A quoi sert la Direction Générale des Entreprises (DGE)

L'article en bref

La Direction Générale des Entreprises (DGE) développe la croissance et la compétitivité des entreprises de l’industrie, l’économie numérique, le tourisme, le commerce, l’artisanat et les services en France. La DGE est sous l’autorité du Ministère de l’Économie, de l’Industrie et de Numérique. Les Direccte (Directions Régionales des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi) sont les antennes régionales de la DGE. Elles sont en relation avec les entreprises qu'elles soutiennent.

Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 12/03/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Eve - Marie CANTIGETAccompagnatrice d'entrepreneurs en création d'entreprise et comptabilité chez L'Expert-Comptable.com
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article certifié par
Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.

La Direction Générale des Entreprises (DGE)

La Direction Générale des Entreprises (DGE) est une direction du Ministère de l’Économie et des Finances, en charge d’élaborer et de mettre en œuvre les politiques publiques des entreprises françaises, soit celles relatives à l’industrie, au tourisme, au commerce, à l’artisanat, aux services et à l’économie numérique. De manière générale, les actions de la Direction Générale des Entreprises reflètent la stratégie globale nationale en matière d’économie.

La Direction Générale des Entreprises : son organigramme

La Direction Générale des Entreprises est placée sous l’autorité du Ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique. Elle compte un peu plus de 1 300 agents répartis entre le siège à Ivry-sur-Seine (ile de France) et les sites régionaux, appelés DIRECCTE (pour Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi). Le directeur général de la DGE est actuellement Pascal Faure.

La DGE anciennement DGCIS (Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services)

La Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services (DGCIS) a changé de nom pour s’appeler la Direction Générale des Entreprises (DGE) par décret en date du 15 septembre 2014.

La Direction Générale des Entreprises : des actions concrètes

La DGE est en veille permanente. Elle est en relation constante avec les acteurs du terrain : fédérations professionnelles, chambres consulaires, réseaux d’accompagnants à la création d’entreprise... Elle analyse également les pratiques professionnelles à l’internationale. Les diagnostics de la DGE servent à orienter les ministres dans l’élaboration de leurs propositions de loi et politiques publiques, toujours dans l’optique de renforcer la compétitivité nationale. Pour exemple, la Direction Générale des Entreprises était à l’initiative du Crédit d’impôt pour la Compétitivité et l’Emploi (CICE) et elle a activement participé à sa mise en œuvre sur le territoire.
La Direction Générale des Entreprises met également des outils à disposition des entreprises françaises : études et statistiques sectorielles ; réglementations en vigueur dans les différents secteurs... elle est votre interlocuteur principal si vous souhaitez approfondir un point de la réglementation relative à votre activité professionnelle ou si vous souhaitez analyser l’état économique et les débouchés d’un secteur.
Enfin, la DGE anime et communique des événements tels que le concours mondial de l’innovation, par exemple.

La Direction, Générale des Entreprises : comment les contacter ?

La Direction Générale des Entreprises est disponible sur le terrain au travers de ses antennes régionales appelées DIRECCTE : Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi.

Ne confondez pas Direction Générale des Entreprises et Direction des Grandes Entreprises ! Attention, le diminutif DGE est employé pour la Direction Générale des Entreprises, mais aussi pour la Direction des Grandes Entreprises, qui est le service des impôts pour les grands comptes qui réalisent un chiffre d’affaires (ou un total d’actif au bilan) supérieur à 400 millions d’euros par an.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.