Impôt sur le revenu ou Impôt sur les sociétés ? Comparatif IS vs IR

Mis à jour le 08/06/22

Comparez l'impôt sur les bénéfices dans le cas de l'impôt sur les sociétés (IS) et dans le cas de l'impôt sur le revenu (IR). Le bénéfice soumis à impôt sur les sociétés est soumis au taux de 15% jusqu’à un certain seuil et 25% sur l’excédent. Les tranches d’impôt sur le revenu s’échelonnent entre 0% et 45% mais s’appliquent à l’ensemble du revenu déclaré. La comparaison des montants d'impôts à payer ne permet pas à elle seule de déterminer quel est le mode d’imposition le plus intéressant. Certains éléments ne sont pas traités à l’IS comme à l’IR, par exemple la rémunération du dirigeant.

 

 

 

Comment utiliser ce calculateur

Ce calculateur estime le montant d'impôts à payer sur le bénéfices net d'une société dans le cas où celle-ci serait soumise à l'impôt sur les sociétés ou l'impôt sur le revenu en utilisant les barèmes d'imposition de l'année en cours. Entrez le bénéfice net de la société et validez pour connaître le montant d'IS ou d'IR et la différence entre les deux montants.

Barèmes de l'IS et de l'IR

Barème de l’impôt sur les sociétés en 2022

Barème de l’impôt sur le revenu en 2022

15% entre 0 et 38.120 €
25% au-delà de 38120 €

0% Jusqu'à 10.225 €
11 % entre 10.225 € et 26.070 €
30 % entre 26.070 € et 74.545 €
41 % entre 74 545 € et 160.336 €
45 % au-delà de 160.336 €

Bénéfice après impôt

Cette seule information ne suffit pas pour choisir l'impôt sur le revenu ou l'impôt sur les sociétés. Dans une société soumise à l'IS, si le bénéfice après impôt est mise en réserve, l'entreprise ne paie pas d'impôt supplémentaire.

En revanche, le bénéfice après impôt distribué sous forme de dividendes est soumis à l'impôt sur le revenu, de même que toute rémunération du dirigeant. Dans une société soumise à l'IR, le dirigeant est imposé sur l’ensemble du bénéfice, que celui-ci ait pris plus ou moins que le montant imposable est sans incidence sur son imposition personnelle.

Les SARL et les SAS sont soumises par défaut à l’impôt sur les sociétés, mais une option pour l’impôt sur le revenu est possible dans les 5 années suivant la création.
 

Choisir l'IR ou l'IS nécessite d'étudier de nombreux paramètres : rémunération du dirigeant, dividendes, réductions d'impôts. Nous conseillons de faire appel à un expert-comptable pour choisir un régime fiscal optimal.