Pourquoi investir dans une entreprise ?

Mis à jour le 23/11/22
Sommaire

    Les raisons d’investir dans une entreprise sont multiples mais rarement philanthropes. La volonté de Bill Gates d’aller vers un « capitalisme philanthropique » en invitant les milliardaires à donner la moitié de leur fortune à des causes humanitaires, sociales ou environnementales, est loin d’être la norme.

    En effet, malgré une prise de conscience dans certains pays riches qui peuvent se payer le luxe d’être « environmentally friendly » ou d’agir en faveur du développement durable, c’est souvent la calculatrice qui parle.

    C’est donc aux États de favoriser l’investissement des porteurs plus modestes vers les entreprises d’avenir.

    En France, l’héritage rural encore très profond se traduit par un taux d’épargne plus élevé que nos voisins. En définitive, les Français ont gardé les réflexes d’autrefois. La terre et le bas de laine sont devenus l’immobilier et l’épargne. Pourtant, investir dans une entreprise peut s’avérer très profitable.

    Image
    Pourquoi investir dans une entreprise

    Qu’est-ce que l’investissement ?

    Définition de l’investissement

    Un investissement est une dépense immédiate servant à augmenter, sur le long terme, l. Dans une entreprise, un investissement sert à augmenter la productivité (investir dans des machines supplémentaires ou des machines plus efficaces), à gagner du temps (investir dans un logiciel d’automatisation des tâches)

     

    L’investissement reste un risque car si l’entreprise s’écroule, le montant investi dans l’entreprise perd sa valeur. Toutefois, si au contraire, l’entreprise augmente sa croissance alors le contribuable va voir son investissement gagner en rentabilité, donc il va gagner plus qu’il n’a investi. La rentabilité de cet investissement se mesure au moment où le contribuable va souhaiter vendre sa part. Il faut alors de la patience car l’investissement peut prendre de la valeur à moyen et long terme.

     

     

    Épargner ou Investir?

     

    Avoir un plan d’épargne est très répandu dans certaines cultures occidentales, que ce soit pour le logement, la retraite ou pour les jeunes sous forme de livret A.

    Il s’agit de garder une partie de son argent et de le faire fructifier avec un taux fixe, il s’agit pour les individus d’avoir une sécurité financière pour l’avenir.

    Il est possible de prendre cette partie d’argent et de la placer sous la forme d’un investissement et ainsi contribuer à la croissance économique et une possible croissance de cet partie d’argent. Il faut juste étudier le projet de l’entreprise avant d’investir pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

    Il faut voir aussi si l’entreprise utilise l’effet de levier, donc de l’investissement par endettement car si c’est réalisé de façon stratégique, les bénéficiaires sont les investisseurs, que ce soit sous formes de dividendes. Ce point doit être nuancé car ça représente un risque si les dettes sont supérieures à ce que l’entreprise a créé, elle perd de sa valeur donc celle de l’investissement aussi.

    Dans quelle entreprise, faut-il investir?

    Avant d’investir dans une entreprise, que ce soit une start-up, des Petites et Moyennes Entreprises (PME) ou encore une grande entreprise, il faut analyser comment l’entreprise fonctionne et si le projet est viable.

    Il faut étudier alors :

    • Le porteur de projet donc le chef d’entreprise, lui poser des questions sur ses motivations et sa vision du projet peuvent donner beaucoup d’informations sur la fiabilité de l’activité

    • l’étude de marché, le potentiel investisseur regarde alors s’il y a des incohérences mais aussi voir la cible du marché

    • le business plan, il est possible de voir les finances de l’entreprise, le chiffre d’affaires, le développement commercial

    • le business model, la manière pour l’entreprise de gagner de l’argent et voir si ces actions sont mises en place

    • les financements déjà acquis soit les aides ou encore s’il y a un emprunt souscrit

    Faire de l'optimisation fiscale

    Investir dans une entreprise de type PME

    Investir dans une PME, un avantage fiscal

    Investir dans une PME permet aux contribuables et aux investisseurs particuliers de bénéficier d'une réduction d'impôt correspondant autrement à une souscription au capital des PME.

    Ce qui signifie que l'entreprise compte moins de 250 employés, réalise un chiffre d'affaires annuel inférieur à 50 millions d'euros ou un bilan inférieur à 43 millions d'euros.

    Les micro-entreprises peuvent être concernées s'il y a moins de 10 salariés et chiffre d'affaires annuel inférieur à 2 millions d'euros.

     

    La réduction fiscale lors d'un investissement dans une entreprise de type PME est égale à 18 % mais a été élevée à 25 % jusqu'au 31 décembre 2021 suite aux conséquences économiques causées par la pandémie.

     

     

    Ce taux correspond au montant des versements, retenus dans la limite annuelle de 50 000 € pour les contribuables célibataires, veufs ou divorcés ou de 100 000 € pour ceux qui sont mariés ou pacsés, soumis à une imposition commune.

