Les tickets restaurant en 2018

L'article en brefLes tickets restaurant, remis par l'employeur, sont des moyens de paiement utilisables en restaurant et en magasin d'alimentation. En 2018, la valeur de ces tickets est libre, mais pour bénéficier d'une exonération fiscale maximale de 5,43€, leur montant doit se situer entre 9,05€ et 10,86€. Par exemple, un ticket de 10€ peut être cofinancé par l'employeur à hauteur de 50 à 60%, soit entre 5€ et 6€, avec une exonération plafonnée à 5,43€ par titre.

Les entreprises peuvent instaurer des tickets restaurant dès qu'elles emploient au moins un salarié, remplissant ainsi leur obligation de fournir un espace de restauration. Le financement de ces titres est partagé entre employeur et salarié, l'employeur participant à hauteur de 50 à 60%. Les tickets sont des avantages sociaux distribués équitablement à tous les salariés et peuvent être émis sous forme matérialisée. Ils sont acceptés jusqu'à une valeur de 19€ par jour et sont valables toute l'année d'émission plus les deux premiers mois de l'année suivante.
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Temps de lecture : 1minDernière mise à jour : 04/06/2024
Image
Les tickets restaurant en 2018

Les tickets restaurant en 2018

Le ticket restaurant est un support de paiement remis par l’employeur ou le gestionnaire à ses collaborateurs pour contribuer à leurs repas. Ils peuvent être utilisés en restaurant et en magasin d'alimentation.

Montants des tickets restaurants

La valeur des titres restaurants est libre. En revanche, l'exonération maximale dont peut bénéficier l'employeur est de 5,43€ lorsque la valeur ticket restaurant se situe entre 9,05 € et 10,86€, sachant que cette exonération est de 50 à 60 % de la valeur nominale du titre.

Exemple : le ticket restaurant est de 10€. La partie du titre payée par l'entreprise peut être de :

5 euros : 10 euros x 50 %
6 euros : 10 euros x 60 %. Dans ce cas, l'exonération de cotisations sociales de l'entreprise est ramenée à la valeur limite : 5,43 euros par ticket restaurant

Le régime juridique des tickets restaurants

Une entreprise peut mettre en place les tickets restaurant lorsqu’elle emploie au moins 1 salarié. Elle peut recourir à ceux-ci pour remplir son obligation de mettre à disposition de ses salariés un local approprié affecté à la restauration quotidienne.

Le cofinancement des tickets restaurant est obligatoire entre employeur et salarié, la participation du premier étant comprise entre 50 et 60% afin que les exonérations de charges sociales puissent s’appliquer. 
Ces titres constituent des avantages sociaux, ainsi ils doivent être accordés de manière égalitaire à tous les salariés.

Ceux-ci peuvent être émis et utilisés sous forme matérialisée (carte à code barre, carte à puce…).

Les enseignes de la grande distribution et les restaurateurs ne peuvent pas accepter les tickets restaurant au-delà d’une valeur de 19 euros.
Ils peuvent être utilisés durant toute l’année de validité indiquée ainsi qu’au cours des mois de janvier et de février de l’année suivante.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.