L'histoire de la comptabilité

Mis à jour le 06/12/2017

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la comptabilité peut prétendre être l'un des métiers les plus vieux du monde. Certains se définiront allergiques à la comptabilité, d'autres diront de la comptabilité qu'elle est trop complexe, et pourtant elle a traduit de tout temps un besoin de traçabilité des échanges. Récit...


Notes: 4 (14 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
3.642855
Moyenne: 3.6 (14 votes)

La naissance de la comptabilité : une histoire ancienne

On retrouve dans l'histoire égyptienne au 4ème millénaire avant JC des traces de comptabilité. Les prémisses de la comptabilité étaient en fait un suivi des entrées et sorties d'un compte que l'on a pu retrouver via des écritures sur de l'argile ou sur du papyrus. En fait, l'invention de la comptabilité a précédé celle de l'écriture !

Luca Pacioli entre dans l'histoire de la comptabilité

Vers le XVIème siècle, on assiste à la Renaissance de la comptabilité. On connaît les peintures de Michel-Ange à la Chapelle Sixtine, la Joconde de Léonardo Da Vinci mais on oublie souvent la comptabilité en partie double de Luca Pacioli. Le principe est simple : une écriture doit se voir dans 2 comptes comptables, l'un au crédit et l'autre au débit. Luca Pacioli explique que la méthode vénitienne de tenue des comptes s'articule autour de 3 livres de comptes, à savoir : le Journal, le Grand Livre et la Balance. Chacun ayant une fonction propre :

  • Le Journal : enregistrement chronologique
  • Le Grand Livre : enregistrement analytique
  • La Balance : fonction de vérification

On voit également à cette époque l'apparition du Compte de Résultat. En définitive, les grands principes de la comptabilité que l'on utilise actuellement dans les entreprises trouvent leurs fondements à cette époque.

A lire aussi : 10 points clef pour tenir sa comptabilité 

L'histoire de la comptabilité moderne

Même si les grands principes n'ont pas changé, la comptabilité a du s'adapter aux exigences économiques modernes. Le développement des méthodes de gestion et l'apparition d'un nouveau service dans l'organisation des entreprises appelé « contrôle de gestion » ont contribué au développement de la comptabilité analytique. La comptabilité analytique s'articule non plus autour des comptes comptables classiques, ceux du PCG (Plan Comptable Général), mais autour de « codes affaires » différents dans chaque entreprise traduisant leurs spécificités organisationnelles. Néanmoins, la tenue d'une comptabilité classique reste nécessaire pour répondre aux questions fiscales. Ensuite, la comptabilité s'adapte aux NTIC (Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication) ce qui a profondément changé le quotidien : automatisation d'écritures, centralisation de la comptabilité au sein des holdings, externalisation ou délocalisation du traitement des factures, dématérialisation,... L'histoire continue : la révolution est en route !

 En savoir plus sur la comptabilité analytique 

Optimisez vos impôts  Découvrez la défiscalisation grâce à notre livre blanc. TÉLÉCHARGER