Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités pour  vous! JE ME LANCE

La masse salariale : définition, calcul et analyse

Mis à jour le 20/04/2018

L’INSEE définit la masse salariale comme la somme des rémunérations brutes versée par entreprise à ses salariés au cours d’un exercice. Cette donnée est utilisée en interne, pour piloter l’entreprise et plus exactement pour connaître le poids de son effectif sur son chiffre d’affaires. La masse salariale est aussi calculée pour l’acquittement de certaines taxes ou pour effectuer des statistiques sectorielles. La masse salariale est calculée à partir des rémunérations brutes et des primes versées au cours d’un exercice, en excluant les cotisations patronales. Certains experts utilisent toutefois d’autres critères pour évaluer leurs ratios en interne. La masse salariale comptable, par exemple, prend en compte les cotisations patronales alors que la masse salariale budgétaire tient compte des indemnités de licenciement.


L-Expert-Comptable.com Confiez-nous votre compta pour 99€ ht / mois, tout compris ! Je me lance

La masse salariale : définition de l’INSEE et utilité

L’INSEE définit la masse salariale comme « le cumul des rémunérations brutes des salariés de l’établissement ». Il s’agit du total des rémunérations brutes et des primes versées à tous les salariés d’une entreprise (ou d’un établissement pour les grands comptes). Les avantages en nature n’entrent pas dans la masse salariale.

L’utilité de la masse salariale

La masse salariale est utilisée pour des calculs statistiques tels que la détermination du système d’information « Clap » (Connaissance locale de l’appareil productif), pour des statistiques sectorielles ou régionales et pour l’acquittement de certaines taxes (taxe d’apprentissage, contribution pour la formation professionnelle, taxe sur les salaires ...).

La notion de masse salariale est utilisée aussi bien dans le secteur public que privé.

Le calcul de la masse salariale

Le calcul de la masse salariale correspond à l’addition de tous les traitements et salaires bruts versés au cours de l’exercice comptable, y compris les primes.

Masse salariale pour une année = total des rémunérations brutes + primes

Le calcul de la masse salariale à destination de l’administration fiscale ne tient pas compte des cotisations patronales. Des méthodes complémentaires sont généralement utilisées par les experts et les dirigeants :

  • la masse salariale comptable est calculée en tenant compte des cotisations patronales et des congés payés. Cette donnée est utilisée en interne, comme ratio de pilotage de l’entreprise

  • La masse salariale budgétaire est calculée en tenant compte, cette fois-ci, des indemnités de licenciement (sans les cotisations patronales). Là encore, cette donnée est utilisée en interne pour mieux piloter l’entreprise, notamment pour anticiper les budgets (provisions)

Calculer le taux de masse salariale

Connaître le poids de la masse salariale par rapport au chiffre d’affaires de l’entreprise est important. Cette donnée permet :

  • de comparer sa masse salariale par rapport ratio moyen évalué sur son secteur d’activité (donnée sectorielle disponible auprès des fédérations, branches, associations de professionnels)

  • de mieux visualiser son modèle économique

  • de développer sa stratégie à long terme : objectifs de chiffre d’affaires, embauches...

Le calcul du taux de masse salariale par rapport au chiffre d’affaires est le suivant :

(Masse salariale de l’exercice / Chiffre d’affaires hors taxes de l’exercice) * 100

La gestion des rémunérations et la masse salariale

Le montant de la masse salariale dépend du nombre de salariés et de la grille des salaires. Il convient de bien gérer ces rémunérations, car elles peuvent représenter la grande majorité des dépenses effectuées par l’entreprise, jusqu’à 80 %.

Le poids de la masse salariale pour l’entreprise

Une rémunération brute versée à un employé engendre le paiement de cotisations patronales pour l’entreprise, dont le taux varie selon le statut (cadre, employé) et le montant du salaire. De manière générale, les cotisations patronales sont environ égales à 45 % du salaire brut.

Les salaires comptent aussi les primes, l’épargne salariale et les majorations diverses.

Fixer une rémunération

Une bonne rémunération est une rémunération :

  • qui est intéressante pour le salarié compte tenu du chiffre d’affaires réalisé par la société

  • qui est adaptée au marché sur lequel l’entreprise évolue

  • qui est éventuellement flexible sur une partie du revenu du salarié pour le motiver et veiller à la bonne réalisation du travail

  • qui est égal aux autres salaires versés au reste de l’effectif, à poste, âge et ancienneté équivalents

Le pilotage de la masse salariale

Piloter la masse salariale, c’est-à-dire piloter les salaires, consiste à trouver un équilibre entre trois contraintes :

  • fixer une grille de salaires motivante pour les effectifs

  • fixer une grille de salaires rentable pour l’entreprise

  • embaucher le bon nombre de salariés pour que la charge de travail soit normale

La gestion de la masse salariale combine ainsi des critères de gestion financière et de gestion des ressources humaines.

Confiez-nous votre comptabilité pour 80€ / mois  Une offre 100% en ligne & sans engagement. Nos équipes s’occupent de tout pour  vous !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (5 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
4
Moyenne: 4 (5 votes)