Comment devenir freelance informatique ? Les étapes clés

L'article en brefEmbrasser la carrière de consultant informatique indépendant ouvre la voie à une aventure entrepreneuriale riche en défis et en opportunités. En se lançant dans cette voie, l'individu prend en main sa carrière, définissant ses tarifs, prospectant sa clientèle, et bâtissant des relations contractuelles directes avec ses clients. Ce choix professionnel exige une connaissance approfondie du marché, une capacité à se vendre efficacement et une gestion rigoureuse de son activité. Les formes juridiques sous lesquelles opérer varient, offrant une flexibilité en termes de gestion fiscale et de charges sociales, mais aussi soulignant l'importance de choisir le cadre le plus adapté à ses ambitions et à sa situation.

Le marché français du freelance informatique, florissant et dynamique, représente un terrain fertile pour les entrepreneurs du secteur. Avec plus de 365 000 professionnels, dont 9 % en freelance, et un marché pesant plus de 56 milliards d’euros, les perspectives d'évolution et de succès semblent prometteuses. Néanmoins, pour s'imposer, le consultant indépendant doit non seulement maîtriser les technologies de pointe mais également exceller dans l'art de la prospection et de la négociation. Les prérequis tels que l'expérience et les qualifications spécifiques jouent un rôle crucial dans la crédibilité et la valeur perçue par les clients potentiels, soulignant l'importance d'une préparation solide et d'une offre de service bien définie pour se démarquer dans ce secteur compétitif.
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDécouvrir
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Temps de lecture : 4minDernière mise à jour : 12/04/2024
Image
freelance informatique

Devenir consultant informatique indépendant est une alternative au statut de salarié au sein d’une SSII. Vous créez votre propre activité en tant qu’indépendant et c’est à vous de prospecter des entreprises, de fixer vos tarifs et de rédiger le contrat de mission qui vous lie avec votre client.

Le statut de freelance informatique peut être exercé sous la forme juridique de l’entreprise individuelle (sous le régime du réel à l’impôt sur le revenu), en auto-entreprise ou encore en société unipersonnelle.

Vos revenus d’activité sont fonction du chiffre d’affaires réalisé, c’est-à-dire de votre capacité à prospecter des clients potentiels. Ils sont imposés dans la catégorie des Bénéfices Non Commerciaux (BNC).

Podcast : Comment devenir freelance informatique ?

Le Marché du freelance IT / informatique en France

Travailler en indépendant sur le secteur du consulting informatique fait rêver de nombreux candidats à l’entrepreneuriat. Le marché compte un plus de 365 000 professionnels, et près de 9 % d’entre eux ont fait le choix d’être freelances. Il pèse plus de 56 milliards d’euros : des belles perspectives pour ceux qui rêvent de devenir entrepreneur !

42 % des freelances informatiques ont moins de 3 ans d’expérience, 29 %, moins de 7 ans d’expérience. 71 % des freelances informatiques exercent leur activité en région parisienne, les autres sont éparpillés à Lyon, Lille, Bordeaux, Marseille et Nantes.

Les prérequis pour devenir consultant informatique indépendant 

Le consultant informatique est le pivot entre la stratégie informatique de l’entreprise et son application concrète. Vous devez donc convaincre de vos compétences pour trouver des clients et justifier vos tarifs.

En général, les consultants indépendants disposent d’un certain nombre d’années d’expérience et d’un diplôme approprié pour appuyer leur crédibilité dans le secteur. Vous pouvez aussi vous démarquer par un type de mission spécifique, une compétence que vos concurrents ne déploient pas.

Les missions du consultant informatique indépendant

Le consultant informatique est un spécialiste des nouvelles technologies de l’information et de la communication, appelées NTIC. De manière générale, il intervient dans les entreprises pour diagnostiquer leurs besoins en système d’information puis pour les conseiller dans la mise en place et la maîtrise d’un outil / logiciel / système informatique.

Il peut également se charger de l’installation de ce système dans les locaux de son client et assurer sa maintenance dans le temps. Il peut être amené à enfiler toutes sortes de casquettes : développeur, graphiste, intégrateur, designer, codeur…

Pourquoi devenir freelance informatique ?

Être consultant informatique indépendant (appelé aussi consultant informatique freelance), signifie que vous travaillez à votre compte, en tant que chef d’entreprise. 

Contrairement au consultant informatique salarié d’une SSII, c’est à vous de prospecter des nouveaux clients pour décrocher une mission, fixer vos tarifs et organiser votre emploi du temps.

Le statut de consultant informatique indépendant peut être très épanouissant pour ceux qui cherchent la liberté et l’absence de lien de subordination dans leur quotidien de travail.

Les étapes pour devenir freelance informatique

Les étapes pour devenir consultant informatique indépendant sont les mêmes que les étapes de création d’entreprise : 

  • Définir les contours de votre projet et réaliser une étude de marché et un business plan
  • Choisir parmi les formes juridiques celle qui correspond le plus à vos besoins, pour pouvoir facturer en toute légalité 
  • Trouver le financement et déterminer si vous avez droit à des aides à la création
  • Réaliser les formalités administratives de constitution d’entreprise
  • Créer des supports de communication
  • Acheter le matériel nécessaire à l’exercice de votre activité (ordinateur portable, logiciel de comptabilité...)
  • Faire de la prospection pour trouver des missions
  • Créer un modèle type de contrat pour engager vos clients...

