Pilotage d'entreprise : Les outils et conseils pour piloter son entreprise !

Mis à jour le 23/11/22
Sommaire
    Quels sont les éléments comptables susceptibles d'appuyer la décision du chef d'entreprise ? Comment un dirigeant peut-il s'appuyer sur la comptabilité pour le pilotage de sa société ?
    Image
    Comptabilité et pilotage d'entreprise

    Comment piloter mon entreprise ?

    Piloter correctement son entreprise revient à dire littéralement qu’il faut conduire au mieux en ayant une certaine compétence technique. Ainsi, un chef d’entreprise doit savoir établir un programme susceptible de bien positionner sa société face à la concurrence, savoir freiner dans certaines situations pour éviter l’hémorragie financière par temps de crise économique puis accélérer à nouveau lorsqu’une opportunité se présente. Ainsi, un bon chef d’entreprise sait interpréter tous les indicateurs de performance qu’il utilise ou qui sont à sa disposition pour que l’entreprise tienne la route en toutes circonstances.

    Quels sont les différents types de pilotage ?

    Système de pilotage

    Les différents types de pilotage d’une entreprise permettent de recueillir des informations capitales pour faire fonctionner correctement une entreprise. Il existe trois niveaux :

    • La stratégie permettant au chef d’entreprise de récolter des données et de les employer afin de développer des actions pertinentes
    • L’aspect prospectif permettant de savoir trier les décisions prises au niveau de la stratégie et en tirer les conséquences pour faire performer l’entreprise et corriger le tir à temps
    • Le niveau opérationnel permettant de vérifier l’efficacité de la stratégie mise en place afin d’atteindre les objectifs fixés par le chef d’entreprise.

    Quels sont les outils utiles pour piloter la performance de son entreprise ?

    Indicateurs outils de suivi et exemples

    En matière d’outils de pilotage de la performance d’une entreprise, on peut citer en premier lieu le tableau de bord. Ce tableau de bord est l’outil essentiel au chef d’entreprise pour lui permettre d’apprécier les indicateurs pouvant l’alerter comme les écarts entre l’objectif et la réalisation réelle, le prévu correspondant à cet objectif et sa réalisation. Ainsi, le tableau de bord met à disposition certains indicateurs comme :

    Grâce à ces indicateurs, le chef d’entreprise va être à même de juger du besoin de fonds de roulement qui est la différence entre les encaissements et les décaissements. Cette différence est le fonds nécessaire pour faire tourner son activité. Ainsi, le dirigeant peut adapter les ressources en fonction de l’activité. Il va aussi connaître le seuil de rentabilité permettant de déterminer le chiffre d’affaires à réaliser pour atteindre les objectifs pour trouver l’équilibre financier. Il pourra suivre aussi les impayés et relancer les créanciers pour préserver la trésorerie. Dans le même temps, ce dirigeant ne doit pas cumuler les indicateurs au risque de ne pas savoir faire le tri et de se retrouver avec un tableau de bord surchargé qui ferait perdre en efficacité. Le tableau de bord efficace est souvent automatisé et permet des outils de pilotage très ergonomiques.

    Les autres outils de pilotage important sont les outils comptables comprenant le bilan, le compte de résultat, le budget provisionnel ou les soldes intermédiaires de gestion construits à partir du compte de résultat. Ces outils sont associés à des indicateurs de gestion comme la rotation, les ratios de rentabilité et les coûts qui se trouvent sur le tableau de bord. Ce tableau donne au chef d’entreprise une excellente lecture financière de la santé de son entreprise et des choix qu’il a fait. Cette comptabilité dite analytique est un précieux outil de pilotage pour avoir une vue détaillée de l’ensemble des produits et des charges. Le dirigeant de l’entreprise ayant visionné une analyse poussée de la situation de son entreprise est à même de présenter des données totalement complètes la concernant lorsqu’il rencontre des partenaires financiers, par exemple.

    La comptabilité générale : un instrument du pilotage global

    Pour une entreprise commerciale, produire un certain nombre de documents comptables (grand livre, compte de résultat, bilan, etc.) est une obligation légale édictée par le code de commerce.

    Mais au-delà de cet aspect contraignant, la bonne tenue de comptabilité est partie prenante d'une gestion d'entreprise efficace. Sans aller jusqu'à l'élaboration de tableaux de bord complexes et souvent confus, un chef d'entreprise doit avoir à sa disposition des instruments financiers simples et facilement assimilables afin de poser les bases du pilotage de son entreprise.

    Ainsi l'ensemble des documents comptables obligatoires permettent de suivre un certain nombre d'indicateurs fondamentaux concernant la santé financière d'une entreprise. Le but de la comptabilité générale est de rendre compte d'un accroissement ou bien d'une diminution de la valeur d'une entreprise (bilan), et de sa capacité à dégager du cash (Compte de résultat).

    L'analyse de l'évolution du résultat de l'entreprise ou de son niveau d'endettement doit permettre rapidement à un dirigeant de se rendre compte si les actions entreprises au cours d'une période ont été positives.
    Le pilotage d'une entreprise par son dirigeant commence donc par un management efficace de la comptabilité générale.

