Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités pour  vous! JE ME LANCE

La remise gracieuse pour retard de déclaration d’impôts (IR)

Mis à jour le 15/03/2018

En cas de retard de déclaration de l’IR ou de paiement, le contribuable a la possibilité de faire une demande de remise gracieuse pour pénalités de retard. Selon l’article 170 du Code Général des Impôts, tout contribuable doit établir, chaque année, une déclaration de ses revenus de l’année précédente, même s’il n’est pas imposable. Une date limite est fixée par le ministère du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique. Si cette date n’est pas respectée des sanctions sont prévues. La demande de remise gracieuse est une lettre pour échapper à ces pénalités.


ALERTE BILAN COMPTABLE ! Notre cabinet comptable en ligne s’occupe de tout  pour vous ! Faites le choix de la sérénité ! ÇA M'INTÉRESSE !
En 2020, lancez-vous en tant que Freelance !  Notre cabinet en ligne vous conseille gratuitement et vous guide pour bien  vous lancer ! EN SAVOIR +
Envie d'un devis pour votre comptabilité ? Chez L-Expert-comptable.com c'est  gratuit !  JE VEUX UN DEVIS !
   Notre super pouvoir ? Satisfaire nos clients entrepreneurs au quotidien ! Je  veux vous connaître  4,9/5
Tiime Receipt, l'appli préférée des indépendants qui souhaitent rassembler  leurs justifs au même endroit Téléchargement gratuit

Le principe

La déclaration de l’ IR (impôt sur le revenu) est composée de différents formulaires, parmi lesquels on trouve les imprimés 2042 (déclaration générale), 2044 (déclaration de revenus fonciers) ou 2074 (déclaration de plus-values sur valeurs mobilières.

La date limite de dépôt de la déclaration de revenus est fixée par le ministère du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique. Cette date est impérative et tout contribuable qui ne la respecte pas est passible de sanctions . Il peut y échapper en écrivant une demande de remise gracieuse.

En cas de dépôt tardif d’une déclaration de revenus , le contribuable est passible d'une majoration de 10%. Cette majoration peut être portée à :

  • 20% si le contribuable dépose sa déclaration annuelle de revenus dans les trente jours qui suivent une mise en demeure.

  • 40% s’il ne la dépose pas dans les trente jours qui suivent une première mise en demeure,

  • 80% en cas de découverte d'une activité occulte.

Le contribuable doit aussi payer un intérêt de retard de 0,40% par mois calculé à partir du 1er juillet de l'année au cours de laquelle la déclaration aurait dû être déposée. Le décompte de l'intérêt de retard est arrêté soit au dernier jour du mois au cours duquel la déclaration ou l'acte a été déposé spontanément, soit au dernier jour du mois de la notification de redressement.

Les pénalités peuvent être annulées lorsque le contribuable transmet une demande de remise gracieuse à son service des impôts des particuliers.

Le modèle de demande de remise gracieuse concernant le retard déclaratif

Inspirez vous de notre modèle de lettre pour obtenir une remise gracieuse

 

Confiez-nous votre comptabilité pour 80€ / mois  Une offre 100% en ligne & sans engagement. Nos équipes s’occupent de tout pour  vous !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (28 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
2.75
Moyenne: 2.8 (28 votes)