Choisir son statut juridique pour freelance informatique 

En tant que chef d’entreprise, c’est à vous de choisir votre statut juridique ainsi que votre régime social et fiscal. Devenir travailleur autonome signifie que vous évoluez sous la forme juridique de :

  • L’entreprise individuelle, au régime du réel, à l’impôt sur le revenu (ou, sur option, à l’impôt sur les sociétés) 
  • Le régime de l’auto-entreprise. 

Dans les deux cas, vous serez considéré comme un travailleur non salarié. Vous bénéficierez donc d’une protection sociale moins étendue que les salariés, et notamment vous n’aurez pas d’assurance chômage. 

Votre revenu d’activité relève des Bénéfices Non Commerciaux (BNC), car vous réalisez de la prestation de service. Notez que la micro-entreprise présente des démarches administratives et des obligations comptables simplifiées.

Vous pouvez aussi créer une Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL) ou une société (EURL/SASU), mais dans ce dernier cas, les formalités légales seront plus lourdes (rédaction des statuts constitutifs, organisation d’assemblées générales...).

Bon à savoir : si le fait de travailler de façon indépendante vous semble encore prématuré, vous pouvez opter pour le portage salarial. À mi-chemin entre le salariat et l’indépendance, cette solution vous permet de bénéficier d’une protection sociale complète tout en étant votre propre patron.  

Le coût pour devenir freelance IT

Devenir Consultant IT indépendant a un coût qu’il convient de ne pas sous-estimer. En effet, vous devrez :

  • Acheter du matériel informatique, tant pour travailler à domicile que pour vous rendre chez vos clients ;
  • Acheter ou louer des logiciels ;
  • Louer de la place sur des serveurs ;
  • Prévoir des frais pour la constitution de votre entreprise et la communication sur votre activité…

En fonction de la structure juridique que vous aurez choisi pour devenir travailleur indépendant, vous pourrez déduire certaines charges de votre résultat.

Les aides pour devenir consultant IT indépendant

Créer son entreprise IT en bénéficiant d’aides, c’est possible ! Elles peuvent être de deux sortes :

  • L’accompagnement : qu’il s’agisse du choix de votre structure juridique ou de la validation de votre prévisionnel financier, vous avez tout intérêt à vous faire assister par un professionnel.. Un avocat, un expert-comptable ou encore une Legaltech pourront être d’une grande utilité dans ces étapes. L’expert-comptable.com se propose notamment de créer votre entreprise gratuitement avec un service 100% en ligne. Notre équipe est disponible pour répondre à vos questions pour plus d’infos.
  • Les aides financières : Acre, Arce, subventions des collectivités locales : autant de coups de pouce qui vous aideront à boucler votre budget.

Créer son entreprise de consulting IT et trouver ses premiers clients

Les débuts peuvent être difficiles, car vous devrez vous faire des références et étoffer votre un portfolio au fur et à mesure pour conquérir une nouvelle clientèle. Il existe des plateformes de mises en relation prestataires / clients, comme Malt, qui vous permettent de publier votre profil pour tenter d’obtenir des offres de mission.

Travailler en freelance, c’est aussi actionner son réseau pour trouver une mission. N’hésitez pas à contacter votre entourage pour faire connaître votre activité, participez à des évènements entre professionnels, passez un peu de temps dans les espaces de coworking…

Comment fixer le TJM d’un freelance informatique ?

C’est à vous de déterminer votre taux journalier moyen et de proposer un prix à une société cliente en fonction. Vous pourrez vous baser sur les tarifs pratiqués par vos concurrents pour vous positionner. Vos tarifs peuvent être horaires, à la mission, à l’intervention en entreprise, par abonnement... 

Vous devrez rédiger un contrat de mission mentionnant la nature de la mission, les différents types de conseils fournis, les délais, les modalités de paiement (acompte, soldes, dates et pénalités en cas de retard de paiement) ainsi que les conséquences d’un éventuel désaccord. Le contrat signé par votre client vaudra engagement de sa part.

Vous devrez également éditer une facture à l’issue de la mission, en respectant les mentions légales.

Le salaire d’un consultant freelance

Le revenu que vous dégagerez de votre activité de consultant informatique indépendant sera fonction du chiffre d’affaires que vous réaliserez. Il convient d’établir un prévisionnel financier qui vous permettra :

  • d’anticiper le volume de clientèle nécessaire pour pouvoir dégager le revenu que vous souhaitez gagner, 
  • d’évaluer le montant d’impôt et de charges sociales que vous devrez payer (qui dépendent du statut juridique, du régime fiscal et social pour lesquels vous optez). 

N’hésitez pas à vous faire accompagner par un expert-comptable dans ces démarches.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.