Comment devenir consultant indépendant en stratégie ?

Mis à jour le 15/10/21

Le consultant en stratégie est un partenaire incontournable des entreprises ainsi que des investisseurs qui ont le souhait d’optimiser leur croissance sur une vision à long terme. Il doit sans cesse s’adapter aux enjeux du secteur sur lequel porte sa mission. Le consultant a une capacité d’adaptation aux besoins spécifiques de ses clients, il est un professionnel du conseil qui connaît une activité très stimulante et riche en défis.


Le secteur d’activité du consulting étant très en vogue ces dernières années (une croissance à plus de 10% en 2017 et 2018), c’est donc sans surprise que nombre de jeunes diplômés des écoles de commerce et d’ingénierie cherchent à convoiter un poste de consultant en stratégie, soit au sein d’un cabinet de conseil, soit en tant que consultant indépendant en créant sa propre structure de conseil.

Sommaire

Le métier de consultant en stratégie

 

Les missions de consultant en stratégie

 

La principale mission du consultant en stratégie est de définir un plan de bataille permettant à la direction d’une entreprise d’atteindre des objectifs à la fois réalistes, ciblés et chiffrés. Ces objectifs peuvent avoir pour but de définir un meilleur positionnement face à la concurrence, à augmenter la marge bénéficiaire, à mettre en avant de nouveaux produits ou services, ou encore d’optimiser toute la partie organisationnelle de la structure.

 

Pour faire simple, le consultant a une mission de conseil pour aider les dirigeants d’entreprises à résoudre les différentes problématiques auxquelles ils sont confrontés dans leurs activités.

 

 

Le consultant en stratégie doit se tenir informé en permanence des évolutions du marché pour ainsi s’adapter sans arrêt à de nouveaux segments, et de pouvoir conseiller au mieux les entreprises qui font appel à son expertise de conseil. En effet, les entreprises faisant appel à un consultant souhaitent que celui-ci mette à profit toute son expertise quant au secteur concerné.

 

 

Bien que ce soit le consultant qui soit seul garant des optimisations proposées au corps décisionnaire, il travaille très souvent en équipe avec divers membres de l’entreprise comme le comptable ou le gestionnaire des coûts par exemple, ainsi qu’avec d’autres intervenants extérieurs tels qu’un auditeur ou un chef de projet.

 

Les qualités et compétences techniques des consultants indépendants

  • Compétences en management des organisations

  • Bonne maîtrise de l’anglais, et de toute autre langue étrangère afin de pouvoir traiter avec des groupes internationaux

  • Capacité d’adaptation pour faire face à toutes les situations

  • Sens de l’organisation, ordonné

  • Grand sens de l’écoute afin de prendre en compte chaque besoin

  • Capacité d’analyse

  • Aisance relationnelle

  • Force de proposition

  • Rigoureux

  • Réactivité

  • Sens critique

  • Être synthétique pour exposer des idées claires et précises aux clients

Les clients des consultants en stratégie

Les clients du consultant en stratégie sont majoritairement des grands groupes français et internationaux issus de tous les secteurs d’activités, mais également des fonds d’investissements ainsi que des directeurs d’entreprises rencontrant des problématiques à résoudre.

 

Le cursus de formation du consultant en stratégie

 

Pour pouvoir exercer le métier de consultant en stratégie, il est recommandé voire nécessaire d’obtenir un diplôme de niveau Bac +5 d’une école de commerce ou d’une école d’ingénieurs, comme les Mines, ECP, Polytechnique ou encore Sciences Po.

 

Il est également possible de se spécialiser en réalisant un Master en stratégie, conseil et organisation, ou d’intégrer une formation complémentaire telle que le MBA (Master of Business Administration) lorsque l’étudiant est spécialisé dans un secteur d’activité bien précis.

 

 

Exercer le métier de consultant en stratégie

 

 

Le statut du consultant en stratégie

 

Le consultant en stratégie peut faire le choix de rejoindre un cabinet de conseil, ou être directement employé par un grand groupe qui a pour objectif d’optimiser ses différentes filiales ou ses fonds d’investissement.

 

 

Il est également possible d’exercer le métier de consultant en tant que libéral, ou de créer son propre cabinet de conseil.

 

 

 

Si vous choisissez de devenir consultant indépendant et d’ainsi devenir votre propre patron, plusieurs options s’offrent à vous :

 

  • Le portage salarial

  • La micro-entreprise

  • L’EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée)

  • L’EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée)

  • La SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle)

 

Vous connaissez sans doute les 4 derniers points, mais le premier est un peu plus vague pour beaucoup de personnes, alors de quoi s’agit-il ? Nous avons un article dédié à ce sujet si cela vous intéresse.

