Commercial export : métier, salaire, formation, diplômes

L'article en brefLe commercial export joue un rôle clé en vendant des produits ou services sur le marché international. Il développe et entretient un portefeuille de clients étrangers, souvent en se déplaçant pour établir et renforcer les relations. Ses missions incluent la présentation d'argumentaires de vente adaptés à chaque culture et la conclusion de ventes. De retour en France, il assure le suivi des commandes et rapporte les informations essentielles à sa hiérarchie.

Pour réussir, le commercial export doit posséder des compétences variées : adaptation culturelle, maîtrise des techniques de vente internationales, connaissance approfondie des produits, et une excellente maîtrise des langues étrangères. La formation nécessaire va du BTS commerce international au Master professionnel, bien qu'une formation en vente combinée à des compétences linguistiques soit également pertinente. Les opportunités de carrière sont nombreuses, allant d'assistant export à chef de zone export ou directeur des ventes à l'export, avec la possibilité d'expatriation dans les filiales étrangères.
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 24/06/2024
Image
créer-une-entreprise-d-import-export

Le rôle du commercial export

Le commercial export vend des produits ou des services sur le marché international.

Il constitue un portefeuille de clients étrangers, ou hérite de celui déjà créé par l'entreprise. Dans tous les cas, il met tout en œuvre pour le développer tout en fidélisant les clients actuels.

Le commercial export se déplace souvent, parfois pour une simple prise de contact. Il peut enchaîner des tournées où il passe davantage de temps dans les avions que sur la terre ferme.

Après avoir présenté son argumentaire, le commercial export fait son possible pour conclure la vente.

De retour en France, il fait remonter les informations à la hiérarchie, et veille à ce que les commandes soient honorées en temps et en heure.

 

Les missions du commercial export

Le commercial export représente l'image de son entreprise, mais aussi de son pays d'origine :

  • création d'un portefeuille de clients à l'international

  • étude approfondie des marchés et des besoins de chaque pays

  • analyse de la concurrence

  • démarchage de nouveaux prospects

  • déplacement dans les pays concernés

  • mise en place d'un argumentaire de vente adapté à chaque culture

  • synthèse du relationnel engagé et propositions d'améliorations à apporter

 

Les compétences pour devenir commercial export

Le commercial export a l'esprit ouvert, mais reste concentré sur sa mission qu'est la vente :

  • être capable de s'adapter aux différentes cultures, et donc aux différentes règles de la négociation

  • accepter des déplacements fréquents et parfois longs

  • maîtriser les techniques de vente à l'international

  • connaître parfaitement la gamme de produits qui est commercialisée

  • parler une ou plusieurs langues étrangères (l'anglais technique et commercial doit être maîtrisé sur le bout des doigts)

  • savoir utiliser les outils de gestion informatique, ainsi que les solutions de communication

  • faire preuve d'une présentation impeccable

  • être capable de résister à la pression et de se remettre en question

 

La formation pour devenir commercial export

La formation initiale dédiée à la profession de commercial export compte un BTS et un Master professionnel. S'il est possible de décrocher un premier emploi à bac+2, le bac+5 permet évidemment d'endosser davantage de responsabilités plus rapidement :

Toutefois, avec une formation de vente ordinaire et des connaissances en langues étrangères, il est tout à fait possible de s'orienter vers un poste de commercial export :

  • Bac professionnel vente

  • BTS technico-commercial

  • BTS négociation et relation client

  • DUT techniques de commercialisation

  • Licence professionnelle commerce et distribution

  • Licence professionnelle commercialisation de produits et services

  • Licence professionnelle technico-commercial

 

Le salaire du commercial export

Le commercial export débutant gagne en moyenne 2 083€ brut par mois et reçoit, en plus, des primes sur ses ventes.

 

Le lieu de travail du commercial export

Bien évidemment, le commercial export passe beaucoup de temps à l'étranger. Il rencontre tous ses partenaires (clients et fournisseurs), visite éventuellement des sites de production, et transforme sa chambre d'hôtel en véritable bureau pour mettre en place en temps réel des stratégies de vente ou de négociation.

Il travaille pour de grandes entreprises industrielles ou de commerce international. A son bureau de rattachement, il partage son temps entre son service où il définit les meilleures stratégies de vente à appliquer, et le siège de la direction à qui il fait remonter les informations.

 

La carrière du commercial export

Le candidat qui débute a de grandes chances de décrocher un poste d'assistant export basé sur le territoire français. Depuis le siège de l'entreprise, il fait le lien entre le commercial en déplacement et le service des ventes. Il remplit des fonctions de base, mais apprend le métier en observant son mentor. Puis, il l'accompagne dans ses voyages jusqu'à être capable de réaliser seul des ventes.

Après quelques années d'expérience en tant que commercial export confirmé, il peut viser un poste de chef de zone export, ou directeur des ventes à l'export. Il peut aussi opter pour l'expatriation si son employeur dispose de filiales à l'étranger.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.