    Lire l'article : Pourquoi tenir une comptabilité ?

    La comptabilité analytique : un outil de pilotage par produit.

    Suite au développement de l'étendue de l'activité d'une entreprise (multiproduits / multiservice) la gestion devient plus complexe et les éléments de la comptabilité générale sont insuffisants pour une analyse par secteur, par produit (détermination de la rentabilité de la production pour chaque produit ou gamme de produits). Le chef d'entreprise doit alors se tourner vers d'autres outils afin d'optimiser le pilotage de son entreprise. (Exemple : choisir entre deux produits).

    Dans cette optique, la comptabilité analytique consiste à affecter les éléments constitutifs du résultat global de l'entreprise (charges et produits) à des produits/gammes de produits, afin de déterminer des résultats individuels, pour un pilotage de l'entreprise par produit, et non plus générale.

    Aujourd'hui alors que l'utilisation de l'informatique est devenue courante et avec la généralisation croissante de progiciels de gestion, la comptabilité analytique n'est plus réservée seulement aux grands groupes, elle est utilisée pour le pilotage et la prise de décisions dans des entreprises commerciales de toute taille et de toute forme sociale.

    Au-delà de l'image traditionnelle qu'elle véhicule, la comptabilité d'une entreprise doit être considérée comme partie prenante du processus de décision par le dirigeant. Correctement managée et valorisée, la comptabilité doit simplifier et améliorer le pilotage de l'entreprise.

    Lire le dossier : 10 points clé pour tenir sa comptabilité

    Qu'est-ce qu'un tableau de bord ?

    Définition

    Le tableau de bord est un instrument dont se sert un chef d’entreprise pour avoir un pilotage proactif de son entreprise. Il permet de mesurer la performance de l’entreprise, de voir le chemin déjà fait et celui restant à courir pour atteindre des objectifs. Cet outil de pilotage est constitué de plusieurs indicateurs permettant d’anticiper des évolutions que le décideur peut ainsi identifier et les corriger si elles sont négatives pour la société. Ce tableau de bord est conçu dans le but d’améliorer la performance de l’entreprise.

    À quoi sert un tableau de bord ?

    Processus

    Il existe différents types de tableaux de bord comme le tableau de bord stratégique, le tableau de bord opérationnel et le tableau de bord budgétaire.

    • Le tableau de bord stratégique est aussi appelé balanced scorecard. Il est composé d’un ensemble d’indicateurs de performance servant d’outil de pilotage à long terme qui sont nommés facteurs clés de réussite
    • Le tableau de bord opérationnel permet au dirigeant d’une entreprise de suivre les plans d’actions mis en place afin de suivre les objectifs et voir s’ils sont atteints ou s’il doit être nécessaire de prendre des mesures correctives
    • Le tableau de bord budgétaire permet de mettre en évidence les écarts financiers entre les prévisions et la réalité. Il est donc essentiel pour que le chef d’entreprise en comprenne les raisons et prenne des décisions adéquates.

    Ces trois tableaux de bord ont tous deux points communs : la réalisation des objectifs et la prise de décisions adaptées à la situation du moment.

    Les qualités à avoir pour bien piloter son entreprise

    Chef d'entreprise opérationnel

    Afin de bien piloter son entreprise, un dirigeant doit être avant tout réactif, avoir l’esprit concis et réagir en souplesse. Il doit savoir adapter son management, trouver les budgets nécessaires en cas de besoin de trésorerie, s’assurer d’une bonne gestion, être compétitif face à la concurrence et mener plusieurs actions correctives si nécessaire. Il doit aussi savoir prendre les opportunités qui s’offrent à lui quand elles se présentent tout en pensant toujours qu’il doit optimiser ses résultats. In fine, c’est lui le commandant de bord de l’avion. Il doit le faire décoller doucement, le faire naviguer au-dessus des nuages et le faire atterrir en toute sécurité. Dans le même temps, ce « chef d’orchestre » doit savoir déléguer quand c’est nécessaire, être responsable et savoir communiquer. Curieux de tempérament, il doit encore rester humble et accepter l’apprentissage permanent tout en conservant avec objectivité son esprit de synthèse et sa capacité d’analyse.

    En suivant ces quelques recommandations sur le pilotage d'une entreprise, un manager saura toujours intervenir à temps dès qu'il constatera une faille ou le début d'un problème pouvant mettre en péril son entreprise. Les outils de pilotage et la bonne tenue de la comptabilité seront essentiels à la bonne santé de la société qui pourra ainsi faire face à la concurrence et remédier ainsi à toute mauvaise surprise.

    Image
    Jules-demoiseau-expert-comptable
    Jules DAMOISEAU
    Accompagne les freelances à créer leur société chez L-Expert-Comptable.com

    Si vous êtes à la recherche de réactivité, conseils ou encore d'accompagnement, tout ça avec le sourire, c'est en Jules que vous pouvez avoir confiance.