     

    Les conditions pour investir dans une PME

    Le contribuable doit respecter certaines conditions pour pouvoir investir comme être une personne physique souscrivant au capital d'une société non cotée ou une personne morale avec comme activité unique l'investissement dans des sociétés éligibles à la loi Madelin. Il doit avoir son domicile fiscal en France, faire des apports en numéraire, conserver les titres pendant 5 ans.

    Investir dans des FIP et le FCPI

    Définition des FIP et FCPI

    Les Fonds Communs de Placement dans l'Innovation (FCPI) et les fonds d'investissement de proximité (FIP) font partie des Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM). Ces deux fonds permettent de participer au développement de sociétés innovantes ou de PME régionales à fort potentiel de croissance.

    Ce sont des mises en commun de l'argent des investisseurs sur le marché boursier, ils peuvent ainsi entrer en bourse avec de petits sommes d'argent, le portefeuille sera diversifier pour minimiser le risque financier.

    Il existe d'autres fonds de placements comme les SICAV notamment.

     

    Il y a certains critères à respecter de la part des entreprises que ce soit le siège social devant se trouver dans l'un des pays de l'UE ou bien la Norvège ou encore l'Islande, elles ne doivent pas être cotées en bours à l 'exception de celles qui sont sur un marché réglementé ou organisé, les entreprises doivent être soumises à l'Impôt sur les Sociétés (IS).

     

     

    L'intérêt d'investir dans les FIP et FCPI

     

    L'investissement dans les FIP et FCPI va permettre aux investisseurs de bénéficier d'une réduction d'année d'après. La réduction pour les fonds est la même que pour les PME, il y a une réduction fiscale lors d'un investissement qui est égal à 18 % mais a été élevé à 25 % jusqu'au 31 décembre 2021 suite aux conséquences économiques causées par la pandémie.

     

    Investisseur plus responsable

     

    Définition de l'Investissement Socialement Responsable

     

    Qu'est-ce que l'Investissement Socialement Responsable (ISR) ? Selon l'Association française de la gestion financière, l'Investissement Socialement Responsable (ou ISR) est « un placement financier qui vise à concilier la performance économique et l'impact social et environnemental, et ce en finançant les entreprises et les entités publiques qui contribuent au développement durable quel que soit leur secteur d'activité.

     

     

    En influençant la gouvernance et le comportement des acteurs, l'ISR favorise une économie responsable » Mais investir dans une entreprise socialement responsable ne signifie pas seulement être philanthrope. C'est aussi faire un vrai pari d'avenir, celui de penser que le durable et le responsable finiront par devenir le modèle économique dominant.

     

    Des entreprises nouvelles tentent aujourd'hui de maîtriser leur « supply chain » afin de garantir au consommateur final la provenance de leur produit. On peut citer quelques exemples :

    • Veja est un fabricant de chaussures en matériaux naturels qui a permis le développement de coopératives de petits producteurs brésiliens qui peuvent aujourd'hui vivre de leur production.

     

    • Levi's Strauss, le célèbre fabricant de jeans, impose à ses fournisseurs un cahier des charges strictes qui permet de lutter contre les conditions de travail précaire ou contre le travail des enfants.

     

     

    Aujourd'hui, les dirigeants des entreprises affirment préférer travailler avec des partenaires socialement responsables, ce qui validerait l'idée que l'investissement durable peut également être rentable.

     

    Investir dans une ISR, l'avenir des placements financiers ?

    D'ailleurs, afin de changer au plus vite les résultats de surconsommation, la plupart des gouvernements mettent en place des mesures en faveur d'une économie durable telles que les niches fiscales sur le photovoltaïque. Ces investissements sociaux responsables permettent au public d'envisager les entreprises différemment. Elles pourraient ainsi prendre un attrait nouveau, plus humain et gagner encore en popularité (notamment les grandes entreprises).

     

    L'investissement participatif est un mode d'investissement simple et accessible à tout le monde, qui permet à tout un chacun de participer, avec ou sans contrepartie, aux financements de projets. Ce mode d'investissement via des plateformes internet connaît un véritable essor depuis quelques années. Cela n'est pas surprenant car des millions d'euros sont récupérés de cette façon tous les ans.

     

     

    Le crowdlending est particulièrement intéressant pour les entreprises : il consiste à prêter avec intérêt à destination des entreprises, afin de financer leur développement ou de réaliser des opérations particulières.

     

     

    L'equity crowdfunding, dans laquelle certaines plateformes ont choisi de se spécialiser, permet aux personnes intéressées d'investir au capital de start-ups qu'ils choisissent eux-mêmes. Ils deviennent de cette façon des actionnaires de ces sociétés. Les investisseurs sont donc à la fois acteurs et copropriétaires du projet, et perçoivent ainsi une partie des bénéfices et plus-values ​​réalisées par l'entreprise. Grâce à ces nouveaux modes d'investissements, l'actionnariat devient accessible à tous.

     

     
    Image
    justine-drouvot-expert-comptable

    Justine DROUVOT

    Comptable chez L-Expert-Comptable.com

    Appliquée et passionée Justine à le gout du travail bien fait, avec elle la gestion administrative peut-etre abordée de la manière la plus sereine !