Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités  pour vous ! Ca m'intéresse

Auto-entrepreneur: ses obligations comptables

Mis à jour le 08/06/2012

Il est important de noter que l’auto entrepreneur n’a pas d’obligations de tenir une comptabilité ni d’établir de comptes annuels. Cette absence de contrainte est également fiscale.

Il n’a également pas d’obligation de tenir le suivi d’une caisse espèces.

Les auto-entreprises dont le CA est supérieur à 18 293 € doivent établir en fin d’exercice un relevé des recettes encaissées et des dépenses payées, des dettes financières, des immobilisations et des stocks évalués de manière simplifiée.

Deux livres comptables obligatoires

Le livre des recettes de l’auto-entreprise

L’auto entrepreneur devra tenir un livre des recettes journalières en prenant soin de distinguer les encaissements par mode de règlement (Espèces et autres règlements).

Date N° de la facture Client

Nature
(prestation ou vente)

Montant

Mode d'encaissement

           

Pour les montants unitaires inférieurs à 76 €, l’auto-entrepreneur a le droit d’inscrire le montant global en fin de journée.

En cas d’activité mixte, il faudra faire attention à bien distinguer les ventes de marchandises et les prestations de services.

Dans la pratique, ce livre de recettes est primordial pour pouvoir déclarer correctement le chiffre d’affaires de votre auto-entreprise mensuel ou trimestriel aux impôts et aux organismes sociaux.

Le livre des achats de l’auto-entreprise

L’auto entrepreneur devra tenir un livre des achats, s'il réalise une activité d’achat revente, sur lequel il indiquera le détail de ses achats, le mode de règlement et la référence de la pièce :

Date Référence de la pièce Fournisseur Nature  Montant Mode de paiement
           

Que ce soit pour le livre des achats ou des recettes, toutes les pièces justificatives doivent êtres conservées excepté les frais généraux accessoires.

Conseils de gestion pour l’auto-entrepreneur

Afin de faciliter la gestion de votre auto-entreprise, nous vous conseillons d’ouvrir un compte bancaire spécifique à votre activité professionnelle afin de pouvoir isoler les mouvements bancaires personnels des mouvements professionnels.

Ces livres de comptes vont vous permettre de suivre et analyser votre activité. Vous pourrez ainsi surveiller l’évolution de votre chiffre d’affaires, de vos ratios d’achats, ou encore de votre rentabilité. Il ne faut pas vivre ces obligations comptables comme une contrainte, mais plutôt les considérer comme un outil de gestion.