Webinar 17 Octobre à 13h30 : Création d'entreprise : quel statut juridique  choisir ?  JE M'INSCRIS !

Plan Comptable Général (PCG) : définition

Mis à jour le 13/04/2017

Le Plan Comptable Général (PCG) est un livret qui définit l’ensemble des normes comptables appliquées en France, en vertu des lois rédigées dans le Code de Commerce. Il formalise également les règles de présentation des comptes que les entreprises sont obligées de respecter via une nomenclature détaillée. Le Plan Comptable Général est un outil indispensable pour tenir sa comptabilité. Vous pouvez vous en procurer pour une quinzaine d’euros dans les librairies. 

 


L-Expert-Comptable.com Confiez-nous votre compta pour 99€ ht / mois, tout compris ! Je me lance

Le Plan Comptable Général (PCG) : définition

Le Plan Comptable Général (PCG), communément appelé « plan comptable », est un petit livret qui regroupe les lois, normes et pratique de la comptabilité en France.  

Le plan comptable définit les pratiques de la comptabilité

Plus exactement, le PCG définit l’ensemble des normes comptables appliquées en France et il formalise les règles de présentation des comptes que les entreprises sont obligées de respecter, en vertu des lois rédigées dans le Code de commerce :
-    Définition du bilan, du compte de résultat, des annexes
-    Transcription des règles comptables concernant leur tenue
-    Modalité de présentation des comptes annuels et documents de synthèse à fournir
-    Détail de la nomenclature des comptes à utiliser pour tenir sa comptabilité, notamment pour la tenue du livre journal et du grand livre (selon les articles R123-173 et suivant du Code de commerce)

La nomenclature du Plan Comptable Général (PCG)

De manière générale, la comptabilité compte 8 classes pour enregistrer les différentes écritures comptables de l’entreprise :
-    Classe 1 : comptes de capitaux
-    Classe 2 : comptes d’immobilisation
-    Classe 3 : comptes de stocks et en-cours
-    Classe 4 : comptes de tiers (clients, fournisseurs, administration fiscale, organismes sociaux, autres tiers)
-    Classe 5 : comptes financiers
-    Classe 6 : comptes de charges
-    Classe 7 : comptes de produits
-    Classe 8 : comptes spéciaux
Chaque classe est subdivisée en sous-classe pour détailler les écritures. Par exemple, le compte 40 de la classe 4 enregistre les achats fournisseurs et le compte 41 les encaissements clients. 
Autre exemple, le compte 20 de la classe 2 enregistre les immobilisations incorporelles et le compte 21 les immobilisations corporelles. Il se subdivise encore : le compte 2 182 (du compte 21 : immobilisations corporelles), par exemple, enregistre les immobilisations relatives au matériel de bureau et informatique. 

Le Plan Comptable Général pour une PME : est-ce obligatoire ?

Le Code de commerce oblige la plupart des entreprises (selon leur régime fiscal) à tenir une comptabilité basée sur un grand-livre ainsi que des journaux comptables. Ces documents servent ensuite à la réalisation des comptes annuels et ils ne doivent supporter aucune erreur, au risque d’entraîner de lourdes pénalités en cas de contrôle fiscal.  

Le grand-livre et les journaux comptables utilisent les classes du PCG

Le grand livre recueille l’ensemble des comptes dans leur ordre chronologique (classe 1, classe 2, classe 3…) qu’il s’agit de compléter au fur et à mesure des flux de l’entreprise. Ici, le PCG est un document d’appui nécessaire pour enregistrer correctement les écritures dans leur classe et sous-classe associées. 
Les journaux, quant à eux, sont fonction des opérations de l’entreprise (journal des ventes, journal des achats, de banque, de caisse...). Un journal enregistre toutes les écritures qui le concernent : immobilisations, ventes, opérations bancaires et mouvements d’espèces… Ce qui signifie qu’un journal peut recueillir plusieurs classes du Plan Comptable Général ; là encore, il ne faut pas s’emmêler les pinceaux ! 

Le Plan Comptable Général est-il obligatoire pour une entreprise ?

Non, le Plan Comptable Général n’est pas obligatoire pour une PME, mais comme vous le pouvez le constater, il est un appui indispensable pour tenir une comptabilité sans erreur. Toutes les PME qui réalisent elles-mêmes leur comptabilité s’en servent pour vérifier quelle nomenclature utiliser lorsqu’elles enregistrent une écriture dans le grand-livre et dans les journaux comptables.
En bref, ne tenez pas votre comptabilité vous-même si vous ne savez pas vous servir d’un Plan Comptable Général ; déléguez à tout prix cette mission à un expert-comptable

Où trouver un plan comptable et à quel prix

Vous pouvez vous procurer un Plan Comptable Général pour une quinzaine d’euros dans les librairies, à la FNAC et même sur Amazon. Pensez à renouveler votre achat chaque année pour rester à jour (évolution possible des normes et règles de présentation des comptes annuels). 

Confiez-nous votre comptabilité pour 80€ / mois  Une offre 100% en ligne & sans engagement. Nos équipes s’occupent de tout pour  vous !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (1 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
5
Moyenne: 5 (1 vote)
CA M'INTÉRESSE !

Confiez-nous votre compta !

On s'occupe de tout de A à Z

SANS ENGAGEMENT Nous sommes un cabinet en ligne, au service des entrepreneurs depuis 10 ans ! Notre cabinet est membre de l'Ordre des Experts-Comptables