Création d'entreprise, négocier avec les banques, bailleurs, fournisseurs

Mis à jour le 03/03/21

Se lancer dans un projet de création d’une entreprise engendre des coûts direct élevés et peut parfois freiner certains entrepreneurs. Afin de réduire les dépenses budgétaires, il est important d’établir un plan financier et un budget à respecter. Il faut savoir faire preuve d’audace et ne pas hésiter à négocier les dépenses fixes notamment avec la banque, le bailleur ou même les fournisseurs et analyser les aides financières disponibles.

Le processus de création d’entreprise avant de négocier avec les banques

Avant tout, organisez-vous. Créer une entreprise demande beaucoup de temps et engendre des frais importants, il est alors judicieux d’établir un business plan et de lister tous ces frais pour déterminer lesquels peuvent être réduits par le biais d’économies et de négociations. Soignez votre trésorerie et n’hésitez pas à réaliser des études de marché qui vont vous permettre d’établir un bilan prévisionnel.

Lorsque l’on crée son entreprise on doit tout d’abord choisir la forme juridique idéale, entre EURL, SARL, EIRL, SAS, micro-entreprise le choix est compliqué. On vous conseille de vous rapprocher d’un expert-comptable, il vous accompagnera lors de cette phase de création. Vous pouvez aussi vous rapprocher des chambres de commerce et d’industrie ( CCI ) ils peuvent vous conseiller dans les étapes de création de votre entreprise.

Ensuite, les premières charges à prendre en compte sont les charges principales, mais il ne faut pas négliger les charges cachées, c'est -à -dire le coût des formalités (greffe, annonce légale…) qui varient en fonction du statut juridique de l’entreprise, il faut compter également:

  • Les frais de rédaction de statut qui établissent l’ensemble des règles qui vont régir la société à l’avenir.

  • Le coût de fermeture qui trop souvent oublié: le coût de fermeture n’est pas la première notion à laquelle on pense lorsqu’on crée une entreprise, mais pensez-y ils peuvent vous éviter des mauvaises surprises

  • Le coût de l’assurance responsabilité civile professionnelle

  • Le coût du compte bancaire qui comprend les frais de carte bancaire, les frais de compte...

  • Cependant, la première année vous êtes exonéré d’impôts

Montrez que vous avez un projet économique viable!

Les négociations au moment de la création d’entreprise

Création d’entreprise : Négocier avec la banque, toujours possible

Les frais principaux tels que l’approvisionnement d’un stock de départ, l’achat de matériel de production, les premiers salaires des employés, les loyers ainsi que les coûts cachés vont engendrer un besoin de financement sans aucune recette au départ.

Les prêts bancaires sont courants et la marge de négociation peut être intéressante, alors osez. Négociez à la baisse, avec votre conseiller clientèle ou votre banquier, le taux d’emprunt en faisant jouer la concurrence et tentez de vous rapprocher du taux-zéro. Un bon business plan et un bilan prévisionnel seront également vos alliés pour montrer que vous êtes une entreprise innovante!

Les frais classiques (frais de dossier, de tenue de compte, de carte bancaire, l’accès au service en ligne et commission de découvert) peuvent être revus à la baisse, préparez votre rendez-vous à l’avance pour minimiser votre crédit bancaire.

Faites attention à l’endettement, bien qu’il soit un risque à prendre (car il peut servir d’effet de levier) il permet dans certains cas de saisir les opportunités du marché même si les moyens financiers sont manquants. Il apporte aussi des coûts supplémentaires qui ne joueront pas en votre faveur tels que des taux d'intérêts. Prenez vos précautions et déterminez vos limites notamment votre endettement maximum.

Création d’entreprise : Discuter du montant et des conditions du bail commercial

Les locaux de votre entreprise vont vous demander un effort financier considérable, mais rassurez-vous, un grand nombre d'éléments du bail sont aussi négociables. Le loyer par exemple, selon la région ou vous comptez installer vos locaux et en fonction de la demande et du prix du marché vous pouvez imposer votre offre, pensez-y.

La durée du bail est un élément à prendre en compte, il faut privilégier les baux courts, car passé un délai de 9 ans le propriétaire bénéficie du droit de modifier votre loyer à la hausse.

Au niveau organisationnel et dans l'objectif d’équilibrer votre bilan, négociez également la date d’échéance du loyer afin de conserver une trésorerie avantageuse en début de mois.

