BODACC : Bulletin Officiel Des Annonces Civiles et Commerciales

L'article en brefLe BODACC, acronyme de Bulletin Officiel Des Annonces Civiles et Commerciales, joue un rôle crucial dans le paysage économique français en assurant la transparence des entreprises. Ce bulletin officiel, supervisé par la DILA sous l'égide du Premier Ministre, compile des actes essentiels relatifs à la vie des sociétés et, dans certains cas, à celle des personnes physiques. En rendant publiques les différentes étapes clés des entreprises, comme les créations, modifications, ou encore les procédures collectives, le BODACC s'impose comme un outil indispensable pour garantir la clarté et l'accès à l'information commerciale et civile.

Le fonctionnement du BODACC repose sur une alimentation régulière par les greffes des tribunaux de commerce, distinguant trois publications principales : le BODACC A, B, et C, chacun ciblant des aspects spécifiques de la vie d'une entreprise ou d'une personne. Alors que la publication dans le BODACC est souvent payante, sa consultation reste ouverte et gratuite, facilitant ainsi l'accès à des informations vitales pour les acteurs économiques et le grand public. Cette dualité entre coût de publication et gratuité d'accès souligne l'engagement du BODACC à promouvoir la transparence tout en maintenant une barrière financière pour certaines annonces.
Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 12/03/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Julien PIGNONExpert-Comptable et Commissaire aux Comptes chez l’Expert-Comptable.com
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article certifié par
Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Image
bodacc

Le BODACC est un registre regroupant tous les actes relatifs à la vie des sociétés et certains actes de la vie civile. Sous la direction de la DILA, il fait l’objet de 3 publications distinctes. Si les publications en son sein sont généralement payantes (16 à 143 euros), sa consultation reste facile et totalement gratuite.

BODACC : qu’est-ce que ça signifie et quel objectif ?

Le BODACC est le Bulletin Officiel Des Annonces Civiles et Commerciales. Il s’agit d’un bulletin officiel et national qui recense de nombreux actes officiels relatifs aux sociétés. L’objectif d’un tel registre consiste à garantir la transparence des entreprises et à faire connaître clairement au public les différentes étapes de leur vie par la publication de tous les actes importants des sociétés.

BODACC : comment ça fonctionne ?

Le BODACC est un registre tenu et géré par la DILA, Direction de l’Information Légale et Administrative. Cette dernière est un organisme placé sous la direction du Premier Ministre. Contrairement aux annonces légales, obligatoires pour les actes de la vie d’une société, qui sont publiées par les dirigeants en personne, le registre qu’est le BODACC est alimenté directement par les greffes des tribunaux de commerce .

Ces derniers se chargent de la rédaction des actes, qui sont ensuite publiés lors de la publication du BODACC, qui intervient généralement de manière régulière, les mêmes jours de la semaine selon l’édition concernée.

Le BODACC fait l’objet de 3 publications différentes.

Le BODACC A contient les actes relatifs aux créations d’établissements, aux ventes ou cessions de parts , ou encore aux procédures telles que les procédures collectives, de rétablissement personnel ou d’acceptation de succession à concurrence de l’actif net. Cette publication contient à la fois des actes relatifs à la vie des sociétés et des actes relatifs à la vie des personnes physiques.

Le BODACC B contient tous les actes relatifs aux modifications et aux radiations d’établissements, donc uniquement des actes portant sur la vie des sociétés.

Le BODACC C recense les actes de dépôt des comptes annuels des sociétés.

BODACC et RCS : quels liens ?

Le BODACC reprend l’intégralité des actes enregistrés au RCS. Il contient tous les actes de la vie des sociétés alors que la plupart d’entre eux se doivent d’être mentionnés au RCS.

On retrouve dans ces deux registres les actes tels que : immatriculation, création d’établissement, vente et cessions de parts sociales ou d’actions, procédures collectives (dissolution, liquidation, redressement) mais aussi le dépôt des comptes annuels notamment. Ces actes font l’objet d’un double enregistrement.

Le BODACC peut parfois publier des actes qui ne sont pas inscrits au RCS. C’est le cas d’actes civils, donc relatifs à la vie des personnes physiques comme un avis publié en cas de rétablissement personnel (cas où l’ensemble des dettes de la personne est effacé parce qu’elle se trouve dans une situation dite de surendettement et qu’il lui est impossible de les rembourser) par exemple.

Publication au BODACC : Quel coût ?

La publication au BODACC, rendue obligatoire par la loi, est souvent payante. Dans ce cas, le coût peut aller de 16 à 143 euros selon le type d’acte publié.

Certains actes sont publiés à titre gratuit. C’est par exemple le cas des actes d’immatriculation d’une société ou encore d’un acte de radiation au RCS. Pour ce qui est de la consultation du BODACC, elle reste gratuite et accessible à tous facilement, par son site internet.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.