Juriste en droit social : métier, salaire, formation et diplômes

L'article en brefLe juriste en droit social joue un rôle central dans la gestion des relations humaines au sein des entreprises, orchestrant de l'embauche au licenciement. Chargé de la rédaction des contrats de travail et de leur ajustement via des avenants, il s'assure de la conformité des procédures de licenciement tout en protégeant les droits des salariés. Sa fonction l'amène également à collaborer étroitement avec les syndicats et à représenter l'entreprise devant les tribunaux, en faisant un pivot essentiel dans les stratégies de ressources humaines.

Pour exceller dans ce domaine, le juriste en droit social doit posséder une connaissance approfondie du droit du travail, doublée de compétences solides en rédaction contractuelle et en communication. Les formations pour accéder à cette profession sont variées, incluant des masters spécialisés et des diplômes de juriste conseil d'entreprise, préparant les candidats à des carrières dans des environnements exigeants où les besoins légaux et humains se conjuguent au quotidien. L'évolution de carrière peut mener à des postes de haute responsabilité, notamment dans de grandes entreprises ou via l'ouverture d'un cabinet juridique propre.
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 15/05/2024
Image
Juriste en droit social

Le rôle du juriste en droit social

Le juriste en droit social gère tous les aspects juridiques et légaux dans le domaine des ressources humaines d'une entreprise.

En premier lieu, il établit les contrats de travail à l'embauche de nouveaux salariés, puis s'occupe des avenants éventuels qui peuvent intervenir en cours de collaboration.

Le juriste en droit social veille à ce que les droits des salariés soient scrupuleusement respectés. Il agit aussi bien dans l'intérêt de l'individu qui doit faire valoir ses acquis sociaux, que dans celui de l'entreprise qui ne doit pas être prise à défaut dans ce domaine.

Si la direction souhaite procéder au licenciement d'un salarié, elle en réfère au service des ressources humaines qui se retourne lui-même vers le juriste en droit social. Ce dernier doit déterminer la viabilité de ce renvoi, les motivations de l'employeur, et met en place les étapes de la procédure (entretiens avec un représentant des salariés, calcul des indemnités, rappel des clauses de non-concurrence,…).

En cas de plan social, il s'en remet aux textes du Code du travail pour déterminer les actions à mettre en place. Il est l'un des interlocuteurs privilégiés des syndicats et utilise les termes de la convention collective de l'entreprise pour appuyer ses propos. Il est présent à tous les niveaux de contestation, et représente l'entreprise en cas de recours d'un salarié au tribunal des prud'hommes.

 

Les missions du juriste en droit social

Le juriste en droit social assure le respect des droits des salariés :

  • rédaction des contrats de travail et de leurs avenants

  • mise en place des procédures de licenciement

  • suivi des demandes de démission

  • concertation avec les représentants du personnel et les syndicats

  • représentation de l'entreprise aux audiences du tribunal des prud'hommes

  • conseils juridiques à la direction

 

Les compétences pour devenir juriste en droit social

Le juriste en droit social est rigoureux sur l'application des règles :

  • posséder une parfaite connaissance du droit social

  • savoir rédiger des clauses de contrats

  • connaître la gestion de ressources humaines

  • savoir communiquer à l'oral comme à l'écrit

  • s'adapter à l'activité de l'entreprise

  • être au fait des évolutions législatives

 

La formation pour devenir juriste en droit social

Du bac+5 au bac+6, le juriste en droit social maîtrise la législation dans son ensemble, et possède une excellente expertise en ressources humaines :

Le master en droit social et le DJCE sont des diplômes particulièrement prisés par les employeurs pour leur spécialité en droit social.

 

Le salaire du juriste en droit social

Le juriste en droit social commence sa carrière à environ 2 300 € brut par mois. Selon la structure qui l'emploie et son niveau d'expérience, il peut espérer atteindre les 3 000 € brut en cours de carrière.

Créer son cabinet juridique

 

Le lieu de travail du juriste en droit social

Les PME et PMI offrent peu de débouchés pour le juriste en droit social. Les structures avec des effectifs de moins de 500 salariés préfèrent confier l'ensemble des tâches juridiques à un juriste d'entreprise polyvalent.

Le juriste en droit social a donc tout intérêt à démarcher les grandes entreprises qui comptent dans leurs effectifs plusieurs juristes spécialisés.

Le plus souvent derrière son bureau, il peut être amené ponctuellement à représenter son entreprise dans certaines procédures officielles.

 

La carrière du juriste en droit social

Le juriste en droit social peut évoluer vers un poste à responsabilités s'il est employé par un grand groupe dont les besoins en ressources humaines sont importants.

Il peut aussi décider de capitaliser son expérience pour se spécialiser dans un secteur en particulier, ou bien rejoindre un cabinet de juristes.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.