Qu'est-ce que le « cut off » en comptabilité ?

L'article en brefLe procédé comptable du "cut off" joue un rôle clé dans l'arrêté des comptes, assurant une attribution précise et cohérente des opérations à l'exercice correspondant, particulièrement lorsque ces opérations se situent à proximité de la date de clôture. Cette méthode garantit une distinction nette entre les exercices comptables, permettant ainsi une représentation fidèle de la situation financière de l'entreprise.

En pratique, le "cut off" implique l'affectation des charges de l'exercice en cours à celui-ci, même si le paiement de ces charges intervient durant un autre exercice. Cette approche est fondamentale pour le respect des principes comptables d'exercice, offrant une vision juste et équilibrée des résultats financiers de l'entreprise, essentielle tant pour la gestion interne que pour les obligations légales et réglementaires.
Temps de lecture : 0minDernière mise à jour : 12/03/2024
Besoin d'aide dans la comptabilité de votre entreprise ?Prendre rendez-vous avec un expert-comptable
Ecrit par Pauline MARIÉAccompagnatrice de freelances en comptabilité et création d'entreprise chez L-Expert-Comptable.com
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article certifié par
Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Image
cut-off-comptabilite

Définition « cut off »

Le « cut off » est le procédé comptable utilisé lors de l'arrêté des comptes, permettant d'affecter de façon fiable et cohérente à chaque exercice les opérations dont l'exécution est proche de la date de clôture. Cela permet la séparation des exercices.

En résumé, il s'agit d'imputer toutes les charges de l'exercice N à cet exercice, même si ces charges ont été payées lors d'un autre exercice.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.