 

 

Beaucoup de possibilités, donc, pour se lancer dans l’aventure du consultant en stratégie indépendant ! Beaucoup d’informations également quant aux diverses façons d’y parvenir. Tout ça est sans doute très confus pour vous si vous hésitez entre ces différents choix. Mais pas d’inquiétude ! Notre cabinet d’expertise-comptable en ligne est là pour vous aider à prendre la meilleure décision pour votre activité, et la cerise sur le gâteau ? Nous vous offrons la création d’entreprise !

 

 

Retrouvez toutes les aides disponibles pour exercer en tant que consultant en stratégie libéral en lisant notre article : Quelles aides financières pour créer mon entreprise ?

 

La carrière avant de se lancer en indépendant

Le consultant en stratégie démarre sa carrière en tant que junior, l’importance d’apprendre les ficelles du métier sur le terrain est de mise. Il est souvent conseillé d’avoir une expérience en cabinet avant de se mettre à son compte, pour avoir une véritable expertise à revendre.

 

L’intégration d’un grand cabinet de conseil peut sembler ouvrir une carrière prometteuse grâce à ses différents collaborateurs reconnus, mais le consultant junior aura plus de difficulté à y trouver sa place et à avoir l’opportunité d’y faire ses preuves. Choisir un cabinet plus modeste pourra être bénéfique pour le professionnel débutant en l’aidant à accéder à davantage de responsabilités, et à grimper les échelons plus rapidement.

 

 

Le consultant junior peut, après quelques années, en général entre 3 et 5 ans d’expérience, devenir consultant senior, avec toutes les responsabilités et tous les avantages que cela incombe.

 

 

Au fil des années, et afin d’être le plus visible possible dans ce milieu, le consultant en stratégie va devoir se spécialiser, voire s’hyperspécialiser dans un secteur d’activité précis afin de devenir un référent dans son domaine, et d’y être reconnu en tant que véritable expert.

 

 

Le salaire du consultant en stratégie

 

En cabinet, selon l’expérience du consultant et son lieu d’exercice, l’activité de consulting peut rapporter entre 2 500€ et 5 000€ brut par mois. Le salaire moyen d’un consultant junior est de 2 500€ bruts mensuels.

Si vous vous lancez en tant que consultant indépendant en stratégie, ce sera effectivement à vous de fixer vos propres taux en fonction de votre niveau d’expertise et des prix pratiqués sur le marché. N’hésitez pas à aller voir ce que proposent les autres consultants pour avoir une idée de la réalité du marché. Votre taux journalier moyen sera de toute façon amené à beaucoup évoluer suite à votre lancement.

 

Les différentes raisons de faire du conseil en stratégie en étant indépendant

 

 

Vous pourriez tout à fait vous demander pourquoi est-il intéressant d’exercer le métier de consultant en stratégie en tant qu’indépendant. En devenant indépendant, vous devenez aussi votre propre patron, ce qui signifie que pour faire simple, vous organisez votre emploi du temps comme vous le souhaitez. Si vous ne voulez pas travailler le mercredi après-midi pour vous occuper de vos enfants, que vous avez un rendez-vous médical en urgence, ou que vous souhaitez partir en vacances, vous n’avez de comptes à rendre à personne. Vous êtes le seul maître de vos actes, ce qui peut effectivement vous libérer du temps pour votre vie familiale ou vos loisirs. Flexibilité et responsabilités.

 

 

Pour résumer, vous bénéficiez d’une plus grande liberté d’organisation. Si toutefois votre objectif n’est pas de vous libérer du temps libre, mais d’augmenter votre rémunération, c’est également possible puisque vous décidez vous-même des heures que vous accordez à votre activité de conseil, et donc de votre rémunération.

 

 

Être indépendant sera également un atout auprès de vos clients et prospects, car vous êtes bien plus flexible et disponible pour vos clients que ne pourraient l’être des consultants en cabinets de conseil qui doivent en principe respecter des horaires fixes.

 

Les démarches juridiques du passage au statut d’indépendant

Si vous voulez plus d’informations sur les démarches et les étapes de création d’entreprise pour devenir consultant indépendant, cet article dédié sera fait pour vous.

 
Image
laurie-merle-expert-comptable

Laurie MERLE

Accompagnement des freelances en création d'entreprise et comptabilité chez L-Expert-Comptable.com

Laurie aide les entrepreurs à prendre leur envol, tout ça avec un accompagnent tout en douceur.