Créer une entreprise de dépannage automobile

Mis à jour le 19/02/2018

Créer une entreprise de dépannage automobile consiste à intervenir pour des particuliers lors de véhicules accidentés ou immobilisés. Ces interventions nécessitent d’étudier plusieurs points importants. De nombreux frais sont à prévoir au moment du lancement : achat d’un véhicule, matériels de signalisation etc. Il est recommandé d’obtenir le permis C1 poid lourd et de vous renseigner auprès de votre préfet pour intervenir sur la région où vous effectuerez vos prestations. La réalisation d’un business plan et une étude de marché sont deux étapes importantes pour savoir si le projet est fiable.


Notes: 0 (0 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.

Les démarches administratives

Les démarches à suivre pour créer votre entreprise de dépannage automobile vont être les mêmes qui si vous créez tout statut d'auto-entrepreneur dans une activité commerciale.

Si vous envisagez que votre chiffre d’affaires prévisionnel soit inférieur à 85 000 €, il est conseillé de créer votre entreprise sous forme :

- d’EI, si vous prévoyez de ne pas avoir de salarié, ni de futur associé.

- d’EIRL, si vous prévoyez de ne pas avoir de salarié, ni de futur associé et que vous n’avez pas de résidence principale.

Si vous envisagez que votre chiffre d’affaires prévisionnel soit compris entre 85 000 € et 240 000 €, nous vous recommandons de créer votre entreprise sous forme :

- d’EURL, si vous prévoyez de ne pas vous associer.

- de SASU, si vous envisagez de faire entrer des actionnaires dans votre entreprise.

Si vous envisagez un chiffre d’affaires prévisionnel entre 240 000 € et 790 000 €, nous vous préconisons de créer votre entreprise sous forme :

-de SARL, si vous prévoyez de vous associer en nombre limité ;

-de SAS, si vous avez plus de 2 actionnaires.

Dans le cas où vous prévoyez de réaliser un chiffre d’affaires supérieur à 1 million d’euros avec de lourds investissements et une introduction possible en bourse, nous vous conseillons la SA.

Quels coûts lors de la création d'une entreprise de dépannage automobile ?

La création d’une entreprise de dépannage automobile nécessite des investissements principalement dans l'achat de matériel. Il faudra prendre en compte dans votre budget :

  • Le véhicule de dépannage

  • La signalisation du véhicule (sirène, gyrophare, rampe lumineuse...)

  • Les outils de remorquage (Dolly remorque, treuil électrique, câbles...)

  • Rampe de chargement (sangle de remorquage, booster de démarrage)

Il est nécessaire de bien budgétiser ces investissements dans le matériel car ils impactent le plan de financement initial de votre projet.

Quelles aides pour ouvrir son entreprise de dépannage automobile?

Afin de financer votre projet de création d'entreprise de dépannage, il vous faudra étudier les différentes solutions de financement qui s'offrent à vous. En France, il existe plusieurs organismes d'aide au financement de la création d'entreprise. Selon votre situation, vous pourrez envoyer un dossier de demande d'aide à :

L'ACCRE : (Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’Entreprise). Cette aide existe pour tous les créateurs ou repreneurs d’entreprise mais elle a été aménagée pour les auto-entrepreneurs. C'est une exonération partielle et progressive sur 3 ans de l’ensemble des charges sociales. Cette aide proposée par le Pôle Emploi permet au demandeur d'emploi désireux de créer ou reprendre une entreprise déjà existante de bénéficier d'un soutien financier, en percevant 45% du montant des allocations chômage restant dû.

Une fois la demande validée, le versement de l'ACCRE se fait en deux temps :

  1. La première moitié après l'obtention de l'ACCRE

  2. La deuxième et dernière moitié six mois après la date de création de l'entreprise.

Créer une entreprise de dépannage automobile sans apports ?

Si vous optez pour créer votre entreprise sous forme d'EI, d'EIRL ou de micro-entreprise, il n'est pas nécessaire d'apporter un capital social. Pour ce qui est des statuts d'EURL, de SAS et de SASU, il n'y a pas non plus de minimum imposé concernant les apports lors de la création de votre entreprise de dépannage.

