Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités pour  vous! JE ME LANCE

Quels sont les pouvoirs du gérant d’une SARL ?

Mis à jour le 15/11/2017

En tant que représentant légal de la société, le gérant d’une SARL (Société à responsabilité limitée) est muni de pouvoirs vis-à-vis des associés et des tiers. Il agit au nom et pour le compte de la société. Il peut engager la responsabilité de l’entreprise à tout moment, à moins qu’il outrepasse les compétences qui lui sont attribuées. Les pouvoirs du gérant sont toutefois limités par l’objet social ou par des clauses statutaires. Dans certains cas, le gérant est autorisé à modifier les statuts. Il peut aussi établir des contrats à titre personnel avec la SARL sous certaines conditions.


Les pouvoirs du gérant : envers les associés

Les pleins pouvoirs

Le gérant d’une SARL dispose des « pleins pouvoirs ». Il est habilité à agir au nom et pour le compte de la société pour laquelle il exerce son mandat social.

Lorsque l’on parle de l’exercice des pouvoirs vis-à-vis des associés, ceux-ci sont limités par les statuts de la SARL.

Le gérant peut effectuer des actes de gestion : acte d’administration, de disposition des biens de l’entreprise, etc. Le gérant peut aussi embaucher un nouveau salarié, signer des contrats, agir en justice etc.

Les limites au principe

Les pouvoirs limités par l’objet social

L’objet social de la société est la première limite que rencontre un associé. S’il s’avère que le gérant effectue des actes en dehors du champ de l’objet social , il peut arriver qu’il engage sa responsabilité personnelle et non celle de la société (s’il contrevient à la loi par exemple).

Les associés pourront demander réparation directement au gérant s’ils sont victimes d’un préjudice et aller jusqu’à la révocation du gérant si les faits reprochés sont graves.

Les pouvoirs limités par des clauses statutaires

Les associés d’une SARL ont la possibilité de restreindre les pouvoirs du gérant directement dans les statuts de la société. Ces derniers peuvent introduire des clauses limitant les pleins pouvoirs du gérant concernant certaines décisions.

Cette limitation de pouvoir se traduit par l’accord préalable obligatoire des associés (la rémunération du gérant par exemple).

Si le gérant prend une décision importante sans l’accord des associés, il risque d’engager sa responsabilité ainsi que celle de la SARL. Les associés pourront se retourner personnellement contre le gérant.

Il est aussi interdit au gérant d’effectuer tout acte dont la compétence exclusive est réservée aux associés :

  • Augmentation de capital

  • Vente d’un fonds de commerce

  • La cession de parts sociales, etc

Les pouvoirs du gérant envers les tiers.

Les pouvoirs du gérant envers les tiers sont larges. Il est habilité à agir en toute circonstance au nom de la société. Il dispose d’un pouvoir de représentation envers les tiers (client, fournisseurs, salariés, etc).

Les tiers étant considérés de bonne foi, même si le gérant agit en dehors de son champ de compétence, c’est la responsabilité de la société qui sera engagée.

La seule limite au pouvoir d’un gérant de SARL est s’il est prouvé que le tiers avait connaissance que le gérant outrepassait ses pouvoirs ou qu’il ne pouvait pas l’ignorer compte tenu du contexte.

Toute clause statutaire qui vient limiter les pouvoirs du gérant est inopposable aux tiers. La clause ne concerne pas les tiers à la société et même si ces derniers pouvaient avoir connaissance de ce type de clause.

Lorsque la société a plusieurs gérants, leur agissement se fait séparément. Lorsqu’un gérant conteste les actes d’un autre dirigeant, ceci est sans effet vis-à-vis des tiers, à moins que ces derniers aient connaissance de la contestation.

Autres points importants

La modification des statuts

La modification des statuts d’une SARL est la compétence de l’assemblée des associés. Cependant, le gérant a le droit de modifier unilatéralement les statuts :

  • Lorsqu’il souhaite déplacer le siège social ailleurs en France (sous couvert qu’une clause dans les statuts ne l’interdit pas)

  • Lorsqu’il y a de nouvelles lois et que les statuts doivent être mis à jour

Ces décisions doivent toutefois être acceptées par les autres associés.

Les contrats conclus avec la SARL

Le gérant peut passer des contrats à titre personnel avec la SARL qu’il dirige sous couvert de certaines restrictions :

  • Il n’a pas le droit de contracter un emprunt auprès de la SARL

  • Il ne peut pas se voir consentir (par la société) un découvert en compte courant

  • La SARL ne peut pas se porter caution des engagements que le gérant a pris à titre personnel envers les tiers

Confiez-nous votre création d’entreprise  Rédaction du dossier de création & démarches, on s’occupe de tout !   Je me lance Tous les documents pour lancer votre EURL  Statuts, M0, ACCRE, TNS, ce kit rassemble tous les documents pour créer une  EURL   TÉLÉCHARGER

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (2 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
3
Moyenne: 3 (2 votes)