Le retour sur investissement

Mis à jour le 29/06/21

Le retour sur investissement est un quotient qui a pour objectif de calculer le pourcentage de gain à attendre d’un investissement par rapport à la mise de départ.

La formule générale du retour sur investissement est : (gains – coûts de l’investissement)/ coûts de l’investissement. La durée de rentabilité est le temps nécessaire pour que la mise de départ puisse être récupérée (retour sur investissement égal à zéro).

Calculer le ROI permet une conversions et une compréhension des différentes stratégies : Stratégie marketing, Satisfaction client et des KPI. On parle alors de ROI marketing.

Mais plus souvent le ROI est utilisé pour voir le capital investi et le retour réel sur investissement et non uniquement la marge brute . Pour un Investissement rapide comme du locatif le ROI est une méthode de calcul que vous devez effectuer.

Le retour sur investissement : définition

Le retour sur investissement (RSI), qu’on appelle aussi ROI en anglais (Return on Investment), est un indicateur financier qui permet de mesurer et de comparer le rendement d’un investissement. De manière générale, le retour sur investissement se base sur le calcul suivant : ratio des bénéfices de l’investissement / coût de l'investissement.

Autrement dit, le retour sur investissement est un indicateur essentiel pour mettre en comparaison différents investissements réalisés. Il permet de mesurer le rendement d’un investissement lorsqu’on prend en compte les sommes investies et l’argent qui a été gagné ou perdu.

Bien que le paramètre temps n'intervienne pas de façon évidente dans la formule, les sommes gagnées ou perdues sont considérées sur une période annuelle. On parle alors de rendement annuel

Aussi, le retour sur investissement est également un indicateur essentiel pour choisir entre plusieurs projets et déterminer celui qui rapportera le plus d’argent par rapport aux sommes initiales investies.

L’objectif du retour sur investissement est de savoir si un investissement est efficace et rentable. Il est vrai qu’à plus ou moins court terme, un investissement doit être source de gain afin qu’il puisse être rentable. Cependant, nous allons expliquer quelles sont ses autres fonctionnalités et à qui servent-ils.

 

 

Le retour sur investissement : à quoi sert-il et à qui ?

 

 

Le retour sur investissement peut être calculé dans deux cadres différents :

  1. Du côté des investisseurs lorsqu’ils ont un choix à faire entre différents produits ou investissements financiers. L’investisseur prendra en compte le retour sur investissement, ainsi que d’autres indicateurs comme par exemple le risque.

  2. Au sein d’une entreprise, dans le cas d’un choix entre différents projets. L’entreprise pourra déterminer notamment à partir de retours sur investissement les produits ou projets les plus rentables.

 

Calculer le retour sur investissement a pour principaux objectifs d’analyser les performances et d’aider à la prise de décision. En effet, lorsqu’on connaît le retour sur investissement d’une action, il sera plus facile d'aiguiller vos choix d'investissement afin de sélectionner celui ou ceux qui sera/seront le(s) plus rentable(s) par la suite. Ainsi, vous pourrez réorienter votre stratégie en renforçant certains investissements ou à l’inverse, en les supprimant. On cherche ici à maximiser le taux de rendement et à garantir une profitabilité à l’entreprise avec de bons ratios.

 

Cet indicateur touche au capital humain car il a pour but de favoriser les projets de l'entreprise. La communication du RSI peut se faire via une communication sur les réseaux sociaux en utilisant la branche de marketing-communication afin qu’il y ait un rapide retour sur investissement. Les médias peuvent être d’une aide utile pour une avancée plus performante de cette stratégie digitale.

Attention, cet indicateur peut toutefois présenter certaines limites. Pour cause, il s’avère que le RSI ne prend pas en compte les autres bénéfices (notamment l’amélioration de la satisfaction client) et se base uniquement sur des données purement financières et économiques.

 

Quand utiliser le RSI ?

 

 

 

Les investisseurs font usage du retour sur investissement pour sélectionner un projet parmi plusieurs. Avoir un retour sur investissement permet d’offrir une base de comparaison et il permet également de mesurer a posteriori la rentabilité des sommes investies.

 

 

On peut ainsi le considérer comme un KPI. Ce KPI trouve toute son importance dans le fait de mesurer la performance des actions marketing, notamment pour le marketing digital :

  • RSI d’une campagne adwords, d’inbound marketing.

  • RSI marketing d’une opération de leads (prise en compte de KPIs intermédiaires tels que les coûts d’acquisition, le taux de transformation ou encore le taux de conversion pour permettre ensuite de calculer le retour sur investissement).

  • RSI d’une campagne d’e-mailing

  • RSI d’une campagne de communication (dépenses publicitaires comparées au bénéfices faits).

L’objectif est de déterminer si la campagne a été rentable et d’étudier les points à améliorer pour une performance plus solide.

Grâce à ces exemples, on distingue bien les deux fonctions principales de l’indicateur :

  • l’aide à la décision (sur des bases prévisionnelles)

  • l’analyse de performance

 

Le retour sur investissement immobilier

 

Il est courant de se demander :

  • Est-il intéressant d'acheter pour louer ?

