Devenir consultant en marketing

Mis à jour le 04/07/2018

Si vous avez un minimum de connaissances en marketing, vous pouvez décider de vous lancer dans votre propre affaire en devenant consultant. Vous travaillerez de manière indépendante pour des entreprises qui feront appel à vos services marketing. Vous fixez librement vos tarifs et vous êtes plus libre dans l’établissement de vos horaires. Il faudra effectuer les démarches administratives avant d’exercer : statut juridique, immatriculation, etc. Et, pour que votre société soit pérenne, vous devrez être investi à 100%.


Notes: 5 (1 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
5
Moyenne: 5 (1 vote)

Consultant en marketing, qu’est-ce que c’est ?

Le consultant en marketing est une activité qui offre une prestation de conseil à ses clients.

Il a pour objectifs de fournir des stratégies commerciales et de vente, d’analyser les possibilités de vente d’un produit ou d’un type de produits qu’une entreprise souhaite mettre sur le marché.

Il est aussi en charge d’établir des plans de lancement pour de nouveaux produits.

Le consultant peut remplir toutes les tâches que lui confie l’entreprise bénéficiant de ses services et qui entrent dans le cadre de ses attributions.

Consultant en marketing, comment ça fonctionne ?

Une entreprise qui lance un nouveau produit peut faire appel aux services d’un consultant pour que celui-ci l’aide à mettre en œuvre des stratégies et des techniques de vente.

Le consultant en marketing lui propose alors ses services à des prix fixés par lui-même. Le consultant s’adapte au marché et aux prix moyens applicables dans son domaine d’activité au moment concerné. En général, les prix sont journaliers ou forfaitaires.

Le consultant n’a aucun lien de subordination au sein de l’entreprise qui l’emploie. Il est son propre employeur et l’entreprise qui utilise ses services ne rémunère que la prestation de services, en aucun cas elle ne lui verse de salaire. Le consultant en marketing est une profession freelance .

Consultant en marketing, quelle réglementation ?

L’activité de consultant en marketing est une activité non réglementée. Aucun diplôme n’est nécessaire pour se lancer dans cette activité, aucune expérience particulière n’est exigée.

Dans les faits, il est conseillé d’être titulaire d’un diplôme en marketing avant de se lancer dans une telle activité. Une première expérience en tant que salarié d’une entreprise peut aussi être un point fort. Il est également recommandé que vous ayez certaines compétences telles que :

  • Des connaissances assez pointues en marketing

  • Une aisance à l’oral

  • Une capacité de synthèse et d’analyse

  • La maîtrise d’une langue étrangère

Consultant en marketing, quel statut juridique adopter ?

L’activité de consultant se fait de manière indépendante.

Pour exercer, vous avez le choix entre différents statuts : auto-entreprise, entreprise individuelle ou société commerciale.

Dans la plupart des cas, les consultants optent pour la Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle (SASU) ou l’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL) .

Toutefois, aucune obligation ne s’impose à vous, il vous est possible de vous associer avec d’autres personnes et de créer une société commerciale à plusieurs associés.

Pour savoir quelle forme juridique vous convient le mieux, différents critères sont à prendre en compte. Par exemple, si vous optez pour la SASU, vous serez assimilé à un salarié avec des fiches de paie, un régime de protection sociale habituel et vous serez Président de la société. Dans le cas où vous décidez d’opter pour l’EURL, vous serez travailleur non salarié , sans fiche de paie et vous serez gérant de la société.

Consultant en marketing, quelles formalités ?

Si vous souhaitez ouvrir votre société commerciale (EURL, SASU, SAS, SARL) afin d’exercer l’activité de consultant en marketing, il vous faut faire immatriculer la société.

Pour cela, il vous faut accomplir certaines démarches :

  • Vous devez rédiger ou faire rédiger les statuts de cette société comprenant l’objet social de la société, la forme juridique de la société, l’identité, l’adresse du siège, etc..

  • Vous devez publier une annonce légale. Celle-ci reprend les informations importantes de la société : dénomination sociale, adresse du siège, objet social, identité et adresse du dirigeant. Elle fait l’objet d’une publication dans un journal d’annonces légales . Elle permet de porter la création de l’entreprise à la connaissance des tiers.

  • Vous devez envoyer un dossier complet de demande d’immatriculation au greffe concerné. Ce dossier doit contenir divers documents : statuts, formulaire MO, déclaration de non-condamnation, déclaration de bénéficiaires effectifs, annonce légale… Une fois ce dossier reçu par le greffe et réputé complet, le greffe peut traiter votre demande d’immatriculation. Lorsque l’étude du dossier est aboutie, le greffe vous délivre un Kbis avec un numéro SIREN. Votre société est immatriculée et elle a une véritable existence juridique.

Pour vous aider dans toutes ces formalités, vous pouvez prendre contact avec notre cabinet L-expert-comptable.com .

Consultant en marketing : quels avantages, quels inconvénients ?

Les avantages

Exercer en tant que consultant en marketing ne vous demande aucun investissement financier particulier. Vous n’avez pas besoin d’un local commercial puisque vous pouvez exercer depuis votre domicile. Il n’est pas utile d’avoir un capital social très élevé puisque le capital social minimal en SASU et en EURL est de seulement un euro.

Vous pourrez effectuer les horaires de travail que vous souhaitez puisque vous êtes votre propre employeur. Vous pouvez adapter vos horaires de travail en fonction de votre planning. Attention, cela doit être fait dans la limite du raisonnable, vous devez travailler un minimum d’heures si vous souhaitez tirer de votre activité des revenus suffisants. A vous de faire vos calculs en fonction de vos prix et des revenus que vous souhaitez vous dégager.

Un autre atout de l’activité de consultant réside dans l’absence de lien de subordination. En tant que consultant vous n’êtes en aucun cas salarié de l’entreprise à laquelle vous proposez vos services.

Le dernier avantage non négligeable consiste pour vous dans la liberté de fixation des prix. Vous êtes vous-même décisionnaire sur ce point et vous fixez vos propres tarifs. Il vous appartient de prendre connaissance des prix moyens pratiqués dans votre domaine, dans votre région car vous devez à la fois vous dégager des revenus suffisants et être compétitifs.

Les inconvénients

Les salaires peuvent être moins élevés que vous le pensez.

Il faut parfois beaucoup travailler pour obtenir des revenus suffisants, et encore plus lors du lancement de votre société. Le rapport quantité de travail/revenus peut être parfois décevant lors de vos débuts, il est important de ne pas se décourager.

Enfin, il faut que vous preniez en compte le fait qu’en tant que consultant, vous n’avez pas le pouvoir de décision. Ce dernier appartient à la société à laquelle vous offrez vos services. Ce sont vos clients qui ont la décision finale.

 

Audrey