lutter contre la perte, le vol ou la dégradation de l’acte.

 

Les personnes à l’origine d’un acte notarié

L’acte notarié est un acte ouvert à tous. Toute personne peut décider de faire notifier l’une de ses décisions dans un acte notarié afin de s’assurer que sa volonté est bien notée dans un document officiel et conservé en toute sécurité.

 

Les avantages de l’acte notarié

  • Difficulté de contestation : l’avantage majeur de l’acte notarié réside dans la difficulté à le contester. Étant rédigé et authentifié par un officier ministériel, seule une procédure d’inscription de faux permet de le contester mais c’est une procédure longue et difficile à faire aboutir.

  • Sécurité juridique importante : l’acte notarié confère une date certaine à l’acte, lui donne une valeur probatoire très élevée et il est conservé en sécurité dans les archives de l’étude, mais aussi de manière électronique afin d’éviter tout risque de destruction du document, notamment en cas d’incendie par exemple.

  • Information des parties : le notaire a pour rôle d’informer les parties sur les conséquences de leur engagement. Ainsi, les personnes ayant recours à un notaire consentent en toute connaissance de cause.

 

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.