  • Est-il intéressant d'acheter pour revendre quelques années plus tard ?

  • Est-il intéressant d'acheter pour revendre, rénover puis revendre ?

La spéculation immobilière est le sujet du retour sur investissement. Dans notre cas, l'investissement correspondant à l'achat du bien. Les gains futurs seront soit les loyers à venir ou la somme perçue à la revente de l'appartement (ou les deux...). Un tableau excel assez simple permet alors de lister dans le temps (mettons chaque mois en colonnes) :

Investissement initial : X €.

Temps :

Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Revenus :

1000

1000

1000

1000

1000

1000

Coûts :

0

0

500

0

0

1500

Le retour sur investissement représentera : la somme des revenus - la somme des coûts.

Dans le cas de l'immobilier spécifiquement, il faudra (et c'est là que la tâche est difficile) pouvoir valoriser la prise de valeur du bien dans le futur. Si j'achète aujourd'hui à 150 000 €, combien pourrais-je espérer revendre mon bien dans 10 ans ? D'ici là combien mon prêt m'aura coûté en intérêt ? Il n'y a pas de réponse mathématique à ce sujet, il s'agit de comportement et tendances du marché, les spécialistes de l'immobilier ont une idée de son évolution même si des surprises peuvent exister.

L'installation d'une ligne de TGV entre Bordeaux et Paris en 2017 pourrait sensiblement augmenter l'attractivité de la ville de Bordeaux (et donc augmenter la demande en logements) ce qui pourrait entraîner un effet "pénurie" et donc augmenter la valeur des biens immobiliers. Le calcul du retour sur investissement est ici un outil de mesure, l'essence même de l'opération est en réalité un pari sur le marché. C'est bien à cela que la finance s'emploie : coller un outil de mesure de la performance à des opérations de la vie du business.

 

Comment calculer le retour sur investissement ?

 

La formule suivante permet de calculer le retour sur investissement en pourcentage très facilement :

Retour sur investissement (%) =

(gain de l’investissement – coût de l’investissement) / coût de l’investissement.

Attention, la méthode de calcul du retour sur investissement ne prend pas en compte le risque de chaque projet. Un RSI nettement plus élevé sur un projet peut aussi cacher un taux de risque beaucoup plus grand. Ce sera donc à l’investisseur de faire un arbitrage entre rentabilité potentielle et risque encouru.

Dans le cas d'investissements de long terme il peut être utile d'utiliser un coefficient d'actualisation des flux (1 € en 2010 n'aura pas la même valeur qu'en 2100). Il existe en finances une méthode plus précise (et complexe) nommée : la valeur nette présente (ou Net Present Value en anglais).

Attention, si le ROI est positif, vous pouvez conclure que vous avez réalisé un investissement rentable.

Aussi votre expert-comptable est votre meilleur allié pour piloter votre activité au quotidien. Nous vous conseillons alors de faire appel à son expertise afin de vous accompagner dans le suivi de vos indicateurs financiers. Il possède les clés de performance dont vous avez besoin.

Calculer son retour sur investissement est donc très important afin de définir les objectifs primordiaux de l’entreprise. Le temps passé à calculer votre budget d’investissement et à mesurer l’investissement est crucial.

 

Le retour sur investissement : exemples

 

 

Prenons un exemple concret de calcul de retour sur investissement :

 

Un projet demande un investissement de 10 000 euros (mettons acheter un véhicule afin de travailler en tant que taxi). Le gain apporté par ce projet est de 11 200 euros (le chiffre d'affaires généré par les courses effectuées sur une période).

Pour cette période, le réel retour sur investissement de ce projet sera donc: (11200 - 10000) / 10000 = 12%.

Enfin prenons un deuxième exemple pour bien comprendre:

Pour un investissement dont le coût est de 10 000 euros et qui rapporte un gain de 15 000 euros, le retour sur investissement est égal à (15000-10000) / 10 000 soit égal à 50%.

 

 

Pour conclure, le terme «retour sur investissement» peut donc s'effrayer de premier abord mais c'est un outil très simple finalement. Il permet de quantifier les gains et une réduction des coûts.

 

Faire votre retour sur investissement grâce au calcul de rentabilité est donc un bon moyen de mesurer l'efficacité de l'investissement et ainsi de mesurer les bénéfices afin d'être rentable au maximum sur les pièces d'investissement.

Le RSI vous permet donc d'être serein pour votre capital investi car vous connaissez la rentabilité de cette action. Enfin, avoir un excellent retour sur investissement favorise l’investissement et donc de pouvoir développer des projets pertinents voire acquérir une cible telle qu’un nouveau client. Les nouveaux clients ont de bonnes impressions sur l'entreprise et celle-ci gagnera en notoriété.

Vous pouvez retrouver d'autres méthodes de calcul du RSI qui parlent du retour sur le marketing avec affichage dynamique, taux de clic, campagne publicitaire, nouveaux clients, prospects. Pour faire simple, vous pouvez constituer vos propres critères de RSI au niveau marketing.

 

 

 

A propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir plus