Définition et comptabilisation d’un rabais

L'article en brefLe concept de rabais agit comme un outil stratégique pour les entreprises désireuses de stimuler les ventes, fidéliser la clientèle ou écouler les stocks excédentaires. L'article démystifie cette notion en définissant le rabais comme une réduction commerciale accordée postérieurement à la vente, souvent utilisée pour rectifier le prix de vente en cas d'erreur ou pour répondre à une insatisfaction client. Cette approche tarifaire peut s'avérer cruciale pour maintenir des relations commerciales saines et compétitives, en offrant une flexibilité et une adaptabilité dans la politique de prix.

Au-delà de la définition, l'article plonge dans les aspects techniques de la comptabilisation des rabais, une étape indispensable pour assurer la précision des états financiers. Il explique comment ces réductions doivent être enregistrées dans les livres comptables, en soulignant l'importance de distinguer les rabais des remises et ristournes, pour une représentation fidèle de la performance économique de l'entreprise.
Déléguez votre comptabilité !En savoir plus !
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Temps de lecture : 1minDernière mise à jour : 12/03/2024
Image
qu'est ce qu'un rabais

Le rabais est une diminution du prix de vente lorsqu’un produit présente un défaut de qualité ou une déficience en matière de service rendu. A ne pas confondre avec la ristourne (diminution du prix accordée au client sur un montant global des ventes), la remise (réduction du prix accordée lors d’opérations promotionnelles) et l’escompte (réduction financière accordée en cas de paiement anticipé). Le rabais apparaît dans la tenue de la comptabilité du client et du fournisseur.

La définition d'un rabais

Un rabais est une diminution du prix de vente, afin de prendre en considération un défaut de qualité du produit vendu (défectuosité, choc...) ou une déficience en matière de service rendu (retard de livraison...)

Il se distingue :

  • des ristournes, soit une réduction de prix accordée sur le montant global des ventes réalisées avec un même client pendant une période déterminée

  • des remises, constituant une réduction de prix accordée au client lorsque certains critères sont remplis (client réalisant un certain nombre d'achats sur une période déterminée, opération promotionnelle temporaire...)

  • des escomptes, soit des réductions financières accordées en cas de paiement anticipé

Les rabais sont accordés au moment de la facturation ou sous forme d'avoir sur la prochaine commande. Le client est tenu de faire une réclamation afin d'obtenir une réduction du prix originel.

La comptabilisation des rabais

Au niveau du client

Le rabais accordé lors de la facturation n'apparaît pas en comptabilité. Il vient diminuer les montants mentionnés en comptabilité notamment en cases 607 (achat de marchandises), 44566 ( TVA déductible ) ou 401 (fournisseur).

Le rabais intervenant après la facturation est constaté par une facture d'avoir qui atteste de la créance du fournisseur.

Le client devra effectuer les opérations suivantes afin de comptabiliser cet avoir :

  • débiter le compte 401 fournisseurs

  • créditer le compte 609 remise rabais ristourne obtenus sur achat

  • créditer le compte 44566 TVA déductible sur ABS

Au niveau du fournisseur

Si le rabais est intégré à la facture, il conviendra de réduire les sommes figurant en compte 411 (client), 707 (vente de marchandises) ou 44571 (TVA collectée).

La facture d'avoir sera comptabilisée comme suit au niveau du fournisseur :

  • compte 709 remise rabais ristourne accordés par l'entreprise débité

  • compte 44571 TVA collectée débité

  • compte 411 clients crédité

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.