Néanmoins cette activité particulière, liée à l'automobile, ne permet que rarement de commencer sans financements. Il vous faut prévoir l'achat de matériel, ainsi que du véhicule de remorquage, de la constitution d'un stock de pièces détachées, et de l'équipement de vos locaux.

Bon à savoir :

L'achat de pièces pour réparer un véhicule se fait en TTC et, le régime de l'auto entreprise ne récupère pas la TVA payée. Il ne permet pas non plus de déduire de son chiffre d'affaires les frais inhérents à son activité ou les investissements effectués.

Si vous achetez des voitures pour votre activité, vous ne pourrez ni déduire l'achat, ni les frais inhérents (carte grise, plaques, etc.). Si vous achetez du matériel pour travailler, vous ne pourrez pas déduire de votre chiffre d'affaires ces investissements.

Peut-on ouvrir une entreprise de dépannage automobile sans diplôme ?

Il est possible d'ouvrir son entreprise de dépannage automobile sans diplôme à conditions d'avoir plusieurs années d'expérience dans le métier.

Etre titulaire :

  • CAP maintenance des véhicules automobiles, options : Véhicules particuliers, véhicules industriels

  • Bac professionnel : maintenance des véhicules automobiles, option voitures particulières ou véhicules industriels

  • CAP Conducteur Routier

Les qualifications requises pour la création de ce genre d’entreprise demandent une connaissance de base en tant que garagiste ou dépanneur. Aussi, la prévention en sécurité routière ainsi qu'un diplôme en secourisme routier, font partie des formations qui vous aideront à démarrer votre activité dans le dépannage automobile.

De plus une expérience professionnelle de 3 années effectives, acquises en tant que dirigeant d'entreprise, de travailleur indépendant ou de salarié dans l'exercice d'un métier de l'automobile.

Il est aussi nécessaire d’avoir le Permis de conduire et d’obtenir le Permis C1 qui permet de conduire des véhicules dont le PTAC est supérieur à 3,5 tonnes et inférieur ou égale à 7,5 tonnes. Si vous êtes titulaire de l’examen du Code de la Route depuis moins de 5 ans, il ne sera pas nécessaire de repasser l’examen. Dans le cas contraire, il faudra alors le repasser avant d'entamer la formation de conduite.

Attention la durée du Permis C1 dépend de votre âge :

Durée de validité du Permis C1 en fonction de l’âge

Age du conducteur

Durée de validité

Moins de 55 ans

5 ans

DE 55 ans à 60 ans

5 ans ou jusqu’à la date d’anniversaire des 60 ans

De 60 à 76 ans

2 ans ou jusqu’à la date d’anniversaire des 76 ans

Plus de 76 ans

1 an

 

 

Si vous utilisez ce permis dans le cadre de votre activité professionnel, il faudra vous soumettre à une visite médical pour son renouvellement. Cette demande est à faire avant l’expiration du délai de validité. Il est possible de faire une demande depuis le site en ligne de l’ ANTS

Les spécificités de l'activité ?

Il existe plusieurs démarches bien spécifiques à l'activité de dépannage automobile, les voici :

Concernant le dépannage et le remorquage de véhicules :

Sur autoroute et routes express, il est nécessaire d'obtenir un agrément des pouvoirs publics et pratiquer les prix fixés par arrêté ministériel .

Dans tous les cas, il est obligatoire d'afficher dans la cabine de votre véhicule d'intervention les tarifs TTC et leurs conditions d'application.

Il est obligatoire de remettre une facture au client pour toute somme supérieure à 25 €. Cette note est établie en double exemplaire (l'original est remis au consommateur).

Tout professionnel du dépannage désirant prendre part au dépannage sur le réseau routier du département dans lequel il exerce, devra présenter son dossier de candidature auprès du préfet du département par l'intermédiaire de l'organisation syndicale professionnelle.

Vous serez en contact régulier avec les sociétés d'assurance et d'assistance. En tant que dépanneur, en contrat avec la société d'assurance, vous devrez respecter certaines clauses, comme le temps d'intervention, la prestation, la prise en charge des occupants du véhicule ou leur accueil dans ses locaux.