Comment créer une entreprise de prestation informatique ?

Mis à jour le 04/07/2018

Pour devenir prestataire informatique indépendant, vous devrez analyser la concurrence dans votre zone géographique d’intervention pour identifier un positionnement qui vous démarque (spécialisation métier) et fixer vos tarifs. Vous devrez encadrer la relation client avec un contrat de prestation informatique dont le modèle devra idéalement être rédigé par un expert (clause d’arbitrage, cas de force majeurs à anticiper, responsabilités de chacun...). Il existe plusieurs types de contrats de prestation informatique : contrat de maintenance, contrat d’outsourcing, contrat d’intégration... Pour devenir prestataire informatique indépendant, vous devrez vous immatriculer au Centre de Formalité des Entreprises (CFE) de la Chambre des Métiers. Attention au stage de préparation à l’installation d’une activité de prestation de service qui coûte environ 200 euros. Les frais d’immatriculation pour devenir prestataire informatique indépendant vont de 0 (pour un auto-entrepreneur) à 250 euros (pour une société : EURL/SARL, SASU/SAS).


Notes: 3 (2 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
3
Moyenne: 3 (2 votes)

La prestation de service informatique

Avec l’avènement du Web et l’utilisation massive des nouvelles technologies, le secteur de la prestation de service informatique n’est pas prêt de connaître la crise. Par définition, le prestataire en informatique a pour métier d’installer les outils informatiques au sein d’une entreprise, éventuellement à assurer le transfert d’un outil à l’autre (comprenant les transferts de bases de données) puis à en assurer la maintenance et la sécurité au long terme. Si vous maîtrisez ce cœur de métier, devenir prestataire en informatique est judicieux, car vous intervenez pour une prestation ciblée, mais aussi au long cours avec vos clients. Vous assurez ainsi un fonds de roulement.

Devenir prestataire de service indépendant

Pour devenir prestataire de service indépendant en informatique, plusieurs étapes sont à aborder.

L’étude de marché : trouver des clients pour vos prestations informatiques

Vous devrez d’abord identifier le potentiel marché dans votre zone géographique d’intervention. Comptabilisez le nombre de concurrents, leur spécialisation (logiciel spécifique, prestation informatique ciblée), leurs tarifs. L’objectif est de trouver un positionnement qui vous différencie de la concurrence informatique. Analysez également les besoins clients : attentes, budget, critiques émises par la clientèle concernant le secteur de la prestation informatique...

Monter le projet de prestation informatique

Vous devrez ensuite construire votre offre de service : vos différentes prestations / formules / abonnements / tarifs... Le marché de la prestation informatique est relativement concurrentiel ; l’idéal est donc d’identifier une spécialisation ou une connaissance spécifique, adaptée aux attentes clients et que vous pourrez valoriser dans votre communication. Vous devrez également réaliser un business plan pour anticiper les dépenses mensuelles auxquelles vous devrez faire face : loyer dans un bureau, frais de déplacement, frais de communication, assurance responsabilité civile professionnelle (RC Pro), achat de matériel... Vous pourrez alors envisager le chiffre d’affaires minimum que vous devrez réaliser pour couvrir vos charges puis vous rémunérer.

Attention à la trésorerie !

Les débuts peuvent être financièrement difficiles, car vous devrez trouver des clients. Préparez plusieurs mois sans entrée d’argent. Si vous êtes indemnisé à Pôle Emploi, n’hésitez pas à solliciter votre conseiller pour envisager les solutions de maintien partiel de vos Allocations de Retour à l’Emploi (ARE). Mettez en avant vos références clients et vos travaux antérieurs, vos spécialisations pour vous faire un nom le plus vite possible dans le milieu de la prestation informatique.

Le contrat de prestataire de service en informatique

En tant que prestataire informatique indépendant, vous devrez border le relationnel avec vos clients au moyen d’un contrat de prestation de service informatique. Il existe plusieurs types de contrats dans le domaine ; contrat de maintenance, contrat d’intégration de logiciels, contrat de développement d’un logiciel personnalisé, contrat d’outsourcing (externalisation de votre système informatique)...
Il est recommandé de rédiger un modèle de contrat type avec l’aide d’un expert-comptable pour envisager toutes les possibilités de litige et leurs moyens de règlement : cas de force majeur, clause d’arbitrage ou encore si vous êtes amené à entrer librement dans l’entreprise, par exemple, le fait de mentionner qui a les clés, qui est responsable...

Le statut prestataire de service en informatique

De nombreux prestataires de services démarrent en auto-entreprise, car les modalités de fonctionnement de ce régime sont simplifiées (obligations comptables allégées, formalités d’immatriculation gratuite, modalités de calcul et de paiement des charges sociales simplifiées). Ce régime n’est pas forcément adapté à tous les profils, particulièrement si vous envisagez de grosses dépenses (embauches, loyer...) ou des investissements conséquents, car vos charges professionnelles ne seront pas déductibles et vous ne récupérez pas la TVA sur les investissements. Vous pouvez également créer une entreprise individuelle au régime du réel à l’impôt sur le revenu, une EIRL (Entreprises Individuelle à Responsabilité Limitée) ou une société (SARL/EURL, SASU/SAS). Vous devrez réaliser des simulations juridiques, sociales et fiscales pour chaque statut et choisir celui qui optimise votre fiscalité et protège le mieux votre patrimoine personnel. N’hésitez pas à vous faire accompagner par un expert-comptable.

Les formalités de création d’une entreprise de prestation informatique

Pour devenir prestataire informatique indépendant, vous devrez vous rendre au Centre de Formalité des Entreprises (CFE) de la Chambre des Métiers dont relève votre entreprise. Vous devrez par ailleurs réaliser le stage de Préparation à l’Installation (SPI) pour les métiers de l’artisanat et de la prestation de service. Le coût des formalités pour devenir prestataire informatique indépendant :

  • comptez environ 250 euros pour le SPI,
  • de 0 à 250 euros selon le statut juridique choisi (0 euro pour une auto-entreprise et 250 euros pour une société).

Si vous créez une société, n’oubliez pas d’ajouter les frais :

  • de rédaction des statuts,
  • de publication d’un avis de constitution dans un Journal d’Annonces Légales - JAL (tarif facturé au nombre de lettres et de mots).
New call-to-action