Créer une entreprise d'import-export

L'article en brefSe lancer dans la création d'une entreprise d'import-export nécessite non seulement une bonne préparation mais aussi une connaissance approfondie du milieu international. Un aspect crucial de cette préparation est le choix judicieux du statut juridique, adapté tant aux transactions qu'aux exigences personnelles du créateur. Des options varient de l'auto-entreprise, souvent privilégiée par les intermédiaires, à des structures plus conséquentes comme la SAS ou SASU, offrant des avantages significatifs en termes de protection sociale et de gestion.

Par ailleurs, élaborer un business plan robuste est indispensable. Ce document doit non seulement détailler les prévisions financières mais aussi expliquer précisément le projet, ses défis et ses atouts sur le marché. Une telle démarche assure non seulement une structure à votre projet mais aide également à convaincre des investisseurs potentiels de la viabilité de votre entreprise. Les démarches pour obtenir les numéros nécessaires comme le TVA intracommunautaire et le numéro EORI sont aussi des étapes à ne pas négliger pour assurer le bon fonctionnement des échanges à l'international.
Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 15/04/2024
Créez votre entreprise gratuitement avec L-Expert-Comptable.comJe me lance !
Ecrit par Corentin GERARDComptable et consultant en création de société chez L-Expert-Comptable.com
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article certifié par
Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Image
créer-une-entreprise-d-import-export

La création d’une entreprise d’import-export découle le plus souvent de la constitution d’un carnet d’adresses professionnel à l’international. Difficile de s’improviser compétent en matière d’échanges internationaux sans compter une solide expérience dans le domaine.

Dans tous les cas, la création d’une entreprise d’import-export doit être bien réfléchie et minutieusement préparée. Une préparation qui doit prendre en compte tous les aspects financiers, mais aussi administratifs, et les faire coïncider. On vous fait un topo sur les questions à se poser ainsi que les démarches à réaliser !

Quel statut pour créer une entreprise d’import-export ?

Il est possible de créer son entreprise d’import-export en auto-entreprise, EI ou EIRL . Toutefois, ce statut sera le plus souvent choisi par des personnes proposant leurs services en tant qu’intermédiaires et n’ayant pas à investir dans les transactions commerciales. Ces statuts sont également privilégiés par les prestataires de services.

Généralement, les investissements ou les avances nécessaires au bon déroulement d’une activité d’import-export impliquent une création en tant que personne morale au travers de la SARL, EURL, SAS ou SASU. Cette dernière présentant de nombreux avantages puisqu’elle permet notamment au gérant de bénéficier du régime général de santé.

Dans tous les cas, le choix du statut de votre entreprise d’import-export va dépendre de votre situation personnelle et de votre positionnement sur le marché. Cette étape délicate ne doit pas être prise à la légère car elle conditionne la suite de la vie de votre société et protège votre patrimoine personnel.

En cas de doute sur le statut à choisir, nos conseillers sont là pour vous guider vers le choix le plus judicieux lors de la création de votre entreprise.

Réaliser un business plan

Pour élaborer un business plan, il faut faire la synthèse du projet de création d’entreprise d’import-export.

Ce document de première importance ne se contente pas de présenter un budget prévisionnel ou des estimations financières. 

Il va bien plus loin en retraçant le parcours (le pourquoi et le comment) du projet, en précisant les difficultés qui vont être rencontrées et les raisons qui vont faire que l’activité va fonctionner (marché, concurrence, offre...). 

Qu’il s’agisse de calculs ou d’explications, tout doit être parfaitement argumenté et se prêter à une présentation orale pleine d’assurance.

Les aides pour créer une entreprise d’import-export

En tant que créateur d'entreprise il est probable que vous puissiez bénéficier d'aides à la création de votre entreprise. 

Voici toutes les aides à la création d’une entreprise : Quelles aides financières pour créer mon entreprise ?

Créer une entreprise d’import-export sans apport

La création d’une entreprise d’import-export n’exige pas d’apport spécifique. Toutefois les assurances et le paiement des taxes pour lesquelles l’entreprise doit parfois faire l’avance créent un besoin financier quasi immédiat au démarrage.

Peut-on créer une entreprise d’import-export sans diplôme ?

Il est possible de créer une entreprise d’import-export sans diplôme particulier. En revanche, la maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères est plus que souhaitable. Tout comme une connaissance parfaite des règles du commerce international.

Les spécificités de l'activité

La création d’une entreprise d’import-export exige des démarches spécifiques afin de pouvoir pratiquer.

L’entreprise doit tout d’abord obtenir un numéro de TVA intracommunautaire. En effet, tous les pays, même à l’échelle européenne, ne pratiquent pas le même taux de TVA ce qui engendre un calcul de la part des services des impôts.

Pour des prestations de services vendues dans les pays de l’U.E., il vous faut remplir chaque mois une DES, déclaration européenne de service.

Pour commercer plus largement à l’international, il faut s’inscrire dans la base communautaire des opérateurs économiques et obtenir le numéro EORI (Economics Registration and Identification).

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.