Pensez également à la possibilité d’acheter vos locaux, cela vous sera utile dans le futur et vous permettra de réaliser de véritables économies.

Création d’entreprise : Négocier le stock de départ

À la création ou reprise d’entreprise il faut constituer un stock de départ qui engendrera des coûts supplémentaires importants. Les surplus de stocks peuvent représenter un coût supplémentaire, pensez à établir des stratégies de gestion des stocks. Négocier avec les fournisseurs peut vous permettre de réduire vos charges. Si les offres proposées ne sont pas intéressantes, n'hésitez pas à vous diriger vers de nouveaux fournisseurs.

Vous pouvez discuter sur différents facteurs comme les conditions de paiements, les tarifs autour des commandes de gros et les services. Pensez aussi à assurer vos marchandises pour établir des prix fixes sur vos marchandises.

Pour cela voici quelques conseils:

  • Prenez compte que vous êtes en position de force spécialement si vous comptez faire des commandes conséquentes à haute fréquence, votre pouvoir de négociation sera plus étendu.

  • Déterminez votre prix argumentez-le et justifiez-le!

  • N'hésitez pas à faire jouer la concurrence.

  • Restez toujours polis et reconnaissant.

Création d’entreprise : Négocier les délais de paiement

Les fournisseurs ont tendance à demander un délai de paiement, dans certains cas il ne s’avèrent pas avantageux pour un entrepreneur en début d’activité de régler l’ensemble de ses dettes en même temps. Les délais de paiement se veulent stratégique, tentez de négocier avec vos fournisseurs et organisez-vous pour espacer vos paiements.

En moyenne les délais de paiement de nouvelles entreprises s'étendent entre 30 et 60 jours. Cette initiative, souvent accordée par les fournisseurs, vous permettra d’équilibrer vos finances.

Trouver des aides, pour assurer les financements et minimiser le recours à l’emprunt bancaire

Lors de la création d’une entreprise, vous allez contracter des besoins en fonds, vous avez le droit à de nombreuses aides financières publiques ou non qui seront porteur de projet. Parmis celle-çi on retrouve:

  • Les aides sociales comme l’ Accre qui vous exonère des cotisations sociales de dirigeant au moins de le temps de la première année d’exercice professionnel. Vous bénéficiez également des aides de pôle emploi s'adressant essentiellement aux allocations en les maintenant ou en les transformant en capital augmentant ainsi, avec votre apport personnel, vos fonds propres.

  • Les aides fiscales vont vous permettre de réduire vos impôts

  • Les aides financières comme les prêts d’honneur

Si votre établissement bancaire vous refuse vos conditions d’emprunts ou tout simplement votre demande de prêt, vous pouvez vous tourner vers d’autres solutions de financements. Comme par exemple la méthode de financement participatif, le crowdfunding. Vous pouvez aussi faire appel à des Business Angels pour financer la création de votre entreprise, le Business Angel est une personne physique qui vous accompagne dans la création de votre entreprise, au niveau financier mais aussi il va vous conseiller.

Minimiser vos coûts de production pour augmenter vos bénéfices dès le départ

Réduire les coûts de production ne s’arrête pas à négocier avec les fournisseurs bien d’autres stratégies basées sur l’organisation et une bonne gestion des stocks sont à saisir.

Avant tout ne négligez pas la qualité, mais n’en faites pas une priorité si vous n’en avez pas les moyens. Il est tout à fait possible de trouver des produits de qualité à prix raisonnable, informez-vous et analysez toutes les offres. L’enjeu est de trouver le bon équilibre entre qualité/prix.

Produisez en temps et en heure. N’ayez jamais de retards, ils engendreront des sur-coûts évitables si vous avec une équipe, des fournisseurs fiables et une organisation interne structurée.

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte pour réduire vos coûts de création d’entreprise: il ne faut pas avoir peur de négocier lorsque vous contractez un emprunt bancaire ou signez un bail. Pensez à toutes les options qui s’offrent à vous en termes d’aides financières, de subventions et diversifiez vos sources de financement. Les entreprises innovantes peuvent tenter leurs chances lors de concours d’innovations. Avant tout, les mots d’ordre sont l’organisation et la prévision, c’est en anticipant vos futures dépenses et en optimisant votre budget que votre entreprise tend à être florissante.


A propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir plus

Articles similaires