Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités pour  vous! JE ME LANCE

Jours de carence : rupture de contrat et arrêt maladie

Mis à jour le 12/04/2018

Un délai de carence – ou jour de carence – est la période entre le jour 1 d’un arrêt de travail et le jour à partir duquel l’indemnité journalière est versée. En cas d’arrêt maladie, un délai de carence de 3 jours est appliqué. En cas de maladie professionnelle , aucun jour de carence n’est appliqué. En cas de rupture de contrat de travail , le délai de carence de Pôle Emploi est de 7 jours et il s’ajoute à un éventuel différé d’indemnisation chômage pour paiement des congés payés et/ou versement d’indemnités supra légales.


L-Expert-Comptable.com Confiez-nous votre compta pour 99€ ht / mois, tout compris ! Je me lance

Jour de carence : définition

Un délai de carence – ou jour de carence – est un terme qui relève du droit de la Sécurité sociale. Il correspond à la période entre le jour de constatation d’un arrêt de travail et le jour à partir duquel une indemnité journalière est versée. Un délai de carence s’applique en cas d’arrêt maladie ou arrêt de travail pour des indemnités versées par la caisse de Sécurité sociale. Un délai de carence s’applique aussi en cas de fin d’un contrat de travail salarié pour le versement des allocations chômage par Pôle Emploi.

Les jours de carence en cas d'arrêt maladie

3 jours de carence en cas d’arrêt maladie 

Si vous êtes en arrêt de travail pour maladie non professionnelle, vous pouvez bénéficier des indemnités journalières versées par la Sécurité sociale.
Toutefois, il existe un délai de carence de 3 jours qui s’applique à chaque arrêt de travail sauf :
•    Si vous avez repris votre activité entre deux arrêts de travail n’ayant pas dépassé 48 H
•    En cas d’arrêts de travail successifs dus à une affection de longue durée
•    Si vous relevez du régime local de l’Alsace Lorraine où le délai de carence est de 1 jour pour arrêt maladie

Aucun jour de carence en cas de maladie professionnelle

Si vous êtes en arrêt de travail pour maladie professionnelle ou accident du travail, les indemnités journalières sont versées immédiatement, sans délai de carence.

Les jours de carence Pole Emploi en cas de rupture de contrat de travail

7 jours de carence Pôle Emploi

Bien que vous vous soyez inscrit à Pôle Emploi le jour même de la rupture de votre contrat de travail, vous ne toucherez pas les indemnités chômage immédiatement.
En effet, il existe un délai de carence plus ou moins long. Ce délai dépend de plusieurs critères :
-    Du nombre de jours de congés payés que vous n’avez pas pris avant de quitter votre poste
-    Des indemnités que vous avez reçues et indemnités supra légales
-    Du délai de base
Pôle Emploi applique 7 jours de carence. Ce délai est toujours appliqué sauf si vous avez déjà été inscrit à Pôle Emploi dans les 12 mois qui précèdent votre nouvelle admission.

Des différés d’indemnisation s’ajoutent aux jours de carence Pôle Emploi

Le nombre de jours de congés payés que vous n’avez pas pris et qui vous sont payés à travers votre solde de tout compte repousse d’autant le délai de carence et, de fait, le versement des premières indemnités. On parle ici d’un différé d’indemnisation qui s’ajoute au délai de carence de base. 
Ensuite, si vous avez touché des indemnités de départ autres que celles prévues par le Code du travail – indemnités supra légales - Pôle Emploi applique un différé d’indemnisation supplémentaire égal au montant des indemnités supra légales perçues divisé par 90 (arrêté à l’entier supérieur). Ce résultat est plafonné à 75 jours pour les ruptures de contrat pour motif économique et 180 jours dans les autres cas. 
Les 7 jours de carence Pôle Emploi courent à compter du terme du ou des différés d’indemnisation. 
En bref, pour calculer le premier jour d’indemnisation Pôle Emploi, vous devrez :
-    prendre en compte le premier jour suivant la date de fin de contrat de travail
-    ajouter le différé d’indemnisation pour congés payés,
-    puis ajouter le différé pour indemnisation supralégale, le cas échéant,
-    puis ajouter 7 jours de carence de base Pôle Emploi

Les jours de carence en cas de fin de CDD

Le délai de carence Pôle Emploi en cas de fin de Contrat à Durée Déterminée (CDD) correspond :
-    au tiers de la durée du CDD s’il dure 14 jours ou plus (renouvellement inclus)
-    à la moitié de la durée du CDD s’il est inférieur à 14 jours (renouvellement inclus)

Confiez-nous votre comptabilité pour 80€ / mois  Une offre 100% en ligne & sans engagement. Nos équipes s’occupent de tout pour  vous !   Je me lance Nouveau call-to-action

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (2 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
3
Moyenne: 3 (2 votes)