Créer un cabinet de recrutement

Mis à jour le 02/09/21

Lorsqu’une entreprise souhaite pourvoir l’un de ses postes à responsabilité, elle n’a pas le droit à l’erreur. La mauvaise personne à un poste clé et c’est toute l’activité qui peut être mise en péril. Alors, pour les aider lors du processus de recrutement, les responsables des services des ressources humaines font régulièrement appel à des freelances en recrutement ou à des cabinets conseil.

Chargé de sélectionner les candidats et de les soumettre aux tests et questions qui révèleront leur vraie nature, le conseil de recrutement doit faire valoir des compétences en orientations économiques comme en psychologie.

Quel statut pour créer un cabinet de recrutement

La création d’un cabinet de recrutement peut se faire sous différents statuts. Le plus souvent, le professionnel démarre en freelance afin d’assoir son activité. Il peut alors opter pour l’auto-entreprise, l’EI ou l’EIRL , afin de garder une grande souplesse de gestion.

A noter que l’auto-entreprise ne permet pas l’emploi de salariés, contrairement à l’EI.

Dès lors qu’il souhaite faire évoluer son activité et que son CA atteint un certain seuil, l’entrepreneur peut avoir intérêt à passer à une structure plus fondamentale comme la SARL ou la SASU .

Réaliser un business plan

Le business plan d’un cabinet de recrutement a pour but de s’assurer de la rentabilité à venir de l’activité.

Il fait état des charges et des produits escomptés, ainsi que de l’orientation marketing et stratégique de l’entreprise.

Le business plan est un document incontournable pour créer des partenariats de travail ou financiers.

Les aides pour créer un cabinet de recrutement

Les aides à la création d'un cabinet de recrutement sont listées sur notre page " Quelles aides financières pour créer mon entreprise ? ".

Créer un cabinet de recrutement sans apport

La création d’un cabinet de recrutement ne demande pas d’apport obligatoire. Les besoins en matériel et en fond de roulement sont d’ailleurs très limités lorsqu’il s’agit d’une création en indépendant.

Peut-on créer un cabinet de recrutement sans diplôme ?

Il est tout à fait possible de créer un cabinet de recrutement sans diplôme, et aucune certification n’est nécessaire pour faire aboutir le projet.

Bien sûr, un parcours ou une expérience dans le monde de la gestion des ressources humaines demeurent la meilleure façon d’acquérir de solides compétences car on ne s’improvise pas expert en recrutement, et l’amateurisme est la meilleure façon de couler sa propre image.

Des certifications qualité existent également pour donner plus de crédit aux cabinets de recrutement qui peuvent s’en prévaloir :

  • ISO 9001 : conformité à un référentiel qualitatif

  • NF Service : conformité à un référentiel de services

  • OPQCM : reconnaissance par une instance professionnelle

Les spécificités de l'activité

Le cabinet de recrutement met à disposition de ses clients un ou plusieurs consultants qui vont pouvoir proposer à la direction des profils de candidats adaptés aux besoins du poste à pourvoir.

Les plus intéressants sont invités à suivre toute une procédure de recrutement qui comprend généralement trois à quatre entretiens, tous distants géographiquement afin de tester la motivation du candidat.

Tests psychologiques, questions détournées, mises en situation sont aussi de la partie.

Au terme du processus, le représentant du cabinet de recrutement est capable de proposer un candidat parfaitement habilité à remplir les missions qui vont lui être confiées.

Le cabinet en recrutement est amené à vérifier, quelques semaines après l’embauche, que la réalité du terrain lui donne bien raison.

 
Image
Sebastien-Lecoanet-expert-comptable
Sébastien LECOANET
Accompagnateur de freelances chez L’Expert-comptable.com

Sébastien accompagne les indépendants dans leur projet de création d'entreprise. Avec lui, bonne humeur, sourire et bienveillance sont toujours au rendez-vous !